Tag Archives: Jordan

IRMC

C’est un acronyme. Il signifie Imagerie par Résonance Magnétique du Chat. On parle plus souvent d’IRM, utilisée sur les humains, mais quand c’est utilisé sur un chat, on dit IRMC.

(je blague, pour ceux qui n’ont pas compris)

Bon alors, les crises épileptiformes de Jordan sont revenues il y a quelques semaines, à un rythme effréné: 1 fois par jour. Au bout d’une semaine à me réveiller en pleine nuit pour laver sa pisse et lui faire prendre une douche éclair, je l’ai emmené chez le véto encore une fois.

Le véto moitié pas content: “On peut rien vous dire de plus que ce qu’on vous a dit il y a 6 mois et un an et demi: tant qu’on fait pas des analyses poussées, on ne peut pas savoir la cause, et donc on ne peut pas donner des médicaments garantis adéquats”.

Les “analyses poussées”, c’est en gros principalement un IRM. Prix de l’IRM? 150000 JPY (1330 €). C’est pas avec nos problèmes financiers du moment qu’on peut se permettre, mais là j’en avais franchement ras-le-bol.

On a discuté, donc. Il paraît que les cliniques universitaires sont beaucoup moins chères. Et effectivement, notre véto nous propose alors de nous recommander (il faut une recommandation pour aller dans un hôpital universitaire, au moins pour les vétos) pour celui de Tōdai (Université de Tokyo). L’IRM ne coûte que 70000 JPY (619 €). On a dit banco, parce que ça avait assez duré, et Jordan morflait sévère quand même.

Bien sûr j’ai du prendre une demi-journée de congé. Ils n’ont absolument rien trouvé d’anormal au cerveau de Jordan (comme ils s’en doutaient à 80%), et donc le diagnotisque était fort simple: épilepsie.

Donc les médicaments à prendre sont… ceux qu’ils nous avaient donnés il y a 6 mois et un an et demi, et qui avaient effectivement arrêté les crises.

Genre “Ah bah on avait raison. On continue les mêmes médicaments, alors. Ce sera 800 € pour l’IRM et les autres analyses s’il vous plait.”

Moi je dis, il y a des points communs entre les véto et les toubibs quand même.

Evidemment, l’épilepsie ne se guérit pas, et on ne peut qu’espérer pouvoir bloquer les crises sur le long terme. Les médoc (à prendre à vie à priori) vont aussi faire du mal à son foie, alors que justement on sait qu’il est faible du foie (il balance des caillots dans sa vessie, dont un avait bouché sa quequette si vous vous rappelez). Jordan est encore jeune (7 ans), mais à mon avis l’avenir est bien sombre pour lui.

Mais pour le moment il mange bien et a la forme, son comportement ne change pas. Il fait la chasse à Darma, détruit notre papier peint, etc. Ouais! Profitons…

Des nouvelles de Ryu

J’en ai donné plein ces derniers temps, mais cette fois-ci c’est plus sur l’évolution de Ryu de petit bébé à grand bébé.

Ryu a fêté ses 10 mois, et n’a toujours pas une dent. Et il n’y en a pas à l’horizon non plus. Elles vont toutes sortir en même temps, vous allez voir. La nuit en se couchant, pas de dents, et le matin au réveil, paf! toute les rangées du haut et du bas seront là. Je prends les paris.

Pourtant des dents, il en aurait besoin pour passer à de la nourriture un peu plus solide que sa bouffe actuelle. Parce que manger, il aime beaucoup (c’est son côté japonais, les japonais ne pensent qu’à baffrer). Il engloutit ses biberons de 200ml en 5 minutes, et il mange tout ce qui passe près de sa bouche; carottes, riz, pain, … et même les chats (ce qui nous donne des poussées d’adrénaline à nous précipiter pour éviter que le chat ne donne une baffe, et pour laver le visage de Ryu).

Les chats sont cools avec Ryu. Darma n’aime pas se faire empoigner et tordre la peau dans tous les sens par Ryu, mais elle ne cherche qu’à fuir, jamais à griffer Ryu. Ceci dit, elle n’hésite pas à passer à côté de Ryu (surtout quand il lui tourne le dos), et on ne sent aucune animosité envers Ryu. Jordan, lui, carrément se couche près de Ryu, et s’éloignera quand Ryu jettera son dévolu (et sa salive) sur lui. Deux, trois fois, quand Ryu était en train de lui tordre le muscle de la cuisse, on a senti qu’il était près à lui envoyer sa patte dans la tête, mais on a évité les dégâts. En gros Jordan n’a pas peur de Ryu, mais n’est pas près à le traiter en bébé. C’est problématique. Les chats n’ont pas d’animosité envers Ryu, et n’ont pas l’air de lui en vouloir d’avoir à coucher en dehors de notre chambre. Tant mieux, mais c’est pas pour ça qu’on va laisser les chats seuls avec Ryu dans une même pièce; le côté traitre de nos chats, on connait.

Ryu s’est mis à parler. Il par le beaucoup, mais dans une langue inconnue. On croit reconnaître un “papa” ou un “mama”, mais ça ressemble à du “wishful-thinking” tout de même. C’est quand même rudement agréable de l’entendre babiller à tort et à travers.

Enfin, la grande nouvelle est que Ryu s’est mis debout tout seul. C’était le 13 juillet, dans son parc. On pense et espère que si c’était arrivé à la crèche avant, ils nous l’auraient dit, alors on pense que le 13 juillet, c’était la première fois. On va dit dire que c’était la première fois qu’on l’a vu par nous-même. S’aidant des murs de son parc, il s’est hissé vers le haut. Ça a l’air de demander beaucoup d’effort, alors il ne le fait pas souvent, mais une fois par jour environ…quand il voit un truc qui l’intéresse sur le sofa ou sur notre table de salon, il se débrouille pour se mettre debout. Ça manque terriblement d’assurance, et ça se solderait souvent par un atterissage fracassant sur les fesses, voire bien pire…si on n’était pas à côté pour assurer sa chute. Mais il va y avoir des accidents, ça paraît clair. Au moins dans son parc, ça devrait aller car on lui a installé un tapis rembourré (c’est pas ce qu’il y a sur la photo). C’est toujours mieux que le parquet.

Ryu et Jordan: amis pour la vie

Je vous l’ai déjà dit, Jordan aime bien les humains et veut toujours être à côté d’eux. Même les enfants. Jordan ne rechigne pas être à côté d’enfants, même s’ils sont bruyants, même s’ils font des gestes brusques.

Il se fait discret, mais il est là. Devant, derrière, sur le côté, en hauteur…un vrai fantôme.

Yo! Rends-toi utile et passe-moi le machin rouge, là!
Nnh? Oh t’es là, toi? J’t’avais pas vu!

Et il sait gérer sa zone mortelle. Toujours juste hors de portée du Dragon. Et il ne s’est encore jamais pris un projectile (veinard! Moi je m’en suis déjà pris, et je l’ai senti).

Ryu tente le plongeon…et restera bloqué.

Bien content que Jordan se plaise à côté de Ryu. Ryu, lui, n’y prête pas tellement attention, à part les quelques fois où son regard reste bloqué sur Jordan pendant 10 secondes, et quand il essaie de l’attraper (en pure perte).

Un Jordan magnifique en arrière-plan.

Surveiller un bébé, c’est fatiguant, alors Jordan trouve même le moyen de dormir près de Ryu.

Un coup sur la gauche…

Et quand Ryu n’est plus là…ses jouets et son matelas le sont toujours. C’est alors un régal pour Jordan d’en profiter. Le plaisir de nous voir tout nettoyer après est tout aussi jouissif, j’en suis sûr.

Un coup sur la droite.

(Photos prises dans l’ordre ci-dessus, à quelques minutes d’intervalles les unes des autres.)

Darma, elle, c’est pas un fantôme, c’est l’homme invisible. Quand Ryu est de sortie dans la maison, le gros chat n’est plus là. Par contre, autant Jordan que Darma n’hésitent pas à grimper dans un lit où Ryu se trouve…ce qui a eu pour effet de bannir les deux chats de la chambre à coucher.

Sale étranger

L’une des mesures de l’état japonais pour relancer en partie l’économie japonaise est de donner de l’argent à tout le monde (12000 JPY (91€) pour un adulte, 18000 JPY (136€) pour un bébé). Yukiko, Ryu et moi allons donc recevoir 42000 JPY (318 €). Tous ceux qui sont au Japon connaissent cette mesure, bien entendu. Je ne vais pas la commenter, car il y a une news bien supérieure.

Jordan, après avoir eu de la compagnie à la maison tous les jours depuis août dernier (depuis que Yukiko était entrée en congé maternité), après avoir eu un nouveau compagnon en la personne de Ryu, puis deux nouveaux amis avec mes parents qui sont venus pendant la Golden Week, s’est retrouvé TOUT SEUL le lundi 11 mai. Tout seul avec Darma en fait, mais comme Jordan croit qu’il est humain, ça lui fait un belle patte d’avoir un chat avec lui toute la journée. Pense-t’il.

Alors Jordan a paniqué, et malheureusement nous a refait une crise d’épilepsie. C’est le soir en revenant à la maison que j’ai découvert mon bureau plein d’urine de chat, partout au sol, et sur le bureau lui-même. De mon analyse de la situation, il dormait sur le bureau quand ça lui ait arrivé. Il a viré du courrier par terre, puis est lui-même tombé, tout en aspergeant le sol de mon bureau et lui-même de son urine. Mon pauvre chat. Ça lui est de nouveau arrivé le lendemain, mais là ça fait deux semaines que ça ne lui ait pas arrivé. Pourvu que ça dure, car j’ai toujours le sentiment qu’un jour il ne s’en relèvera pas.

Heureusement qu’il fait bon dehors maintenant, et que je peux laisser la fenêtre de mon bureau ouverte…car il y avait comme une odeur pestilentielle dans la pièce (quel scoop).

Par contre, mon courrier, il a pris cher ce jour-là. Ainsi le fameux papier que je dois renvoyer à la mairie, celui qui permettra au pays de m’envoyer mes 12000 JPY pour relancer l’économie, est tout imbibé de…pisse de chat. Deux semaines après, le papier sent toujours la mort, et on n’a pas envie de le toucher. Je vois la tête de l’employé(e) de mairie quand elle va ouvrir l’enveloppe (elle-même bien imbibée). Les auréoles bien suggestives sauront expliquer d’où vient l’odeur, je ne m’en fais pas pour cela. On va me prendre pour le dernier des porcs, et on va me maudire, quand on ira se laver les mains (ou pas) après avoir traité ma demande. J’ai bien pensé à mettre un petit mot explicatif avec le fameux document, mais finalement je vais faire semblant que rien n’est arrivé.

Alors, je m’excuse d’avance à tous les étrangers, car quelque part, un ou plusieurs japonais risquent d’avoir la ferme conviction que les étrangers sont des porcs qui puent.

Passé ce petit intermède aux frais de l’employé(e) de mairie, je vais consoler mon pauvre chat qui ne supporte pas la solitude. Tant pis pour la mairie, mon chat est plus important de toute manière.

Des photos arrivent

J’ai enfin réussi à trouver un peu de temps pour inspecter les photos prises pendant la période de fin d’année…vieux motard que jamais. Il y aura des trucs variés comme…la bûche de Noël.

Oui, enfin non, elle n’avait pas la forme typique d’une bûche, mais au goût je vous assure qu’on ne voit pas la différence.

Puis il y aura des photos de la famille.

Puis des photos des chats.

Que des trucs sympa, quoi.

Le sac

Mes chats adorent les contenants. Comme les cartons, ou les grands sacs. Avec le sac qui servit à ramener les chaussures de Yukiko, Darma se tapait un petit délire. (photos prises à la va-vite)

Elle se bat avec et écrase le sac.

Ah, mais elle insiste.

Mais qu’a-t’elle donc avec ce sac?

Elle l’inspecte sous toutes les coutures.

Ah. Bien sûr! 😆

Darma prendra la place de Jordan, de façon ostensible.

Jordan voudra prendre sa revanche. On le voit s’approcher du sac, tel “un requin fondant sur sa proie le lapin”.

Ci-dessous une photo en pleine action.

Finalement, Jordan fera semblant d’avoir entendu un bruit et s’éloignera en prétextant être occupé par autre chose.

Darma: 2. Jordan : 0.