Tag Archives: Nom

Des nouvelles de Ryu (4/4)

Lundi, je suis allé à la mairie déclarer la naissance de Ryu. L’employé de mairie, très consciencieux, sort son petit fascicule des prénoms et kanji autorisés, vérifie le kanji de Ryu (龍) et me sort “votre kanji est erroné”. “L’officiel, c’est celui-ci” qu’il rajoute (je suis incapable de le sortir ici, car il n’existe pas dans le programme standard d’écriture des kanji (IME)).

Celui qu’on avait écrit, qui est disponible dans tous programmes standards d’écriture des kanji, est à gauche. L’officiel est à droite.

C’est Yukiko qui a été surprise quand je lui ai dit; elle n’avait jamais vu cette écriture avant et elle a trouvé ça louche, mais bon, soit.

Le soir, ça me turlupinait un peu alors j’ai fait des recherches. Et quelle surprise j’ai eu! (et Yukiko avec moi quand je lui ai montré ce que j’ai trouvé).

Pour faire court, il y avait à l’époque beaucoup de plaintes comme quoi les kanji pour les prénoms étaient trop limités (en nombre). Le gouvernement a alors nommé en 1951 une commission pour officialiser certains kanji utilisables dans les noms (celui de Ryu, “龍” s’entend, a fait partie de cette liste de 1951). La commission a officialisé 92 kanji, la liste calligraphiée fut acceptée et envoyée à l’imprimerie nationale…qui imprima incorrectement le kanji. La liste contenant le caractère incorrect parut au journal officiel en l’état, et du coup la seule écriture officielle fut celle-ci. Elle l’est toujours aujourd’hui.

Trois ans plus tard (1954), une autre commission révoqua 28 kanji, et en ajouta 28 autres…je me demande bien pourquoi ils n’ont pas corrigé ce kanji au passage…d’autant plus que c’est à ce moment qu’ils rajoutèrent le kanji 竜, qui a le même sens que celui de 龍, mais en est le kanji moderne.

En 2005, un décret utilise l’utilisation du kanji 龍 (i.e. l’écriture correcte mais non officielle) pour ce prénom dans la vie de tous les jours, tout en gardant l’écriture incorrecte dans l’état civil (koseki ou passeport). C’est à dire que votre carte de video-club peut porter votre nom écrit en 龍 (écriture correcte mais non officielle) alors que votre passeport doit garder l’écriture officielle (mais incorrecte). Ryu porte donc un kanji qu’il est impossible d’écrire sur un ordinateur classique. Mais vous me permettrez d’utiliser 龍 à la place, en vertu du décret du 3 août 2005… 😆 </anecdote>

Sorti des formalités, l’employé de la mairie m’a donné ses félicitations (pour la naissance de Ryu)…surprenant!! Ils ont eu des consignes en ce sens? Car ça ne ressemble pas du tout à mon expérience antérieure de l’administration japonaise (par exemple pour notre mariage, le gars au guichet n’en avait clairement rien à foutre qu’on lui donne notre déclaration de mariage…pas que ça m’ait dérangé, hein! Les félicitations du gars qui est habillé comme un clown dans la mairie française, je suis bien content d’avoir évité 😉 …non c’est plutôt l’incohérence des réactions qui me surprend).

J’ai ensuite placé Ryu sous ma couverture maladie (ses frais médicaux seront remboursés à 100% jusqu’à ses 7 ans, ce qui est bien pauvre par rapport à d’autres villes/arrondissements qui remboursent à 100% jusqu’aux 15 ans de l’enfant).

On m’a aussi demandé (!) de faire la demande d’aide (financière) à l’éducation. Ils donnent 10000 JPY (66 €) par mois, sous condition de gagner moins de 5,3 Millions JPY (35 k€) nets par an…ce qui n’est pas mon cas. J’ai perdu mon temps sur ce coup.

Il ne me reste plus qu’à aller au consulat de France pour déclarer la naissance de Ryu et rajouter ses deuxième et troisième prénoms…et j’avoue que j’appréhende toujours le contact avec l’administration française. Je n’ai pourtant rien de sérieux à leur reprocher…juste une attente bien longue parfois, une gestion des files d’attente très aléatoire, pas trop de respect des infos confidentielles, et un humour un peu trop cassant parfois (= déplacé vu leurs fonctions). Surprise, il faut prendre rendez-vous par email avec le consulat pour les déclarations de naissance…bizarre. J’espère (et honnêtement, je pense) que ce sera la dernière surprise de ces démarches.

And then there were three…

Notre enfant est né vers les 17h, aujourd’hui dimanche 21 septembre 2008. Il faisait 3026g pour 48 cm. Il est en pleine forme et dans les normes, mais comme il a bu la tasse (de plasma) lors de l’accouchement, et que sa respiration est plus rapide que ce qu’elle devrait être, l’hôpital va le garder en observation pendant la nuit. Si tout va bien demain, Yukiko le récuperera dans sa chambre.

Yukiko va d’ailleurs bien aussi, même si elle est fatiguée (quel scoop). Je vais aller travailler cette semaine, mais irai la voir ainsi que le bébé tous les soirs. Date de sortie de l’hôpital prévue: vendredi 26.

Notre enfant s’appelle Ryu. Le kanji correspondant est 龍 (voir le kanji en grand).

C’est un prénom que tout le monde connait, mais rares sont les personnes qui ont exactement ce prénom. En fait, la plupart du temps, ce sont Ryuichi, Ryutaro ou Ryunosuke qui sont utilisés, mais les particules -ichi, -taro ou -nosuke ne me plaisaient pas du tout (goût personnel), alors on a fait sans (notez que l’écriture officielle est Ryū, Ryūtarō, Ryūichi, etc. mais j’entends bien déclarer “Ryu” en écriture officielle, alors même que la prononciation japonaise restera celle de “Ryū”).

La personne la plus connue actuellement au Japon portant ce nom est Ryu Murakami, un intellectuel (ou écrivain, c’est selon). Il utilise d’ailleurs le même kanji. Notez bien qu’on n’a pas choisi ce prénom à cause de Murakami. En réalité, je n’aime pas trop Ryu Murakami, mais comme je ne le déteste pas non plus… Et puis le vrai prénom de Murakami, c’est Ryunosuke, qu’il a lui-même raccourci en “Ryu” (j’en ignore la raison) pour son nom d’écrivain (qui est peut-être devenu son vrai prénom, je l’ignore aussi).

Le premier ministre japonais entre 1996 et 1998 s’appelait Ryutaro Hashimoto, là aussi avec le même caractère. Bref, ce n’est pas un prénom bizarre. Et pour une liste de toutes les personnalités publiques japonaises portant ce nom, c’est ici (en japonais).

Notez que 竜 et 龍 se prononcent de la même façon, et ont un sens très proche l’un de l’autre (tellement proche que le Wikipedia japonais a fait un article unique pour les deux), avec juste une certaine nuance (je ne m’étendrai pas sur le sujet, j’en ai déjà beaucoup trop écrit 😉 ).

Les deuxième et troisième prénoms sont choisis, mais je ne les donnerai que lorsqu’ils auront été officialisés au consulat français.

Je complèterai l’article racontant la journée de l’accouchement dans peu de temps (en mettant à jour la date). En attendant, il y a quelques articles que j’ai déjà préparés (sans rapport avec Ryu) qui seront publiés dans les jours qui viennent.

Et merci à tous pour vos messages!

Le nom restera

C’est pas que ça m’ait empêché de dormir, mais plusieurs personnes m’ont fait ce commentaire. Les japonais, attachés à leur nom de famille? C’est vrai que ceux qui m’ont dit ça ne s’appellent pas Tanaka mais ont un nom assez rare…Et puis, vu qu’il aura deux noms de famille différents sur chacun de ses deux passeports, allez savoir lequel il gardera au final.

A la septième visite de Yukiko, on a donc appris que c’est un garçon qu’on allait avoir. Ça n’est pas à l’échographie ci-dessous que Yukiko l’a su…le toubib ne lui a rien montré (c’est pas grave). Quoiqu’il lui a donné une autre impression d’échographie, et on n’a aucune idée de ce que ça représente. Si ça se trouve…c’est l’engin en question, mais ça tient plus de l’art abstrait qu’autre chose. Je vous donne ci-dessous l’impression qui est facile à comprendre (plus besoin de cercle rouge).

Le toubib d’ailleurs qui a bien précisé avant de donner le sexe qu’il ne pouvait pas le certifier, et qu’il arrivait qu’on se trompe, et qu’à l’accouchement ça pouvait être différent de ce qu’il avait dit, et qu’il fallait pas lui faire un procès, etc. Puis il a dit “à 90% sûr, c’est un garçon”. Cherchez l’erreur.

Puis le toubs a émis des doutes sur sa santé; “il est trop petit, je crois qu’il y a un problème”. Yukiko a demandé si la différence était énorme avec la norme, et il a répondu “je me rappelle plus des normes”. Il est parti lire ses chartes en laissant Yukiko se morfondre 2 minutes, il est revenu et a dit “ah bah non, il est dans les normes” (connard!) en rajoutant “il est juste en dessous de la moyenne de taille et de poids”. Je crois qu’il fait un kilo pour je sais plus quelle taille.

Bon mais moi j’étais persuadé qu’on allait avoir une fille. On avait pensé aux prénoms, on avait même acheté un recueil de prénoms pour les filles. On va passer les mois prochains à se réhabituer à l’idée qu’on va avoir un garçon; j’aurais eu les deux plaisirs, imaginer qu’on va avoir une fille, et imaginer qu’on va avoir un garçon.