Voyage en France

Nous sommes rentrés en France un peu plus d’une semaine (départ un vendredi, retour un dimanche), la semaine dernière. Cela faisait un peu plus de 4 ans que nous n’étions pas allés en France (4 ans et 1 mois); je n’aurais pas pensé que c’était possible, mais avec le nouveau boulot, la maison, et le bébé je n’avais plus de jours de congés, et puis les finances n’étaient pas terribles… Mais on trouve toujours des raisons à tout, alors cette année nous y sommes allés. Moi et Yukiko n’avons pu prendre qu’une semaine, faute de jours de congés suffisant. Il me reste une semaine de congé pour finir l’année, ouille ouille ouille.

Alors, la vision que j’avais de la France était celle donnée par les journaux; en France, on est près de la guerre civile, avec des tas de personnes assassinées, violées, volées, agressées tous les jours, les gens qui massacrent leur famille on sait pas bien pourquoi, ceux qui oublient leurs enfants dans leur voiture, etc etc. Bref, une insécurité totale. Et qu’ai-je trouvé? Absolument rien de tout cela. Je n’ai eu que des personnes sympathiques en face de moi, les serveurs, les caissières, les agents de la SNCF, les gens dans la rue…tout le monde était sympa. Evidemment, on ne peut pas généraliser, mais globalement notre voyage fut humainement chaleureux, et je me demande si je ne vais pas arrêter de lire le journal français sur Internet, car il donne une image biaisée à un point extraordinaire de la France.

Par exemple, j’ai vu qu’un hypermarché Leclerc près de chez nous donnait des scanners de barcode aux clients pour qu’ils scannent eux-mêmes leurs produits pendant leurs courses, et qu’ils n’aient qu’à payer en passant à la caisse (des fois les caissières vérifient, mais le plus souvent non). Incroyable. Mais pas raconté dans le journal. Il n’y a que des mauvaises nouvelles dans le journal.

Ce voyage fut le premier voyage de Ryu à l’extérieur du Japon. Il a été clairement perturbé à mon goût, surtout par le fait qu’il est resté collé à sa mère en permanence…elle ne pouvait pas sortir de son champ de vision pendant plus de quelques secondes sans qu’il hurle. Son père? Rien à foutre, il voulait sa mère, et rien que sa mère. C’est Yukiko qui l’a porté partout où nous sommes allés (même la poussette il n’aimait pas trop, il voulait du contact). C’est très vexant, surtout pour l’image que sa renvoit qu’il ne veut être qu’avec sa mère, parce que au Japon, quand on sort, il se passe très bien de sa mère pour plusieurs heures, et ma compagnie lui va très bien. C’est pas grave, et c’est compréhensible.

Pour ce voyage que nous avions prévu d’être fatiguant, nous ne somme allés qu’à Nantes, pour limiter les déplacements fatiguants; donc pas de visites d’amis sur Paris.

La maison de mes parents avaient beaucoup changé en 4 ans, on a découvert des choses en même temps que Ryu. Et puis ça faisait 10 ans que je n’étais pas allé en France en été (pendant l’été 2000), alors j’ai moi-même un peu redécouvert ce pays.

Le premier jour, farniente. Ryu a découvert l’herbe pieds nus. Il n’a pas aimé la sensation. Je l’ai mis en plein milieu d’un carré d’herbe, et il sautait d’îlot de fortune en îlot de fortune pour regagner la terrasse, tout en ronchonnant. Bah, je comprends qu’on n’aime pas ça les premières fois.

herbeMes parents avaient acheté un petit toboggan, juste à sa taille, en forme de…dinosaure. En forçant un peu l’imagination, on peut y voir un dragon. Et puis le vert rappelle celui de Eliott le dragon.

Il a adoré faire des tours de manège-brouette dans le terrain. Encore une bonne idée de Yukiko pour faire rire Ryu, je me demande où elle va les chercher. Elle devrait écrire un livre sur le sujet un jour.

brouette

Ryu s’est vite adapté au décalage horaire: 2 jours si je me rappelle bien. 2 jours pendant lesquels il a dormi un peu n’importe quand et n’importe où, un peu à l’improviste, mais c’est une machine bien réglée que le rythme des bébés, et il s’est adapté naturellement au rythme du jour et de la nuit, sans qu’on fasse quoi que que ce soit.

sieste

(à suivre)

Leave a Reply

Your email address will not be published.