Mini, la petite sœur de Mac Queen

Quand on a changé la Dualis (Qashkai) pour le Land Cruiser, en fait on a acheté deux voitures, pas qu’une seule.

Réaction des voisines retraitées (elles ont toutes tué leur mari genre “Crime de l’Orient-Express” ou quoi? Parce que y’a vraiment que des femmes): “Hé ben, vous en avez de l’argent!”. Sans rire. Alors oui mesdames, d’abord on a plus de thunes que vous. Mais vous êtes retraitées, et femmes en plus, alors on n’a pas trop de mérite. Ensuite, la 2e voiture n’a pas coûté énorme non plus. Et enfin, vous voyez mes voisins, là, juste à côté de chez moi? Oui, le couple expert-comptable/prof de piano en université avec deux enfants à l’université. Et ben leur Lexus achetée il y a deux ans, elle coûte le double de nos deux voitures réunies. Et le médecin qui habite juste en bas de chez moi, là, avec ses deux Mercedes dont une slk, vous êtes allées le faire chier aussi? Alors arrêtez de me prendre le choux, sérieux, je ne suis pas la bonne cible!

La raison d’acheter deux voitures? Les rues autour de chez nous sont hyper-étroites. Etroites du genre où on ne peut pas passer à deux voitures en même temps, alors même que la rue est à double-sens. Notre Dualis en avait fait les frais: rayée de partout, rétroviseur arraché deux fois, bosses, etc. La Dualis était trop grosse pour rouler en ville, et un peu trop petite pour les voyages (manque d’espace, surtout à 5, et manque de place pour les bagages).

Alors on a pris deux voitures: une énorme pour les voyages, assez fréquents, et une pour les petits trajets en ville, en particulier pour les trajets à la crèche des enfants, deux fois par jour.

On a d’abord regardé les petites japonaises (je parle de voitures, hein). 10 ans d’âge: entre 50000 et 100000 JPY (entre 385 et 770 €) pour un kilométrage inférieur à 100000 km (les Japonais ne roulent pas beaucoup). Super! Mais Yukiko a demandé une mini. Une nouvelle mini, c’est à dire celles faites par BMW. 10 ans d’âge: entre 400000 et 1000000 JPY (entre 3000 et 7700 €).

Yukiko voulait une mini, une mini elle a eue. 10 ans d’âge, 111000 km. Carrosserie assez impeccable, sans rayure ou bosse. Emblême mini manquant sur 3 enjoliveurs. Pas de navigateur. Un auto-radio avec un lecteur de mini-disc (ahah). Un volant complètement rongé et collant. Des freins bruyants. Un frein moteur hyper-actif (on lâche l’accélérateur et la voiture freine carrément). Des soubressauts du moteur par moment. Un moteur 1.8 litres avec de la patate, mais il faut attendre une bonne seconde avant que la patate se manifeste quand on appuie sur le champignon. Direction assistée soit fatiguée soit carrément pas là dès le départ.

Bon. Soit. A mon avis, il est clair que les japonaises vieillissent mieux que les étrangères (je parle toujours de voitures). Oui, le prix de la mini d’occasion est surévalué par rapport à ce qu’elle vaut du point de vue technique, surtout comparé aux voitures japonaises.

Mais… c’est vrai qu’elle est belle. Par comparaison vous avez déjà vu une Micra (“March” au Japon) vieille de 10 ans d’âge? Pas beau à voir (déjà pas très beau à l’origine, mais alors après 10 ans!). Et la conduite de la mini a du caractère. On le sent bien au volant, on a un peu l’impression de conduire un tout petit tank bien nerveux. En conséquence, à la différence des japonaises, sa conduite fait plaisir. Je ne suis pas sûr que ça me ferait plaisir sur un long trajet, mais pour 10 ou 20 minutes, c’est très revigorant.

C’est un peu comme tout leur matos électrique, leurs bières, leur pain, etc. Les Japonais font des trucs soft, faciles à utiliser/manipuler/consommer. Tous leurs trucs, sauf les Japonaises (et je ne parle plus de voitures).

nc2

Leave a Reply

Your email address will not be published.