La chatière du futur

J’ai toujours admiré le Japon pour leurs inventions qui n’ont jamais motivé les entreprises occidentales. Personne n’y aurait pensé sauf quelques illuminés, et je suis même sûr que ça se vend mal, mais ceux qui les achètent et en sont satisfaits réalisent sans doute la chance qu’ils ont que certaines compagnies japonaises aient investi dans de telles inventions loufoques.

Par exemple, la chatière électronique.

Vue de l’extérieur:

Vue de l’intérieur:

On se dit: quel est l’intérêt d’une chatière électronique? Et bien c’est qu’elle ne s’ouvre que pour votre chat! Les matous dans leur période un peu agressive/en chasse/”je tringle ou extermine tout ce qui passe” n’iront pas emprunter le passage d’une chatière qui n’est pas pour eux. Vous partez en vacances? Vous êtres tranquilles, seul votre chat peut sortir et surtout rentrer.

Et alors on se demande, comment la chatière fait-elle pour reconnaître votre chat? Elle se sert de ça:

Il s’agit d’une puce sans contact, à accrocher au collier de votre chat. Quand le chat s’approche de la chatière pour rentrer, celle-ci reconnait le signal émis par le collier, et s’ouvre. (Pour sortir, il suffit que le chat monte sur la marche de la chatière, la chatière sent la pression des pattes et s’ouvre).

Remarquez au passage l’humour dans le fait de coller volontairement une “puce” (sans contact) à votre chat.

Et comme les japonais raffolent des explications détaillées, le fabricant a pensé à fabriquer une telle plaquette explicative:

Moi, je trouve ça excellent. J’en aurais acheté une, si on autorisait nos chats à sortir quand ils le veulent. Et si ça ne me gavait pas de faire un trou dans le mur.

Prix: 30240 JPY (182 €), au moment de l’écriture de ce billet.

Disponible entre autres dans quelques boutiques sur Rakuten.

(Pour être tout à fait honnête, le même genre de système existe en France, ou plutôt est importé en France. C’est moins cher mais ça en jette beaucoup moins, et question marketing c’est au niveau 0, nul de chez nul. Notez qu’il en existe des encore moins chères, ici par exemple, mais alors eux carrément ils ne savent pas écrire correctement en français…[“Chatière pour chats électromagnétique“, à la première lecture j’ai crû qu’ils parlaient d’une drôle de race de chats martiens…mais heureusement il y avait un “s” à “chats” qui me fit comprendre que ce n’était pas les chats qui étaient électromagnétiques]).

One thought on “La chatière du futur

Leave a Reply

Your email address will not be published.