Nouvelles du deuxième dragon

Ou plutôt de Yukiko, car le deuxième dragon se porte bien: il bouge et fait 1,5 kg.

Yukiko a eu des saignements hier. Après visite en urgence chez le toubs, on sait qu’elle a un décollement du col de l’utérus. Probablement dû au fait de soulever notre dragon de 12 kg à tout bout de champ. Un décollement du col n’est pas super rare selon ce qu’on peut lire sur Internet, même si c’est plus rare à un tel avancement dans la grossesse (je sais plus combien de semaines, mais environ 6 mois donc). C’est jamais bon signe de toute façon, et ça présage du pire si ça continue. A un tel avancement dans la grossesse, on ne parle plus de fausse couche mais de naissance prématurée, car le bébé aurait une chance de survie en couveuse.

Bref, on n’en est pas encore là. Pour le moment, c’est repos absolu pour Yukiko pour une semaine, avec interdiction d’aller travailler en premier lieu, et de ne rien faire d’autre que prendre sa douche, aller aux toilettes et manger. On vient de passer deux jours à ce rythme, et je suis crevé. Retourner au travail demain va me sembler être des vacances. Ryu, lui, n’apprécie pas du tout du tout que ce soit papa qui fasse tout. Je suppose que c’est parce qu’entre hommes, on se comprend 😀

Trêve de blagues. On espère que tout va bien se passer pour le 2e dragon (on sait toujours pas si c’est une fille ou un garçon, pour ceux qui voudraient le savoir).

Quelques considérations bassement matérielles, pour l’anecdote.

Si le toubib trouve que l’état de Yukiko est trop instable, il peut décider de faire une césarienne. Et il paraît (j’ai plus le temps de vérifier quoi que ce soit, hein, vous m’excuserez) que la césarienne est remboursée par l’assurance maladie… alors qu’un accouchement normal ne l’est pas. Je vois bien la logique dans le raisonnement, mais je suis pas sûr que cela colle bien à la réalité des choses.

Sinon, après vérification par Yukiko, la loi au Japon ne force pas les compagnies (ou qui que ce soit) à payer le salaire en cas de congé maladie (je croyais pourtant… mais apparemment non). Donc, si on est malade ou blessé, même un truc grave qui nécessite plusieurs jours/semaines/mois d’hospitalisation, il faut prendre sur ses congés. Plus de congés? Alors c’est congé sans solde. Trop longtemps en congé? Alors la compagnie peut vous licensier. Bon mais, les compagnies souscrivent (ou pas) des assurances pour ces cas-là. Selon les mutuelles (parce que ce sont vraiment des mutuelles à ce niveau, enfin je trouve), les conditions de remboursement, durée, etc sont différentes. Yukiko a la chance d’être dans la filiale d’une grosse boite et de bénéficier des avantages de la grosse boite; a-priori, les congés maladie de plus de 3 jours sont payés à 80% du salaire, mais on ignore la durée maximum de ce remboursement. Moi, je m’étais renseigné dès le début dans ma boite; c’est remboursé à 100% pendant un an maximum (sauf les bonus…). Un véritable luxe. Pour Yukiko, si on s’en tire avec 80% du salaire d’ici au début de son congé maternité, on sera content (car au pire elle va devoir se reposer jusqu’à l’accouchement). J’ai donc une pensée pour la majorité de la population au Japon, qui ne travaille pas pour des grosses boites, ou du moins pas en CDI ou CDD, et qui ne bénéficie de rien du tout au sujet de l’assurance maladie.

Enfin pour finir, Yukiko doit accoucher dans une clinique près de là où habitent ses parents, et c’est à 2h en voiture. Que fait-on si elle perd les eaux? Prendre le risque de faire deux heures de voiture avant de se faire examiner, c’est pas glop du tout. On aime les challenges, mais pas au point de faire un pari sur la vie de 2 personnes. Et après la vague de scandales d’il y a quelques années au Japon, on se doute qu’aucun hôpital du coin (ou de n’importe où) ne voudra la prendre en urgence sans avoir suivi sa grossesse (la réponse habituelle étant “tu peux crever”, ce qui effectivement arrive peu de temps après en général). Ben oui, c’est pas parce qu’il y a eu quelques scandales que les choses ont changé. Personne n’a été viré à l’époque, personne n’a même été inquiété, et ce ne sont pas les quelques procès avec quelques millions de yens à la clé qui auront changé quoi que ce soit. Il faut bien plus pour faire changer les choses, surtout au Japon.

6 thoughts on “Nouvelles du deuxième dragon

  1. Christian

    Salut!
    Eh bien ça fait plaisir d’avoir des nouvelles même si une partie n’est pas très drôle pour vous 3.
    J’espère que le bébé arrivera à terme. Sinon, j’ai une amie qui a accouché à 6 mois en 1975, seule, chez elle, et c’est les pompiers qui sont venus chercher le prématuré pour l’amener à la maternité. Il a été placé en couveuse et est devenu une magnifique petite fille qui doit déjà être maman à la date d’aujourd’hui…
    Pour le super plan B d’urgence, il faudrait songer à aller repérer un hôpital potable dans votre quartier. Il y en a peut-être un sur les pages “Yokohama” du wiki. Aller faire un tour dans 2 ou 3 pour les “sonder” serait peut-être pas mal… ça pourrait peut-être faciliter les choses pour le Jour J.
    J’espère que tout se passera bien et te souhaite une bonne reprise de vacances ce lundi! 😉

    Reply
  2. Riensdutout

    Pour la césarienne, vous ne payez effectivement que 30%.
    Sinon, courage pour les jours et mois qui arrivent.

    Je lis depuis longtemps votre blog que j’aime beaucoup.
    Il m’a beaucoup aider pour la naissance de notre enfant, l’achat d’un terrain et la construction de notre maison ici sur Shikoku.
    Par contre ici à la campagne, j’ai l’impression que les rapports sont plus humains et de là peut-être, plus faciles. Finalement, au Japon aussi..

    Reply
  3. lawren00

    J’espère que tout va bien se passer pour vous 4 !
    Tiens un truc marrant, si Ryu est un nom très populaire au Japon signifiant dragon, sache qu’en Corée il y a un nom très populaire qui veut dire … Double Dragon ! Ssangyong, 쌍용 ou en Hanja 雙龍. 😎

    Reply
  4. Al

    Ça me rappelle des trucs… J’avais été arrêtée aussi pour Tara, mais c’était un peu moins grave/urgent que ça semble l’être ici. Et puis j’avais pas un petit dragon pour me pomper mon énergie.

    Mais tu es seul ? Y a plus de au pair ? Quand Cyan est née, aller travailler me reposait… Je vois bien ce que tu peux ressentir.

    2 heures de route juste avant l’accouchement ça me parait chaud. Surtout si c’est un accouchement non programmé et précipité… Si Yuki est arrêtée plus longtemps, il faudrait peut-être anticiper son départ chez ses parents pour qu’elle soit plus près de la clinique.

    Reply
  5. Cable Post author

    Notre au pair est là, mais pas le week-end. De toute façon le week-end n’était pas compris dans notre “contrat”, et puis il faut bien qu’elle se repose. Elle nous aide beaucoup en semaine, ça nous facilite la vie déjà énormément.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.