Congés Maladie

Tout le monde le sait, il n’y a pas de congé maladie au Japon.

Non, tout le monde ne le sait pas? Bon alors, tous ceux qui travaillent au Japon le savent.

Mais en fait, c’est pas complètement vrai. Les règles changent d’une compagnie à l’autre. En général, plus la compagnie est grosse, plus les règles sont sympa pour l’employé. Législation zéro dans le domaine, même l’article Wikipedia sur le sujet est terrifiant avec ses 8 lignes.

En général, au Japon, quand on est malade, on utilise ses congés payés. Avec 10 jours par an en début de carrière (et pour beaucoup d’employés, toute la vie), il vaut mieux ne pas tomber malade souvent! Une grippe, et zou! 5 jours en moins. D’autant plus qu’en cas de maladie contagieuse comme la grippe, la boite vous force à ne pas venir, c’est à dire qu’elle vous force à utiliser vos congés payés.

Les gens avec un gros rhume ou n’importe quelle maladie, du moment qu’ils sont capables de tenir debout et de parler, vont travailler. Ils ne foutent rien de la journée, travaillent à 10% de leur capacité dans le pire des cas, mais leur compagnie est contente et ils peuvent conserver leurs congés payés. En hiver, la moitié du personnel a le nez qui coule, tousse, ou porte un masque chirurgical. Parce que personne ne va se reposer du moment qu’ils tiennent debout. Pas très sain tout ça.

Il y a beaucoup de sociétés qui empêchent carrément leurs employés de prendre des congés toute l’année (ou alors tous en même temps, à quelques périodes de l’annnée). Je pense que la plupart de ces sociétés autorisent quand même leurs employés à prendre des congés payés en cas de maladie. Je suppose que c’est un progrès par rapport à ce qui se faisait avant… il y a 100 ans.

Il y a des sociétés qui ont des congés maladie, que vous ne pouvez obtenir que sur présentation d’un certificat médical. Quand on sait que les médecins au Japon ne donnent jamais de certificat médicaux (par peur des responsabilités que ça implique), ça fait une belle jambe aux employés. Un médecin ne donnera jamais un certificat médical pour une grippe par exemple, même si vous en avez une qu’il a testé positivement avec un swab du nez par exemple. Dans les rares cas où le médecin délivre un certif, il vous prendra 40 euros au passage, non remboursés bien sûr. Le cas difficilement parable pour eux est quand vous vous faites hospitalisé. Là, globalement, à moins qu’il s’agisse d’une opération de confort (genre chirurgie esthétique), vous aurez votre certif.

Pour ces sociétés qui autorisent les congés maladie, c’est souvent sans paie. Vous avez alors la possibilité de ne pas aller au travail pour maladie, ils pomperont votre salaire et vos bonus. Puisqu’il faut un certif de toute façon, et que c’est souvent mal vu par vos collègues, votre boss, et les RH, au final personne ne les utilise, sauf quand ils ont un gros truc (genre renversé par un camion, tous les os du corps en bouille). Ils perdent leur salaire, mais au moins ils ne perdent pas leur boulot. Il y a une limite dans le temps quand même, genre si vous êtes pas guéri en moins de trois mois par exemple, vous êtes virés.

C’est légal pour une boite de virer quelqu’un qui ne vient pas travailler pour raison de santé. Le gars touchera le chômage pendant un an (maximum), puis plus rien (RMI, RSA, tout ça, ça n’existe pas à ma connaissance). Le pays ne vous donnera pratiquement rien si vous vous explosez la gueule en moto et mettez du temps à guérir.

Tout cela pour dire que les congés maladie au Japon, il y a beaucoup de cas de figure, mais en gros les boites font ce qu’elles veulent, et en général c’est pas super sympa pour les employés (comparé à ce que la France offre de par sa législation, mais c’est sûrement pas pire que ce qui se passe dans beaucoup de pays dans le monde).

Notez bien que les Japonais trouvent ça parfaitement normal, et que donc c’est pas près de changer à grande échelle. J’en parlais avec un collègue, qu’en occident, il suffit parfois de passer un coup de fil le matin pour dire qu’on est malade et qu’on ira pas travailler et voilà! Parce que bon, les gens tombent malade, pas tout le monde, mais il y en a. Faire une législation qui considère que personne ne tombe jamais malade, ben c’est con et pas très réaliste. Réponse du collègue: “Mais ya des gens qui vont gruger, on peut pas leur laisser cette opportunité.”. Vous voyez le niveau du lavage de cerveau local. Pourtant, j’aime bien ce collègue et il est pas particulièrement bête (il est même tout le contraire de bête), mais voyez-vous, c’est là tout le pouvoir d’un lavage de cerveau. Pas de cocorico nécessaire, on a le même genre en France sur d’autres sujets.

Et puis il y a ma boite. Jusqu’à il y a quelques mois, il fallait un certif à la con pour justifier d’une absence pour cause de maladie, et ils pompaient le salaire. Je n’ai jamais utilisé ces congés parce que les toubs ne donnent pas de certif (j’aurais pourtant bien donné quelques jours de paye pour pouvoir me reposer parfois). Je me rappelle d’une certaine infection pulmonaire, où j’ai utilisé le restant de mes congés de l’année (une semaine environ) puis ai dû travaillé de la maison avec fièvre et inconfort permanent pendant deux semaines, j’avais pas été très content. Au moins ma boite autorisait le télétravail, c’est pas tout le monde qui a cette chance.

Et là, miracle, ma boite a instauré une nouvelle règle cette année. Congés maladie autorisés max 30 jours par an, max 5 jours de suite, sans certif à la con. Ils ne ponctionnent même pas le salaire, mais le bonus, au ratio du nombre de jours pas travaillés. Un jour de congé maladie va vous coûter environ 1/225 de votre salaire mensuel.

Alors là, moi, je dis que, je n’ai jamais vu ni entendu de règle sur les congés maladie au Japon aussi sympa que celle-ci. J’ai eu une bronchite + crise d’asthme il y a quelques semaines, et en ai fait usage pour 3 jours. C’est juste pleinement formidable, je suis aux anges. C’est une bonne boite que la mienne!

Mais a priori, je vais sans doute être l’un des seuls à en faire usage. Les RH étaient tout étonnés genre “mais tu sais qu’on va ponctionner sur ton bonus??”.

5 thoughts on “Congés Maladie

  1. ben1

    heu… En France certes tu peux appeler le matin pour annoncer que tu viens pas bosser pour cause de maladie mais soit :
    1) tu as un certificat médicale avec arrêt de travail d’un médecin
    2) soit tu prends tes congés payés (oui en France avec 5 semaines tu as plus de largesses qu’au Japon)
    3) si plus de congés payés, c’est du sans solde, donc moins d’argent a la fin du mois.

    Alors oui en France il est très facile d’avoir un arrêt de travail si la maladie est avérée (voir même si elle ne l’est pas en connaissant bien le médecin), mais attention cependant, dans la plus part des entreprises maintenant tu as une carence de 1 à 3 jours. En gros tu vas être rembourser des frais médicaux et toucher une part de sécurité sociale mais le complément que ta boite paye ne sera versé qu’à partir du 4ème jour.

    En gros t’es pas payé avant le 4ème jour… Souvent avec 1 an d’ancienneté la carence tombe à 1 jour voir 0 jour pour les grosses boites. Mais ça dépend des conventions collectives de l’entreprise.

    Mais globalement en cas de gros pépin, c’est sur qu’en France par défaut tu es couvert car tu payes sécu + mutuelle via l’entreprise. Au Japon il faut prendre la précaution d’avoir une complémentaire privée en cas de gros problème. Mais ça explique aussi que tu payes moins de charge sur ton salaire au Japon qu’en France.

    Reply
    1. Cable Post author

      Ben ça a l’air vachement plus sympa en France qu’au Japon pour la plupart des boites, on est d’accord non? Ça a même l’air à peine comparable.

      Une question: en France, pour quelles raisons des gens se reposent pour cause de blessure/maladie sans arrêt de travail par le médecin? A cause de la carence? En ce cas, c’est vraiment un pur choix de l’employé, qui privilégie la thune à ses vacances. Ça reste idyllique par rapport à la plupart des boites au Japon je trouve.

      Et les complémentaires n’existent pas au Japon (ou alors ça a changé récemment). J’en avais parlé sur le forum. Les asssurances maladie existent, mais elles ne font que te payer une somme fixe qui n’est absolument pas indexée sur ton salaire ou le coût de tes frais médicaux. Perso je les considère comme des arnaques, tu es forcément perdant si tu fais les comptes.

      Reply
      1. ben1

        Le vrai avantage c’est sur les congés maladies longue durées.

        La boite ne peut pas te virer, tu dois récupérer ton poste ou équivalent, la sécu + la boite + la mutuelle se cumule pour que tu gardes ton salaire.

        Donc en un sens oui, la situation en France est plutôt bonne quand il t’arrive un coup dure dans la vie.

        Dans la réalité il faudrait prendre en compte l’ensemble des taxes cumulés pour payer tout ça. N’oublions pas qu’en France une entreprise paye environ 2 fois le salaire entre taxes salariales et le montant verser à l’employer et qu’en plus l’employer paye 30% de taxe sur ce qu’il touche.

        En gros sans taxe on aurait 2.5 fois le salaire par mois si l’entreprise nous donnait tout et l’état ne prenait rien. Autant d’argent que tu aurais pu mettre toi même de côté pour les coups durs. Mais la solidarité interdit cela bien sur, pour que tout le monde puisse être soignée quel que soit ses revenus.

        Je ne saurais pas te dire la part qui va dans les caisses des mutuelles, sécu, médecin, hôpitaux etc… Mais la santé est un pôle de dépense énorme au niveau du pays en France.

        Reply
  2. oro77

    Comme tu dis, ça dépend de la boite.
    Dans la mienne, je peux appeler le matin et prendre un congé payé en cas de maladie, ce ne sera pas impacté sur mon salaire, ni sur mon bonus. En fait, une partie du bonus n’est pas fixe donc peut être qu’il est impacté selon l’humeur de mon boss …

    Pour les congés payés, j’avais environ 10-15 jours la première année mais comme dans mon ancienne boite, ça augmente de 1 jour par an.

    Concernant ce que pensent les japonais sur le système, rien d’étonnant. Vu que ça a été toujours comme ça, ils ne voient pas de problème, c’est normal pour eux.

    Reply
  3. Sylvain

    Pour changer de la France et du Japon. J’ai eu cette conversation avec un employé Mauricien lorsque je bossais à Maurice :
    Moi: On peut se faire une réunion jeudi prochain ?
    Lui: Non, je peux pas. J’ai posé un jour de congé maladie pour jeudi prochain.

    J’ai aimé le concept…

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.