Juku

Les enfants ont repris l’école, mais pas sans bien travailler pendant leurs trois semaines de vacances. Yukiko a même inscrit Ryu dans un Juku, 4 jours, un court séjour pour tâter le terrain des juku.

Les juku sont les écoles du soir (ou des vacances, ou des week-ends), des boites de préparation aux concours d’entrée en collège, ou lycée, ou université. Ça va entre 40 et 70% des élèves qui fréquentent les juku, c’est un truc bien implanté culturellement.

Les 4 jours n’ont pas plu à Ryu. Normal, les juku ne font que faire travailler les enfants, c’est pas très amusant. Cependant, j’ai trouvé leurs exercices intéressants. C’est d’ailleurs quelque chose que j’ai remarqué dans les cours de Ryu tout au long de l’année; c’est rarement du par-cœur, et beaucoup plus d’application de ce qu’ils ont appris, ou au moins des exercices qui les font réfléchir plus que de débiter un truc appris par-cœur. Par exemple, leurs devoirs ne leur demanderont jamais de réciter une table de multiplication.

Par exemple:

cof

où il s’agit de mettre un seul chiffre dans chaque case, compris entre 1 et 9.

Ci-dessous, il s’agit de relier A à A, B à B, C à C, sans que les 3 courbes ne se croisent.

cof

Ci-dessous, il faut rajouter une barre (verticale, horizontale ou oblique) et une seule, à chaque équation, pour que celles-ci deviennent correctes. Il y a un exemple dans le cadre du début.

cof

Et ça, c’est à la fin du CE1. J’avais lu une annale de concours d’entrée à un collège (réputé), c’était d’une difficulté que je n’avais jamais imaginée. Aurai-je la force un jour d’en faire un article, mystère… mais ça en vaudrait le coup.

Leave a Reply

Your email address will not be published.