Première séance de snowboard de la saison!

Il n’a pas neigé tous les jours, seulement le dernier jour (sur 4). Mais il y avait beaucoup de neige! Y compris sur la route, Il y avait une énorme couche de neige dans les petites routes de montagne! Mais alors le Land Cruiser avec ses pneus neige, c’était du délire; il n’a jamais dérapé, sauf quand j’ai voulu doubler un gars qui jouait à faire l’escargot. Là quand même, avec le talus de neige entre les deux files + l’accélération + le braquage, ça a patiné un peu, alors j’ai pas insisté. Notre ancienne Dualis n’aurait jamais pu rouler là où on a roulé.

Vue de la fenêtre de la pension où on a logé: (la voiture du milieu, c’est la nôtre, et elle était comme ça chaque matin, alors que le soir de la veille elle n’avait plus de neige sur elle)

pen

On a fait deux stations, Hakuba Cortina (1 jour) et Tsugaike Kogen (1 jour et demi). Hakuba Cortina a plus de pistes noires, mais n’a presque pas de pistes rouges/bleues, et beaucoup moins de pistes au total. Tsugaike Kogen a beaucoup de pistes vertes et rouges, et est beaucoup plus chère (4700 JPY [33 €] le pass quotidien, contre 3300 JPY [23 €] pour Cortina). Accessoirement, les remontées de Tsugaike sont un peu mal foutues, c’est la merde pour aller tout en haut; si on part du mauvais endroit, il faut prendre 6 remontées différentes pour atteindre le sommet.

Plan des pistes de Cortina:

cortina

Panorama au pied des pistes de Cortina:

cor2

Vue du sommet à Cortina:cor1

On a logé dans la même pension que l’année dernière, c’est à dire celle tenue par l’université de Yukiko. 3 nuits avec 3 repas compris par jour, pour 5 personnes, 26000 JPY (182 €). Une affaire, mais c’est un peu spartiate. Par contre, ce sont des étudiants de la dite université qui la tiennent, donc c’est vraiment sympa, ils ont tous entre 18 et 21 ans, ils sont gentils comme tout, et s’amusent beaucoup avec les enfants, qui sont ra-vis.

写真 4 写真 3

On irait bien plus souvent, mais c’est un peu loin; 320 kilomètres, dont les 60 derniers kilomètres qui sont de la petite route de campagne. Il faut facile 6 heures de route, en comptant les arrêts. Le retour nous a même pris 8 heures, et pourtant grâce au détecteur de radar, j’ai bien tracé (une bénédiction ce détecteur!! Mais pas infaillible non plus, donc je me modère quand même. Le détecteur de bagnole de flics est im-pre-ssio-nant. Il y en a une qu’il n’a pas détectée quand même, heureusement qu’elle était de l’autre côté de la route…).

Yukiko a enfin pris des cours (4 heures), ça y est, elle sait glisser… d’un côté mais pas de l’autre. Normal, ça m’avait pris du temps aussi.

Les enfants ont essayé la moto de neige (avec Ryu aux commandes et Akira derrière), la luge (avec notre au pair ou Yukiko derrière et Akira devant), et la bouée (avec Yukiko ou moi derrière, c’est incontrôlable ce truc!)

写真 1 写真 5

Moi j’ai surfé le premier jour (9,3 km, vitesse max 27 km/h, 46 min de glisse pour 4 heures et demi de pause), et le deuxième jour on a eu des problèmes d’organisation, donc je n’ai fait que la nocturne, bien plus fatiguant: 9,5 km, vitesse max 30,4 km/h, 50 min de glisse pour 40 min de pause. Et puis beaucoup de (petits) sauts et figures, avec beaucoup de chutes, mais aucune casse. C’est là où je suis content de mes années de karaté qui m’ont appris à bien tomber. Les pires chutes en fait sont celles auxquelles on ne s’attend pas, c’est à dire souvent quand on est à l’arrêt et qu’on perd l’équilibre bêtement. Alors ces chutes, ELLES, sont douloureuses et vraiment dangereuses. Un autre type de chute dangereuse, est quand on plante le snowboard. Ça ne m’est pas arrivé une seule fois pendant ces deux jours, et heureusement parce que ça fait vraiment, vraiment mal. Heureusement, c’est un truc qui n’arrive surtout qu’aux débutants (a priori?), donc plus ça ira, moins j’en aurai.

Sur le nouvel équipement que j’ai acheté récemment:

  • Le snowboard est excellent (un Burton floater 158 cm. pas celui qui est sur la photo ci-dessous), bien meilleur que l’ancien que j’avais (celui sur la photo ci-dessous)
  • Les fixations super pratiques et rapides à défaire (des Burton Bootlegger).
  • La veste Nike est formidable (une Vernon 3-in-1). La sur-veste est un truc génial!
  • Les lunettes sont excellentes! (des Dragon APX) Elles sont larges ce qui augmente énormément le champ de vision.

Personne ne prend de photo de moi, alors j’en prends moi-même… : (pendant la nocturne)

nighter

Petite photo de famille avec notre au pair actuelle:

写真 2

Leave a Reply

Your email address will not be published.