Tag Archives: Parc

Une sortie pour des prunes

Samedi dernier, nous sommes allés voir les pruniers en fleur. C’était pas trop loin, à deux stations. Le parc aux pruniers se trouvait à deux minutes de la gare. Ce fut toute une histoire pour Yukiko de me tirer de ma sieste…c’est à croire que je suis atteint de neurasthénie; plus je prends de l’âge, moins je sors. Mais bon, j’ai réussi à bouger mon derrière, et nous voilà partis voir les pruniers.

On n’était pas les seuls avec un bambin, d’autres couples aussi avaient sortis les mioches tout ptiots. Mode de locomotion préféré: la poussette. Puis, il y avait les ceintures pour tenir le bébé collé contre soi. On en a une à la maison, mais je sais pas pourquoi, on s’en sert pas beaucoup en dehors de la maison.

Alors la poussette, c’est toujours moins fatiguant que de porter un bébé de 7 kilos dans les bras, mais dans les côtes, on la sent bien quand même…on sent aussi le manque de sport.

Dans le parc, pas mal de monde, mais à la limite moins que ce qu’on peut voir d’habitude dans n’importe quel évênement japonais. On n’était pas les uns sur les autres, quoi. Quelques stands ci et là pour vendre des gourmandises japonaises…pas de sandwich au paté, pas de cornet de frites, mais des yakitori et autres takoyaki. J’ai passé mon tour.

Question type de population, c’était majoritairement des familles jeunes avec leurs jeunes enfants et des retraités. Pas beaucoup de couples sans enfants, pas beaucoup d’enfants âgés. On n’était pas dépaysés.

Ryu est resté éveillé jusqu’à la fin de la visite du parc. Ça nous a permis de prendre des photos avec lui. J’ignore pourquoi, mais face à un appareil, il ne sourit pas beaucoup…alors qu’en dehors de ça, au naturel, il rit beaucoup. Bon. Pas de photo sourire dans cette série, tant pis.

Il faisait froid…mais pas trop. On a beau porté des manteaux et écharpe ou bonnet sur les photos, on était très loin d’être transis. Et le temps était superbe. Je crois n’avoir jamais vu un hiver aussi doux que celui de cette année. Quelle chance pour le premier hiver de Ryu.

Bilan de la sortie: c’est vachement cool de faire des sorties avec sa petite famille. Et de faire des photos pour marquer le coup. Les 20+ prochaines années vont être cool. Et puis, les pruniers, ça en jette moins que les cerisiers. Quand même. Pâle imitation.

Ryu aura été super cool. Pas de pleurs, pas de râles, pas de réclamation de lait. Il est cool ce bébé. Et sorti du parc, il s’est endormi direct. Il sait déjà reconnaître ce qui est intéressant (le parc) de ce qui ne l’est pas (les transports).