Ski Suki

La date de notre prochain séjour de ski est fixée: 11 et 12 février, avec d’autres familles de l’école des enfants. Problème, aucune de ces familles n’a de garçons, alors Ryu n’est pas content qu’il n’y ait que des filles. C’est trop mignon.

Ça me rappelle un autre épisode; retour du karaté, une course (on était allé acheter un rat pour Akira, bien que finalement il se soit décidé pour un hamster. Un hamster, y’a vraiment pas plus con comme animal. Le nôtre défèque dans son lit (où il dort, oui oui), pisse dans sa gamelle et tente de s’évader de nos mains quand on est debout, alors qu’il se tuerait si il y arrivait. On aurait vraiment dû prendre un rat.) m’avait empêché d’être là pour le retour de Ryu (Ryu va au karaté avec une camarade de classe, c’est la mère de cette camarade qui les accompagne). La mère de sa camarade de classe m’avait gentiment proposé de garder Ryu le temps qu’on revienne. Sympa. Elle avait alors proposé à Ryu de prendre son bain avec… sa camarade de classe. Réponse de Ryu: “Ça va pas, non?”. Akira est encore pire, il ne veut pas entendre parler de filles, ses seuls amis, comme il le déclare, sont les garçons de sa classe.

Bref, pour palier au mécontentement de Ryu, Yukiko a invité un camarade de classe de Ryu, via la mère de cet enfant. Réponse: “ah super, merci beaucoup, oui ce sera avec plaisir”. Yukiko plus tard: “on passera vers 4h30 le chercher, il devrait y avoir pour 3-4 heures de route”. Réponse: “Ah c’est en voiture? Alors désolé c’est non, si il y a un accident cela risque de créer des problèmes entre nous.”.

J’avoue, je ne l’avais pas vu venir, mais ça ne m’a pas surpris plus que ça. Après tout on est au Japon, et il s’agit d’une école primaire privée.

Leave a Reply

Your email address will not be published.