Visite à l’hôpital

Yukiko est allée faire sa visite hebdomadaire à l’hôpital mercredi (elle y est allée en train d’ailleurs). Le bébé  n’est absolument pas en train de descendre.

En dehors de ça, ils lui ont fait une radio du bassin, et ont comparé à la taille du bébé…pour s’assurer qu’il pouvait sortir. C’est courant de faire ça? Ça me semble un peu surprenant. Et en plus, on n’a pas eu la réponse bien sûr. Je ne doute pas trop de la réponse, mais ça n’est pas la première fois que le toubs nous stresse pour faire un exam, et qu’une fois fait et payé, il ne donne pas le résultat.

Lundi prochain, Yukiko doit y retourner pour un examen de deux heures. On ignore bien sûr en quoi consistera cet exam de deux heures.

A priori, Yukiko entrera à l’hôpital le 24 (mercredi), et pendant une journée ils la prépareront à une descente en force (dilatation forcée de l’utérus). Elle restera à l’hôpital la nuit, et le lendemain ils lui injecteront un produit (dont je ne connais que le nom en japonais maintenant) pour forcer le bébé à sortir. Dans la plupart des cas, le bébé nait le jour même, mais des fois il nait le lendemain. Donc le bébé naitra le 25 ou le 26 septembre. C’est pas très fun de savoir quand le bébé va naître :(

J’ai demandé à Yukiko le soir combien coûteront ces journées du 24 et 25, mais le toubs ne lui a rien dit. Yukiko me dit “Boah, ce serait pas dans les 20000 ou 30000 JPY ? (132 ou 199 €)”. Sur ma demande, Yukiko a appelé le lendemain pour confirmer, mais l’infirmière qui a décroché a dit “Bah on n’en sait rien. Le personnel soignant est séparé de celui qui fait les factures…on ne sait pas combien coûtent les soins qu’on pratique.”. Genre, ils font ce qu’ils estiment être nécessaire sans se soucier de la facture (que le client paye à 100% car c’est pas remboursé, je le rappelle).

Sur ce, Yukiko a commencé à s’énerver en entendant une telle réponse. Elle commence à dire “Mais ça vous semble normal de payer pour quelque chose dont on ne vous avait donné aucune idée du prix? De ne savoir combien ça coûte qu’au moment où on présente la facture?”.

Il faut dire qu’on se rappelle d’une amie qui avait reçu un devis basique “Ce sera environ 600000 JPY (3970 €) pour tous les frais liés à l’accouchement”, et qui en sortant de l’hôpital s’était vue présentée une facture de 900000 JPY (5960 €)…L’explication était simple (pas claire, mais simple): “Ouais mais vous savez à tel moment on a utilisé tel produit, puis il y a ci et ça…On vous avait pas dit que ça coûterait 300000 JPY de supplément? Mince alors. Mais c’est peut-être vous qui n’avez pas fait les bons calculs?”. Bref, têtes à claques absolues.

Et l’infirmière de répondre à Yukiko: “Mais vous savez, on fait ce qui est nécessaire, alors de toute façon il n’y a pas trop le choix…et ce qui est nécessaire, on n’est pas au courant à l’avance.” (c’est vrai) “ça dépendra de la dose de produit qu’on aura à utiliser” (il coûte si cher que ça ce produit?) “ça peut bien être 50000 JPY (331 €) ou 150000 JPY (993 €)…J’en sais rien.”. Déjà, Yukiko a compris que sa gentille estimation personnelle de la veille était peut-être en-dessous de la réalité. Et puis elle a demandé à l’infirmière de demander “au gars qui fait les factures” de donner une fourchette d’ici à lundi. Au moins, ça nous permettra d’amortir moralement le choc de la somme qu’il faudra verser.

C’est si difficile à comprendre que ça qu’on aime bien savoir à l’avance, ne serait-ce que quelques jours, combien (à peu près) on va devoir payer? Parce que l’infirmière, on avait l’impression que c’était la première fois de sa vie qu’elle entendait quelqu’un oser demander combien ça allait coûter. Mais vous savez, je suis sûr que personne n’ose demander de peur de paraître radin, ou pauvre ne pouvant pas payer, ou insultant envers les toubs, ou parce que l’argent c’est sale et qu’il ne faut pas trop en parler, surtout si ça concerne la santé. Je ne suis pas trop sûr des tenants et des abrutissants ( 😉 ), mais devinez quoi; le monde médical m’a encore énervé.

6 thoughts on “Visite à l’hôpital

  1. Dvorah

    La radio du bassin, c’est tout à fait normal, on fait ça aussi en France. C’est pour savoir au moment voulu si le bébé a assez de place pour passer, sinon on fait une césarienne, ce qui s’est avéré nécessaire pour ma fille ! Mais le gynéco, a la vue des radios, m’avait prévenu que ce serait sûremnent le cas.
    Pour le reste, je pensais que c’était plutôt en France qu’on ne connaissait pas le prix des actes quand ils étaient remboursés par la sécu ! Ben dis donc !
    En tout cas, bon courage et surtout à la maman pour la suite des événements, mais peut-être ce bébé se décidera tout d’un coup à venir sur terre avant mercredi !

    Reply
  2. sofiane

    C’est si cher que ça un accouchement :(
    En tous les cas bon courage à vous deux, j’imagine que la dernière ligne droite c’est ce qu’il y a de plus stressant…

    Reply
  3. Al

    Tu n’as pas fini de t’énerver contre le monde médical j’en ai peur :)

    J’ai connu une femme en hollande qui devait avoir une césarienne pour cause de gros bébé venant par le siège. Elle a commencé à avoir les contractions la veille de la date prévue pour chacun de ses garçons. Et comme en Hollande, on finit comme on a commencé, il a bien fallu qu’elle les sorte par le siège.
    Tout ça pour dire que ton bonhomme choisira son moment. C’est quand déjà que tu avais dit que ça t’arrangerait le mieux ? 😉

    Reply
  4. magali

    C’est vrai que la radio du bassin est très fréquente en France mais en général elle ce fait en gros 1 mois avant la date prévue de l’accouchement (DPA). Si le diamètre de la tête du bébé est gros par rapport au bassin de la mère on fait une césarienne 3 semaines avant la DPA.
    Je trouve normal que l’on connaisse les prix des actes médicaux avant que l’on ne les pratique…mais crois moi tu ne sais jamais comment va se passer ton accouchement…Les événement ce passe tellement vite parfois que je te vois mal prendre ta calculette en pleine action 😉
    En France tu ne payes pas dans les CHU, mais pour ceux qui choisissent le confort d’une clinique privée ça peu tres vite monter aussi. Un collègue en a eu pour 3200€ en dépassement d’honoraire (cesarienne,couveuse pour bb, soins annexes…). Bref tous ça pour dire que chaque grossesse est différente et chaque accouchement aussi.
    En tout cas je vous souhaite une tres belle rencontre avec votre petit bonhomme. Vous allez voir c’est magique….
    Une petite annecdocte sur la première fois ou j’ai vu mes enfants….je ne les trouvais pas sublime, mais sublimissime au point ou quand je voyais les autres bébés de la maternité, ils faisaient figure de caffard 😉 quelques mois plus tard en revoyant les photos de la maternité, je me suis apperçue qu’ils étaient comme tous les autres, pas top top 😉
    J’attend tes commentaires sur le sujet des “parents aveugles” dans quelques jours.

    Reply
  5. Flo

    moi aussi je stressais sur le cout de l’accouchement pour ma premiere : l’assurance ne couvrait que 8000 euros, juste de quoi accoucher et rester 3 jours a la maternite (super luxe, celle ou Lady Di a accouche ceci dit… mais pas le choix ct celle de mon gyneco). Du coup quand on me disait ca sera 500 pounds pour l’utilisation des forceps, je crisais !
    Sinon, si tu veux faire des economies (et rendre la naissance un peu moins previsible) tentez les choses suivantes :
    – tisane de feuilles de framboisier
    – manger un bon curry bien epice (hem ceci dit je l’ai fait et j’ai eu des douleurs d’estomac sans que ca fasse venir Romanette !)
    – la reflexologie
    – la methode italienne… heu si tu veux des explications, je te les donne en prive 😉

    Reply
  6. Tof

    C’est la premiere fois que je m’immisce dans les commentaires et ces histoires de naissance me rappellent tellement les miennes.
    A lire ces lignes, je comprends que le montant d’un accouchement est un sacre gouffre financier meme s’ils ont monte l’allocation de 300000 a 350000¥. Ma femme a eu une cesarienne et on ne paye donc que 30% des frais. C’est moins cher, voire positif (avec en plus une assurance complementaire, c’est le jackpot) mais beaucoup moins drole. Je n’ai pas pu etre avec ma femme et assister a la naissance, et ca, ca n’a pas de prix.
    Ils avaient prevu la cesarienne (radio du bassin) mais avaient attendu jusqu’au jour-J pour tenter (je passe les details des trucs qu’ils lui ont fait) une naissance naturelle.
    Les medecins recommandent une naissance programmee mais rien n’empeche de demander. Un collegue va ou vient d’avoir son second (c’etait prevu le 18) et a demande une naissance naturelle sans essuyer moindre refus ni meme de contre indication.

    Bon courage

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.