Frado le Prado

La grosse caisse (Land Cruiser Prado, surnommé “Frado” par Ryu) est arrivée et on l’a déjà bien testée (550 km).

Ryu nous a piqué une crise parce que la voiture est noire. Les parents de son meilleur copain ont la même voiture en blanc, alors Ryu voulait du blanc aussi. Au retour de la crèche, crise de nerf, refus de faire quoi qu’on lui demande (à savoir, rentrer dans la maison). J’ai mis 30 minutes pour le convaincre de rentrer dans la maison, et sans m’énerver s’il vous plait.

Frado est véritablement énorme. Pas plus que les plus gros minivans qui pullulent au Japon, mais pourtant cette voiture paraît plus grosse. Les gens nous regardent dans la rue, surtout quand elle sort du nettoyage et est toute clinquante. Deux de mes voisines retraitées m’ont déjà dit qu’elle “est trop grosse”. Nan mais de quoi j’me mêle, encore une fois! Leur éducation, elle l’ont eu où, dans un paquet de lessive Attack? Alors je leur réponds que bah non, cette taille est très bien quand on part en vacances et qu’on est très satisfaits. Mais évidemment, elles s’en foutent de mon avis et hochent de la tête comme pour dire “n’importe quoi, l’autre!”.

Bref, les gros cons sont parmi nous, rien de neuf sur terre.

Les sièges sont hyper confortables; avec mes 8 heures de conduite dimanche dernier, je n’ai rien ressenti au derrière, pas de douleur, pas de fatigue corporelle. Formidable.

La place à l’arrière est délirante. Même avec les deux sièges bébé (achetés samedi dernier), il reste une place pour une troisième personne. Ça, c’était absolument impossible avec la voiture précédente.

Le coffre est géant. C’est très appréciable. Bon, quand une personne monte sur la 3e rangée de siège, il ne reste plus grand chose (pas de quoi aller au ski par exemple). Dommage, mais à priori c’est pareil pour toutes les voitures, même les minivans.

Le navigateur Toyota, pas mal pour la partie navigateur, une merde sans nom pour la musique. Je me suis beaucoup plaint au commercial, et ils vont m’installer les commandes au volant en récupérant des pièces qui normalement ne vont pas sur ma voiture. Les navigateurs Toyota, oubliez! Si vous achetez une toyota un jour, ne prenez surtout pas leur navigateur, achetez-en un séparément (Carrozzeria, Kenwood, etc).

L’alarme de quasi-série, sympa comme tout. C’est sûr que ce modèle de voiture semble très convoité par les voleurs. Tant qu’à faire, on a mis des vis de sécurité sur les plaques, qui apparemment sont aussi pas mal la cible de vols.

Le moteur 2700 cc, pas mal mais un clair manque de reprise par rapport à la Dualis (Qashkai) dû sans doute aux 2 tonnes de la voiture. Un moteur 4000cc serait le bienvenu (l’option disparaît en novembre cette année), si il ne coutait pas 7000 euros de plus. Bon, cette voiture n’est pas faite pour faire la course mais pour rouler tranquille de toute façon. Curieusement mon comportement au volant n’est pas le même avec cette voiture qu’avec la précédente, je roule beaucoup plus tranquillement.

Ça ne m’a pas empêché d’installer un détecteur de poulets et de radars, puisque ces cons sont capables de filer une prune à un gars qui dépasse la vitesse de 1km/h, et de laisser filer un gars qui roule à 200 à l’heure. Bon, la fonction détecteur de poulets ne fonctionne pas dans le Kanagawa, puisque apparemment les poulets du Kanagawa ont décidé d’utiliser une autre fréquence de communication que le reste du pays. J’avoue ne pas bien comprendre pourquoi les détecteurs de radar ne se sont pas adaptés immédiatement, ni pourquoi à ce moment les poulets de toutes les régions ne se mettent pas à utiliser des fréquences fantaisistes. On est au Japon remarquez, donc ce genre d’incohérences est légion.

Je précise ne pas avoir pris un détecteur de poulets/radars pour faire des conneries ou rouler vite, mais pour éviter de me prendre une prune pour une connerie. Quand la vitesse est limitée à 60 sur l’autoroute, à 2h du matin, quand je vois personne devant ni personne dans mon rétro, sur une 4 voies, il m’arrive de dépasser le 60. J’aimerais pas du tout me prendre une prune dans un tel cas.

Le détecteur de poulets a une connection à l’ordinateur de bord (OBDII pour ceux qui connaissent, c’est la grosse mode du moment je crois), ce qui lui donne accès à des tas d’info sur la voiture que la voiture ne me donne pas sur les écrans de contrôle standard. Par exemple, le détecteur de radar me donne ma vrai vitesse (telle que mesurée par l’ordinateur de bord), alors que le compteur de vitesse exagère de 10% la vitesse à laquelle on roule (un standard sur les voitures japonaises parait-il). Il m’informe aussi de malfonctions quand il y en a (moteur, freins, etc). Amusant mais limité dans son intérêt, c’est plus pour faire joujou à mon avis.

Les finitions intérieures de la voiture sont bien moins luxurieuses que celles des minivans familiaux, les minivans sont bien plus pratiques d’emploi, et on sent bien que notre voiture est plus un modèle pour le outdoor bien sauvage que pour un usage familial. Mais on s’en fout, au moins la gueule de notre voiture nous plait plus que celle des minivans.

En gros, notre nouvelle voiture, on l’aime beaucoup. Toyota pourrait mieux faire, en particulier si ils amélioraient un peu les équipement intérieurs, mais globalement c’est une sacré bagnole quand même.

Même Ryu l’adore maintenant, en grande partie grâce aux tablettes qui lui permettent de regarder un dessin-animé dedans.

nc1

Leave a Reply

Your email address will not be published.