Des nouvelles

Le temps file en douce. J’avais des trucs à poster… et puis d’un coup je me suis rendu compte qu’il s’était passé un mois et demi depuis mon dernier post. Je n’en reviens pas.

Je ne regarde plus mes mails… Je les ai regardés avant-hier et hier parce que j’attendais un message de mes parents (à ma prochaine visite je leur apprends à se servir de Messenger), du coup je suis tombé sur d’autres messages vieux de 3 semaines auxquels je n’ai donc pas répondus… pas sérieux, mais le mail m’indispose, je procrastine un max à leur répondre, donc je ne les regarde même plus.

Je n’ai pris aucun congé pour les fêtes de fin d’année. Zéro. J’ai donc travaillé le 25 décembre, comme l’écrasante majorité de la population active locale, mais ce fut la première fois de ma vie je crois (sauf pour le Mc Do quand j’étais étudiant). Chose intéressante, mes collègues ont fait tout le contraire. Je me suis retrouvé avec les commandes de 4 de mes collègues. Ahah, j’ai eu le travail de 5 personnes. Et ben le 25 et le 26, je n’ai presque rien eu à faire, seuls mes clients japonais travaillant. Je compte renouveler l’expérience dans le futur.

J’ai perdu un kilo, maintenant à 69 kilos. L’effet travail et manque de sport sans doute. Je fais un peu de karaté, mais il faudrait que j’en fasse plus.

Ryu a passé un examen de mesure de connaissances. Il est juste en dessous de la moyenne nationale en math, mais en japonais il est à un niveau gravement bas. Genre pathologiquement bas, genre on pourrait croire qu’il est scolarisé dans une école francophone ou anglophone et qu’il apprend le japonais par-dessus la jambe avec ses parents. Ce fut une question du centre à Yukiko quand elle est allée chercher les résultats: Ryu est-il scolarisé en école japonaise? Et oui, mais Ryu a probablement un petit problème sur ces capacités cognitives. Les traitements ne sont pas pris en charge par la sécu ce qui fait que les toubs dans le domaine sont quasi-inexistants, ont une liste d’attente de 3 mois, et les traitements coûtent des milliers d’euros, pour un résultat bien incertain. Je crois qu’on va plutôt essayer de combler le handicap avec plus de travail que les autres en espérant qu’il y ait un déclic un jour.

Petit exemple, un problème de trois phrases: On noue une ficelle de 60cm et une de 90cm. Le noeud pour les relier prend 15 cm. Quelle longueur fait la ficelle résultante?

Et ben, il lit, il comprend tous les mots, mais il percute pas, il comprend pas ce qu’on lui demande. Je rappelle qu’il a 9 ans. J’ai eu beau lui expliquer de 30 façons différentes, rien à faire. Alors j’ai été chercher une ficelle, j’en ai coupé deux bouts, j’ai relu le texte du problème en même temps que je nouais les deux bouts de ficelle, et il a dit tout de suite “ah! 135cm?”.

Et ça, c’est sur un problème de 3 phrases, et sur des math en plus. Les examens d’entrée en collège, la partie “japonais” c’est plusieurs textes d’une page avec des questions à la fin “et pourquoi machin il dit ça?”, “à quoi il fait référence à ce moment?”, “quel va être la probable émotion ressentie par xxx avec tel acte de yyy?”. Laisse béton.

Akira, pour le moment, dans un sens c’est pire. Au moins Ryu ne rechigne pas au travail, il bûche (il râle pour la forme, mais globalement il est facile à gérer pour le faire travailler). Akira, lui, refuse de travailler et de répondre correctement. Il a des notes catastrophiques, mais on ne sait pas trop pourquoi. On lui montre un kanji (qu’il a appris en classe): il ne se rappelle plus de sa prononciation. Bon, on lui dit, lui fait répéter 5 fois. Bon. On passe au suivant: pareil. Une fois qu’il a répéter le suivant 5 fois, on revient au premier: il ne sait plus sa prononciation. Mais plus du tout. On a essayé de le gronder, de l’amadouer, de lui laisser du temps pour réfléchir, de lui donner des indices, RIEN DE RIEN, il dit qu’il ne s’en rappelle plus. Mais c’est à un point impossible, même un dyslexique grave y arriverait mieux. Alors soit il a un problème vraiment grave, soit… il y a quelque chose d’autre. D’après son instit, qui a remarqué la situation (pas bien difficile), suite au refus de Akira de marquer quoi que ce soit sur ses interrogations (il ne marque aucune réponse, il rend feuille blanche), c’est un problème de fierté. Akira serait fier, et refuserait de marquer/répondre quoi que ce soit s’il n’est pas sûr d’avoir 100% de bonnes réponses. A mi-trimestre il nous a donné toutes les interro à venir du trimestre, pour les faire en avance et lui donner confiance en lui. Et, en effet, Akira a commencé à écrire des réponses aux tests. Yukiko doit y passer 4 ou 5 heures par interro (2 par semaine), à le faire bûcher en avance dessus, et Akira écrit des réponses… il oscille maintenant entre 80% et 100% de bonnes réponses. On va voir si le kick-start marche bien et si il continue d’écrire des réponses aux tests lors du 3e trimestre.

Voilà voilà. On se dit “quelle merde!” et puis l’autre jour un ami dont la fille va à la même école que R et A, disait que sa fille souffrait de migraines, vomissement et douleurs chroniques, qu’elle ratait un bon tiers de l’école depuis 3 ans, qu’ils lui faisait passer des examens en pagaille, scanners et tout pour trouver l’origine mais que les toubs de trouvaient rien de rien… On se fait distribuer les cartes à la naissance et après il faut jouer le jeu de la vie avec son jeu. Je suis bien curieux de savoir comment ça va finir dans 10-15 ans.

Sinon tout va bien. Une chienne de nouvelle année commence (année du chien), avec ses espoirs, ses craintes, et son lot de bordel et de cata. Tout va bien. Tout va bien. Tout va bien.

famille

5 thoughts on “Des nouvelles

  1. Shizuka

    Si le niveau en japonais de Ryu était vraiment insuffisant, je pense que vous auriez déjà eu des remarques de la part de ses insituteurs…
    On ne vous a rien dit jusqu’à présent?

    Reply
    1. Cable Post author

      C’est trop gros pour avoir juste des remarques, ce sont des discussions ouvertes sur “le retard de Ryu”. Tout le monde est au courant dans l’école, même le directeur. Ses camarades se relaient pour l’aider dans toutes les tâches. Son instit se demandait même comment il avait fait pour réussir l’examen d’entrée, elle a été chercher ses copies pour vérifier. Ses deux premières années il n’a eu aucune pause entre les cours et restait après la fin des cours, son instit le gardant pour travailler en plus pour combler le retard.

      Ceci dit, il progresse. Les kanji il s’en rappelle très bien, les maths il comprend bien… tout bien, mais juste sacrément en retard par rapport aux autres. Ça ressemble à un bête retard qui se comblerait, ça ressemble pas du tout à des troubles genre dyslexie ou ADHD, mais c’est tellement gros qu’on se dit qu’il y a peut-être une pathologie derrière.

      Reply
      1. Shizuka

        Voilà, ce qui m’étonnait c’est que Ryu avait tout de même réussi à intégrer une école réclamant un certain niveau.
        A part pour les études, vous n’avez rien remarqué d’anormal dans la vie de tous les jours, non?
        Il est parfaitement bilingue, ou a une préférence pour l’une des langues utilisées?

        Reply
        1. Cable Post author

          Ryu est en retard dans son élocution, il parle comme un enfant en dernière année de maternelle ou de première année de primaire, avec parfois des phrases que personne ne comprend ce qu’il veut dire. Il a comme un problème pour transformer sa pensée en mots. Sinon globalement ça va. Un peu de mal à se faire des amis, mais rien de vraiment hors norme.

          Il est loin d’être bilingue, il comprend un peu le français mais c’est tout.

          Reply
          1. Cari

            Votre fils me fait beaucoup penser au mien, 8 ans.
            Il rencontre egalement des soucis a l’ecole. Surtout en maths. Il ne comprend pas ce qu’on lui demande. Son ecriture est affreuse, meme pour les hiraganas. Il ne parvient pas a ecrire de facon reguliere, un kana est tout petit, puis le second est enorme, ca n’est pas alligne… J’avoue qu’il y a eu un peu de progres, mais c’est loin d’etre aussi bon que ses camarades. Il a aussi du mal a s’exprimer et pourtant c’est une piplette de premiere, pas timide pour un sou, trop sociable a mon gout.
            Il comprend bien le francais mais ne le parle pas parfaitement bien. Pour le japonais, il n’est pas aussi bon que celui de ses camarades, mais il s’en sort bien, le soucis est qu’il dit beaucoup de choses incoherentes qui piour lui font sens.
            Quand je le vois avec ses copains, je vois un fosse beant, ses amis sont si matures, si reflechit, ils sont logiques dans ce qu’ils disent, font… Mon fils est tout le contraire. Impulsif, susceptible, il en cherche pas a resoudre le moindre probleme. Il ne sait meme pas dire quand est son anniversaire! Il connait a peine les jours de la semaine. Il a des difficultes a lire l’heure…
            Son institutrice nous met la pression, nous dit qu’il a un retard patent et qu’il ne pourra pas suivre le rythme. Que si l’annee prochaine il se trouve etre avec une instit plus severe ce sera une annee terrible pour lui et qu’il faudra prendre des dispositions.

Leave a Reply to Shizuka Cancel reply

Your email address will not be published.