Tag Archives: Wikipedia

Je ne fais pas partie de la masse

Ou du moins voudrais-je le croire.

Au hasard de mes pérégrinations sur Wikipedia, je suis tombé sur la liste des albums musicaux les plus vendus sur la planète.

J’ai vérifié les albums que j’ai acheté par le passé (je n’achète plus de musique depuis quelques temps), et les albums qu’il m’arrivait d’écouter par le passé (grâce à une copie de CD sur cassette audio, et même avant l’apparition des CDs, une copie de cassette sur cassette…les ancêtres de la piraterie du téléchargement).

  • J’ai acheté:

Thriller, de Michael Jackson. Oui, bah c’était vers 1990 ou 1991, ça a dû être le 2e CD que j’ai acheté dans ma vie (avec “Violator” de Depeche Mode si je me rappelle bien).

Et c’est tout ce que j’ai acheté dans cette liste! Pourtant, j’en ai acheté quelques dizaines, des CDs. Mais aucun de cette liste, sauf Thriller. Il était bien cet album d’ailleurs, à l’époque.

  • J’ai écouté régulièrement:

Eagles, Their greatest hits. Il m’est tombé dans la paluche quand j’étais en seconde, c’est à dire en 1989-1990.

La bande originale de Dirty Dancing. Celui-ci, j’ai hésité avant de vous l’avouer. Je crois que mes chances de faire croire que je ne fais pas partie de la masse viennent de s’envoler.

Brother in Arms, de Dire Straits. Définitivement mon album préféré de Dire Straits. Je me rappelle plus quand je l’ai écouté pour la première fois, mais je sais que je l’ai écouté pendant de nombreuses années.

La bande originale de Grease. Déjà, celui-ci me fait moins honte que la BOF de Dirty Dancing.

Nevermind de Nirvanna. J’étais déjà en licence à la fac.

Greatest hits de Queen. J’étais en seconde au lycée.

True Blue de Madonna. J’aimais bien Madonna (sauf Like a Virgin).

Il y a beaucoup de singles que j’ai écoutés qui font partie des autres albums listés (Metallica, Bee Gees, etc), mais je n’avais pas accroché à leurs albums respectifs.

Bon, je fais partie de la masse finalement, je crois.

Co-sleeping

D’abord, je suis désolé d’avoir mis un titre anglais, mais je ne connaissais pas le mot français. Je ne suis même pas sûr qu’il en existe un en français, mais si vous le connaissez, merci de me le donner en commentaire.

Yukiko et moi dormons maintenant avec Ryu. Ryu est entre nous. C’est personnellement un bonheur de l’avoir à côté de moi pendant la nuit. Quand je me couche tous les soirs, je passe quelques minutes à l’admirer. Quand il chigne pendant la nuit, il suffit de lui tenir la main pour qu’il se calme et reparte à dormir de plus belle. Quand il se réveille parce qu’il a faim, il est plus facile à calmer le temps de préparer son bibs (on a un biberon plein de poudre et un thermos à côté du lit pour la nuit), et ça nous évite de quitter le lit pour aller le chercher et plus tard pour aller le déposer dans son propre lit (ce qui au passage le réveillerait sans doute). De l’avoir à côté de moi ne m’empêche en rien de dormir (mais qu’est-ce qui pourrait bien m’empêcher de dormir?), et je trouve vaguement que lui dort mieux depuis qu’il est avec nous, que quand il dormait dans son lit tout seul.

Chose amusante, quand j’étais venu au Japon à l’époque, j’étais persuadé que dormir avec son bébé était mauvais pour lui, et j’aurais juré que je ne le ferais pas. Maintenant, je suis d’avis que les parents doivent faire ce qu’ils veulent, selon les circonstances, pour le bien de chacun, et en applicant les précautions d’usage dans un cas comme dans l’autre. Si par exemple ils ont peur de faire du co-sleeping, ils ne devraient pas le faire. Je ne suis pas d’avis que “faire dormir le bébé avec ses parents est forcément meilleur”, ni surtout pas que “faire dormir le bébé séparément d’avec ses parents est forcément meilleur”. Je suis d’avis que faire dormir Ryu avec nous est préférable, pour le moment. Avec le recul, je suis persuadé que mon opinion lors de mon arrivée au Japon n’était que l’un des nombreux lavages de cerveau français (tous les pays en ont, le Japon au moins autant que les autres pays), qui a pour résultat d’avoir une majorité de Français penser que c’est néfaste pour l’enfant, sans même s’interroger vraiment et regarder ce qui se passe en dehors de leur pays. Tenez, pour vous donner une idée d’une façon de voir les choses sur ce sujet, voyez ici, à la partie “enfants”. Ne prenez pas cet article pour un “il faut penser comme ça” ou un “c’est comme ça que ça se passe”, ce n’est qu’une expérience personnelle, un point de vue, loin de la pensée unique “c’est pas bon de dormir avec son bébé, point”.

Ryu, 6 mois et demi


Et alors, je faisais un tour sur le Wikipedia francophone pour me renseigner sur la mort subite du nourrisson, qui a le don de faire flipper beaucoup de parents (dont moi). Là, au détour du paragraphe “Mesures de préventions”, je tombe sur cette phrase assassine:

Le couchage de l’enfant doit être séparé de celui des parents

Ahahah, ce wikipedia francophone a beau être à destination de toutes les populations francophones du monde, je reconnais bien là la patte française du mépris des autres cultures, et l’approximation des connaissances propagées par Wikipedia. Je me suis demandé si les Américains (ou Anglais, Australiens, que sais-je) disaient la même chose dans le Wikipedia anglophone. Dans le même article correspondant, sur Wikipedia toujours donc, j’ai agréablement trouvé un paragraphe bien plus sensé (pour info, SIDS= Sudden Infant Death Syndrome, c’est à dire “Mort subite du nourrisson” en français):

A 2005 policy statement by the American Academy of Pediatrics on sleep environment and the risk of SIDS found co-sleeping and bed sharing to be unsafe. Some data has suggested that almost all SIDS deaths in adult beds would be occurring when other prevention methods, such as placing infants on their backs, are not used. Co-sleeping studied in the West has been present mostly in poorer families where other risk factors are present while co-sleeping in other cultures such as in China is more prevalent and is done in combination with practices such as sleeping children on their back, correlating with a significantly lower rate of SIDS than the West.

Selon l’article en anglais donc, des études ont effectivement conclu que faire dormir un bébé dans le lit des parents engendrait un plus fort taux de mort subite. Sauf que cette étude était biaisée, car la population qui pratiquait le co-sleeping était une population pauvre, qui entre autres ne respectait pas les autres méthodes de prévention; ce sont ces autres méthodes de préventions qui non appliquées auraient engendré un fort taux de mort subite. En particulier, les cultures (comme en Chine, ou au Japon donc) où il est normal de faire dormir les bébés dans le lit des parents et où les méthodes de prévention de la mort subite du nourrisson sont naturellement appliquées, le taux de mort subite du nourrisson est…inférieur à celui de l’occident.

On a donc par exemple la Chine, où la majorité des bébés dort avec leurs parents, qui a un taux de mort subite du nourrisson inférieur à celui des pays de l’occident. Fort taux de co-sleeping, mais faible taux de mort subite. Mais c’est en Chine, pays bizarre loin des pays francophones. Alors le Wikipedia francophone, lui, nous écrit que pour diminuer le risque de mort subite du nourrisson, il ne faut pas dormir avec son bébé. Il aurait pu être un brin plus nuancé, mais…non.

Accessoirement, Wikipedia n’a d’article sur le co-sleeping qu’en anglais, espagnol, et japonais. Il n’y a pas d’article en français. J’avoue ne pas avoir été voir ce que racontait les gars du pays des toreros.

La page en japonais, très courte, précise que si le co-sleeping est le choix de base au Japon, ce n’est pas le cas partout. En particulier, les deux pays contre le co-sleeping les plus agressifs sont (sous-entendu) Les Etats-Unis et…la France (c’est sous-entendu, car ils ne citent que deux études dont les conclusions sont ouvertement contre le co-sleeping; une américaine, et une française).

Au Japon, 65% des enfants dorment avec leurs parents jusqu’à ce qu’ils entrent en école primaire. 28% des enfants qui entrent en école primaire dorment toujours avec leurs parents. Les cataclysmes prévus par les psy et/ou toubs Français ne semblent pas avoir eu lieu.

PS: Beaucoup de “donc” dans cet article. Je le sais, hein :wink:

Allez donc voir là-bas

Pas de billet sur ce blog aujourd’hui, mais juste deux liens qui me rappellent un bouquin “Tout sur tout” qui avait fait fureur dans ma famille autrefois.

Les morts insolites (Wikipedia). C’est pas forcément drôle, mais c’est insolite.

Grand prix du maire de Champignac (Wikipedia). Citations de personnalités. Là, c’est drôle. J’ai beaucoup aimé “Un coup d’épée dans l’oreille d’un sourd” et “Si on bloque tout, on va dans le mur”.

Les politiques ont de l’humour

Trouvé par hasard dans le journal, un lien (Wikipedia) vers les meilleures citations politiques humoristiques françaises (parfois sans que l’auteur n’ait fait exprès).

Je voulais mettre ici mes préférées, mais en fait il y en a trop que j’aime.

Ce même article fait un lien vers un autre article de Wikipedia sur les raffarinades. C’est un cran en-dessous, mais c’est à lire aussi.