Tag Archives: Litière

Litières ingénieuses

Aujourd’hui, je vais parler de m…. . Régulièrement, on doit changer la litière des chats. Quand je dis “changer”, je veux dire “en acheter une neuve”. Nos chats ne sortent pas, et la litière prend sévère. Cette fois-ci, ils me l’on fait fondre. Au début, je croyais qu’elle était juste sale, un aspect granuleux par endroits à l’intérieur qui était dû, pensè-je alors, à du sable resté collé. Mais non. Même après l’avoir lavée, l’aspect était toujours là. Et en y regardant de plus près, le plastique avait été attaqué, rongé, dissous. Vous parlez d’une urine acide! Ça me rappelle un peu le dernier James Bond de Sean Connery (Never, say never again), dans une certaine scène dans la clinique au début.

Bon et puis, j’en avais marre de retrouver du sable de litière devant la litière, sur le carrelage. Ça fait désordre, mince. Alors j’en voulais une facile à nettoyer, et/ou avec un stratagème pour empêcher que le sable ne se répande en dehors de la litière. J’ai fait le tour des magasins virtuels. Ils ont une belle panoplie sur Rakuten. J’en ai trouvé une assez fabuleuse; la “litter-robot” (attention, il y a une video explicative sur cette page, donc il y a une voix qui parle quand on ouvre la page). Elle nettoie 7 minutes après que le chat ait fait ses besoins, d’une drôle de façon.

Très bien ce robot, quoiqu’il a l’air d’être un peu petit…Darma rentrerait-elle? Et puis, il n’y a pas de porte, alors j’ai un peu peur que le sable ne gicle de temps en temps. Et puis son prix…gulp…pas moins de 48000 JPY (390 €). Je passe mon tour.

Et puis, j’en ai trouvé une sympa comme tout, et pas chère en plus (4000 JPY, soit 32 €).

Elle est un peu technique, le gars qui y a pensé devait avoir l’esprit torturé.

Et puis les chats ne vont sans doute pas apprécier. Mais heureusement, les chats sont propres, et vont faire les efforts nécessaires pour que la maison reste propre (lisez vite, car sinon vous n’allez plus me croire en cours de chemin).

Et le plus drôle à mon avis, c’est que ça montre juste qu’un peu d’ingéniosité peut être nettement plus productif que de gros moyens technologiques (tout est relatif).


Vue de face, capot relevé

Mes chats sont plus beaux!

Alors vous voyez, le chat rentre par la gauche, se faufile dans un couloir, et au bout du couloir prend à droite pour arriver dans son bac à sable. Là, il se soulage, essaie tant bien que mal d’enterrer son soulagement en envoyant du sable gicler dans tous les sens. Mais dans cette litière, on s’en fout, parce que de là, il est impossible d’envoyer le sable valser hors de la litière. C’est déjà une grande victoire.

Vue de dessus

Et alors vous voyez, quand le chat ressort, il doit repasser par le couloir. Et à ce moment, les grains de sable de la litière restés attachés aux pa-pattes tombent…et on ne les retrouve pas dehors.

Au final, il n’y a plus du tout de sable en-dehors de la litière. Premier jour d’utilisation: j’ai dû retrouver trois grains en dehors de la litière. Du jamais vu.

Au départ, j’avais un peu peur que Darma ne puisse pas passer par le couloir, ou qu’elle ne puisse pas tourner arrivée au bout du couloir (à cause de sa grande taille…elle fait 8 kilos, je le rappelle). Mais non, ça va. Et puis, elle est un peu à l’étroit arrivée au bac à sable, mais elle a l’air de s’en accomoder. Succès total.

Le problème est paradoxalement venu de Jordan…à cause de la porte battante à l’entrée de la litière. Jordan ne sait pas pousser les portes battantes…il essaie de les tirer vers lui avec son museau, ce qui est pratiquement impossible. Alors, j’ai retiré la porte. Dommage, ça aurait peut-être bloqué les trois derniers grains de sable, mais tant pis, on fera avec.