Tag Archives: Reed Richards

World War Hulk

J’ai toujours été étonné de l’engouement des américains pour Hulk. Ce con de géant vert qui a à mon avis raté son créneau (il aurait dû faire de la pub pour du maïs) a pourtant longtemps été un perso basique chez Marvel…Créé en 1962, il a conservé son bermuda violet pendant des décennies, sans que personne ne s’étonne qu’un futal à la taille de Bruce Banner ne craque pas quand il devient Hulk…

Dans mon souvenir, Hulk était peu prolixe (quoique bien plus que dans la série TV minable d’il y a 20/30 ans), mais alors là, il est carrément devenu un moulin à paroles. Je n’ai jamais vraiment suivi ce perso autrefois, et du coup je me retrouve avec un gap assez immense à son sujet. Il est maintenant proche d’un perso “normal” de chez Marvel: il pense correctement, il a des sentiments, il a même réussi à se marier et à faire un bébé (mort dans le ventre de sa mère, elle-même pulvérisée par une explosion atomique…c’est d’un gai!)

Ce bouquin suit l’épopée de Hulk dans Planet Hulk, que je n’ai pas suivie; Hulk revient sur Terre pour se venger de ceux qui l’avaient exilé dans l’espace: Reed Richards, Iron Man, Dr Strange, et Black Bolt (la plupart des membres de l’Illuminati si je ne m’abuse…je n’ai pas encore lu le bouquin à leur sujet).

Le bouquin est une grosse baston du début à la fin. En général, j’aime bien les grosses bastons Marvel, mais alors là, je me suis ennuyé sévère. Tout d’abord parce que le personnage principal, Hulk, est un con. Je sais pas pourquoi ils essaient de le faire passer pour quelqu’un de noble, ça me dépasse. Ensuite parce qu’il latte des gens bien plus forts que lui dans ce bouquin, sans raison vraiment apparente…La logique, même si tout est relatif parce qu’on parle d’une BD Marvel tout de même, est loin d’être respecté. Et puis, parce que des héros deviennent des gros salauds d’une BD sur l’autre, sur simple désir du scénariste (Greg Pak), qui n’en a rien à faire des autres séries…Oh! Respectez un peu ce qui se passe autour. Ensuite parce qu’il n’y a pas vraiment de perso dans cette BD que j’aime bien. Et enfin, parce que les dessins sont nuls. C’est John Romita Jr. qui en a la charge, et ses dessins n’ont pas changé en 20+ ans. Alors forcément, les dessins de ce bouquin sont vieux, mal stylisés, et avec un niveau de détails ridiculement faible. C’est dommage pour une BD criblée de dessins qui prennent une page entière, voire deux (exemple ci-dessous). Le dessin prend toute la page, mais il n’y a rien à voir dans le dessin. En 2 secondes, on y a vu tout ce qu’il fallait y voir. Pourtant, j’ai déjà vu de nombreuses BD (pas forcément Marvel, voire même en fait surtout pas Marvel) où un dessin sur une page entière était un évènement, et où on pouvait y passer quelques minutes avant de passer à la page suivante…

Scénario qui ne tient pas debout. Histoire limite débile. Illustrations pauvres, vieilles, inadaptées. C’est un beau fiasco à mon avis, sauf peut-être pour les fans de Hulk. Les autres BD de Hulk, c’est pas moi qui vais les acheter en tous cas!