Category Archives: Photo

La tour la nuit

La tour de Tokyo la nuit (prise par un portable, qualité médiocre). Il n’y a pas d’économie d’électricité faite par la tour de Tokyo apparemment.

J’avais droit à une lune brillante ce soir-là, mais on dirait un ovni sur cette photo.

Totoro paradise

Totoro a de nombreux fans au Japon. Et il les fait bien payer pour chacune de ses peluches (900 € pour la peluche d’un mètre ?).  Mais c’est toujours un plaisir de voir des étalages comme celui-ci.

Il y a un an

Il y a (un tout petit peu plus d’) un an, c’était la première fête des enfants [Wikipedia FR] de Ryu. Pour l’occasion, nous avions été chez le photographe. Le photographe, c’était Studio Alice, une chaîne de photographe spécialisée dans les photos d’enfants. Ils ne sont pas spécialement pas chers, mais ils sont rudement bons pour faire sourire même les bébés, et prendre de belles photos avantageuses d’enfants. Accessoirement, ils prêtent les vêtements d’enfant gratuitement, et le choix est assez vaste. Le sekku étant une fête traditionelle, nous avions opté pour le kimono.

sekkuDe plus, Studio Alice, à la différence des autres photographes, donne les négatifs un an après la prise de la photo (enfin c’est 500 JPY, soit 3 ou 4 euros, pour le total des photos [c’est pas par photo]). Les autres photographes gardent les négatifs à vie, eux. Studio Alice les donne. Incroyable, non? Et en plus, Studio Alice prend les photos en numérique, donc ils donnent les négatifs sur un CD (d’ailleurs, le terme de “négatif” ne s’applique pas puisque c’est du numérique).

On vient donc de recevoir les (fichiers des) quelques photos prises l’année dernière. Les photos sont en 4256 x 2848. Super qualité.

Alors Studio Alice n’est pas moins cher que les autres studios, mais le service à côté est je trouve bien meilleur. Le mauvais côté du fait que cela soit une chaine, c’est que dès qu’on a une requête un peu spéciale pas prévue dans leur petit livret de règles, ils ne doivent pas être capables de s’adapter. Mais pour l’instant, on n’a pas eu de requête spéciale, et comme eux au moins savent bien gérer les bébés, on reste client.

Ombre et lumière

Il y avait pas un album d’IAM qui s’appelait comme ça? Même si c’est le cas, il n’y a aucun rapport avec cet article!

D’ici à ce que je retrouve la forme, le blog devient light (au cas où personne ne l’aurait encore remarqué). Je vais essayer de poster des photos en attendant de pouvoir faire des articles plus longs.

Ce soir, de mon balcon:

200912281

C’était comme une chappe de plomb qui s’abat sur la ville. Foutu pilône électrique en plein milieu du paysage. Et donc, photo bien sombre, sauf un immeuble qui se prend tout le soleil (couchant).

200912282Où on s’aperçoit qu’au-dessus de la chappe de plomb, il fait encore jour.

Des couleurs pour les morts

J’ai retouché une photo prise il y a quelques temps.

Oui, c’est dans un cimetière, si personne n’avait deviné. J’aime bien le contraste rouge/grisaille.

C’est une photo typique, qu’on trouve par centaines dans les recueils de photos du Japon…celle-ci, c’est la mienne 😉

Des photos arrivent

J’ai enfin réussi à trouver un peu de temps pour inspecter les photos prises pendant la période de fin d’année…vieux motard que jamais. Il y aura des trucs variés comme…la bûche de Noël.

Oui, enfin non, elle n’avait pas la forme typique d’une bûche, mais au goût je vous assure qu’on ne voit pas la différence.

Puis il y aura des photos de la famille.

Puis des photos des chats.

Que des trucs sympa, quoi.

Autour de la maison

Je suis allé prendre quelques photos autour de la maison il y a une dizaine de jours. Je n’ai pas eu d’inspiration, c’est grave. Alors, les photos style, ce sera pour une autre fois.

L’un des trucs à noter, c’est que par ici, c’est San Francisco avec des tonnes de côtes de partout. On ne peut pas marcher 5 minutes sans se prendre une côte. Et…Comment? Vous trouvez que la route est étroite?

Regardez encore. La majorité des routes qui passent près de chez nous ont cette largeur. Certaines sont à double-sens. Quand deux voitures se croisent, cela relève du défi.

Et alors, les poteaux électriques posés en plein sur la route, c’est pas mal (avec une chicane derrière en plus). Comme si elle n’était pas assez étroite, ils mettent des poteaux sur la route. Des fois en conduisant sur ces routes, on a l’impression de faire une épreuve de slalom (au sujet de cette route ci-dessous, je crois qu’ils ont élargi la route après avoir planté le poteau là).

Et puis il y a le charme des immeubles d’appartements près de chez nous. Il y a plusieurs types d’immeubles; les vieux tous crapis qui ont l’air d’avoir été importés de Corée du Nord, et puis les neufs tous rutilants. Mais j’ai même trouvé du neuf tout crapis (détail de l’un d’eux ci-dessous).

C’est beau.

En fait, c’était amusant comme article. Même si les photos sont nulles, je devrais peut-être faire un peu plus de ce genre d’article?

Photos ratées

Dimanche dernier, pris d’une soudaine envie de faire des photos, nous sommes partis à Yokohama. Je voulais surtout faire des photos de la ville prises du dessus. Le meilleur point, pensais-je, était la Landmark Tower, au dernier étage (réservé aux badauds qui veulent voir la ville d’en haut, un peu comme le dernier étage de la Tour Eiffel).

Hélas, le temps dimanche était exécrable, couvert comme pas possible en prévision des averses qui arrivèrent le lendemain lundi. Le ciel était d’un gris affreux, et je n’ai jamais pensé à quel genre de photos on peut prendre par temps couvert. Plus je regarde le manuel de mon appareil, plus je regarde les sites de photos, et plus je me rends compte que le chemin à parcourir est long, et que je n’y connais vraiment rien. Motivant? Pas trop, car il y a un sérieux manque de temps disponible.

On s’est promené autour du akarenga sōko (l’usine en briques rouges), on a traversé Minato Mirai, et…il était environ 17h. Trop tôt pour le coucher de soleil (dont je me doutais d’ailleurs qu’on ne verrait rien, la faute aux nuages), et trop tard pour avoir une belle lumière comme j’en voulais. On commençait à piétiner, alors finalement on est monté, je me suis dit que ce jour-là ne serait qu’un repérage, et que je reviendrai un jour.

L’ascenseur pour monter à l’étage panoramique n’avait que trois boutons: un bouton pour les étages 1 (l’entrée), 5 (la sortie) et 69 (le dernier étage). Au fait, ça coûte 1000 JPY pour monter dans cet ascenseur.

La vue du haut? Comme on peut s’y attendre. Il n’y a vraiment rien de fabuleux à mon avis. Je ne comprends toujours pas ce que faisaient là les gens qui patientaient sur les sofas à ne rien regarder…tous les (nombreux) sofas étaient pleins de gens, et il n’y avait pas tant de gens que ça aux fenêtres. Ça me dépasse.

En voyant la vue, j’ai compris que cet étage est trop haut pour faire (facilement) des photos de style; du 60e étage, tout apparaît écrasé, ça me semble difficile de donner du relief aux choses. Un 15e ou 20e étage me paraît plus adapté. J’essaierai de revenir la nuit tout de même. Juste pour voir ma ville de nuit.

J’ai pris quelques photos, qui sont toutes ressorties affreuses, le ciel étant gris, étant un début de soirée sans coucher de soleil, et étant trop haut dans le ciel. Le bon point de cette journée? Une bonne motivation de sortir faire des photos, chose que je n’ai pas faite depuis des lustres.

La photo ci-dessus est une HDR; trois photos prises à des expositions différentes, puis mergées pour combattre les différences de luminosité entre les différents points de la photo. Je ne peux que recommander de contempler ce qui se fait dans le domaine, par exemple ici, ou ici. Il va me falloir une vie d’entraînements pour arriver à un niveau proche un jour, et encore, il me faudrait une longue vie.

Nouvelles photos

J’ai pris 5 minutes pour uploader les photos de notre visite à Enoshima en septembre dernier (sachant que les meilleures photos furent déjà publiées dans l’article relatif) et pour uploader 3 photo style.

Voilà, je me fais juste de la pub (nécessaire vu la fréquence des mises à jour que je fais sur les photos).

On en est à 1676 photos dans la gallerie, tout de même. Et il y en a encore quelques unes que je n’ai pas uploadées (si on compte les tirages papiers, alors il y en a vraiment beaucoup que je n’ai pas uploadées).

Du soleil pour les morts

Ça fait longtemps que je n’ai pas publié de photos! Alors voici une petite série. Ma résolution du nouvel an sur la photo est tout de même bien mal partie…mais il me reste quatre mois pour me rattraper. Aujourd’hui, une série un peu morbide.

En fait, j’ai toujours trouvé les cimetières japonais très esthétiques. Pas facile de faire ressortir une telle impression, ou un quelconque sentiment d’art avec des photos de cimetière.(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Nouveauté: je mets un watermark sur mes photos. J’essaie de le garder discret.

Sur cette photo, peut-être qu’une plus grande étendue de champ aurait été mieux. Mais qu’est-ce que j’ai voulu mettre en valeur ici ? Des tombes sur une grande étendue (on s’en doute un peu), le granit splendide des stèles (je crois qu’on le voit), et le reflet du soleil sur le haut des tombes (là c’est gagné). L’effet ? Le titre du post peut-être ? Mais si vous y voyez autre chose, dites-le moi.

Sur celle-ci, on admire le soin méticuleux de l’ordre. Même les morts doivent respecter l’ordre. Ils sont bien alignés. Et le cimetière est d’une propreté…on dirait une warehouse japonaise. En face, la végétation. Le granit face à la végétation. J’ai trouvé cela sympa.

Enfin la dernière photo, pas sur les cimetières.

Au bout du chemin, il me semble bien que c’est une porte. De toute façon, la lumière est au bout du tunnel. Et si quelqu’un est capable de me trouver la souris cachée dans cette photo, bravo! Ça ne vous rapportera rien, mais à moi ça me prouvera que je ne suis pas complètement fou.

Le stock de Kyoto

J’ai retrouvé ces photos prises à Kyoto en mai dernier. Je n’ai pas trop le temps de les retoucher, donc je les publie comme ça.

Celle-ci, j’aurais presque envie d’en faire une bannière. Il faudra que je pense à mettre des watermarks sur mes photos d’ailleurs. Bref, un coin d’une porte de Kiyomizu-dera (Cliquer pour voir en plus grand).

Tant qu’à faire dans les coins de pagodes, en voici un du Kinkakuji (ou Pavillon d’or):

Rendez-vous compte qu’ils ont fait des petits cœurs dans la clochette!

Retour au Kiyomizu-dera pour…

…un parquet bien ciré. Je ne suis pas sûr que les piliers des côtés soient de bon goût par contre. Pourtant il me semble bien avoir fait exprès de les mettre sur la photo. Je m’attends à l’allali sur celle-ci.

Toujours au Kiyomizu-dera (ce temple a dû m’inspirer), un poste de télé à l’ancienne.

Alors, vous en pensez quoi ?

J’en ai quelques autres en réserve, mais j’ai dû mal à en tirer quelque chose de bon. Si j’ai un peu de temps dans le proche futur, j’essaierai d’en faire quelque chose. Après tout, ce travail, c’est aussi une des résolutions du premier de l’an.

Hong Kong

Tout d’abord, une introduction qui n’a rien à voir:

Cela fait plusieurs semaines que je souhaite présenter ce site de photos, et à chaque fois j’oublie.

Voici le recueil de photos sur le Japon de Alain Davreux (il y a des recueils sur d’autres pays également), les plus belles photos que j’aie eu l’occasion de voir jusqu’à présent sur ce pays. C’est absolument incroyable de voir comme elles sont toutes nettes, claires, avec exactement ce qu’il faut dedans (et aucun obstacle) pour en faire des photos superbes.

Faire des photos comme cela, c’est mon but dans la photo. Fin de l’introduction 😀

Je ferai un tout petit récapitulatif du voyage de 3 jours à Hong Kong que nous avons fait la semaine dernière dans un article futur (dans quelques jours). Aujourd’hui, je ne présente que les rares photos un peu style que j’ai prises.

Sur un total d’environ 180 photos, il doit y avoir une dizaine de photos pas trop mal, et à peine une ou deux de sympa. Ce sont ces “sympas” que je montre ci-dessous.

La photo ci-dessus a été prise au milieu d’un passage pour piétons. Ça a beau être le soir, on a l’impression d’être en plein jour tellement c’est lumineux et tellement il y a du monde. Les grandes rues, où on ne peut voir le ciel qu’au fond du boulevard (à moins de se contorsionner pour regarder à la perpendiculaire au-dessus de soi), avec des enseignes ultra-lumineuses sur le côté. Je ne sais pas, mais je trouve que cette photo traduit une vie à 100 à l’heure dans une mégalopole. Cette photo est sortie comme je voulais la faire, mais peut être aurais-je dû prendre le taxi du premier plan en entier ? Je ne vois pas bien comment j’aurais pu la prendre mieux ?

La photo ci-dessous est typique:

On peut difficilement aller à Hong Kong sans essayer de prendre une de ces photos qu’on a déjà vu mille fois, une photo de Hong Kong la nuit. J’ai pris cette photo à partir de Kowloon (on logeait là-bas), de l’île de Hong Kong. En fait, le meilleur endroit pour prendre ce genre de photo, c’est à partir du Peak, en haut de la montagne, avec une vue imprenable sur la baie et les deux rives. Mais j’y suis déjà allé deux fois par le passé, donc je n’ai pas poussé le vice d’y retourner encore juste pour prendre une photo. C’était la 6e fois que j’allais à Hong Kong, il y aura bien une 7e fois ! Pour la photo du dessus, je n’ai pas pu avoir les lasers qui sortaient brièvement de temps en temps, dommage ! Mais ça donne une idée de l’ambiance.

La troisième photo est tout bête, celle d’un building:

C’est un immeuble basique, comme il y en a des dizaines et des dizaines à Hong Kong. Le grand angle permet de prendre une telle photo au pied de l’immeuble (j’étais dans un bus qui passait devant!), mais tout le problème est de rendre la photo intéressante tout en prenant un immeuble! Ce que je veux dire, c’est qu’en voyant l’immeuble avec ses yeux, on a le souffle coupé. Comment couper le souffle avec une photo de ce même immeuble? Je cherche encore, et je vais sans doute devoir chercher des infos sur ce sujet. Dans le prochain article sur Hong Kong, il y aura quelques autres photos d’immeubles.

La quatrième, je me suis amusé, sur un grand boulevard, à 2h du matin:

Evidemment, à 2h du matin, il n’y a pas trop de passage :(

Prise sur 30s, on remarque de magnifiques changements de file pour faire au plus court; sacrés chauffeurs de taxi !

Bon, après, la photo est basique :(

Voili voiloù pour cette séance; je n’ai pas été dans des endroits culturels, donc ce sont juste des photos de ville, pas trop typiques de Hong Kong ou de la Chine, mais à part la dernière, je n’aurais pas trop pu les prendre au Japon. Commentaires, bienvenue !

Momiji (2)

La suite des photos de momiji, hélas composée de photos moins bonnes (?) que la première série.

La première est une sorte de vue d’ensemble. Dommage qu’il y ait des gens en bas à droite de la photo. En fait il y a quelque chose d’autre qui me gêne, mais je ne suis pas sûr…peut être la place perdue en bas à gauche ou en bas à droite. Ou bien tout simplement le fait que ce que j’ai pris, c’est ennuyeux ?

La deuxième était ce que je voulais faire (mais en raté 😀 ): une branche rouge sur un fond trouble de couleur différente. Je vois hélas un problème: cela aurait été mieux d’avoir la branche complète. J’ai d’autres photos où j’ai la branche entière, mais dû aux tremblements de la main, elles sont toutes troubles. Donc celle-ci est encore la meilleure.

La troisième est sympa, avec du rouge, du jaune et du vert. Même les troncs qui se détachent bien du reste sont sympa.

La 4e aussi, elle est sympa je trouve; du rouge, du rouge et encore du rouge, avec des dégradés, des branches au premier plan, au fond, et personne pour gêner. Imaginez qu’on fasse un puzzle de cette photo.

La 5e, je me suis amusé. C’est un peu un classique et n’a rien à voir avec les momiji, mais c’était pendant la même scéance.

On s’en lasse à la fin, de ces photos de momiji (surtout quand elles sont ratées !! Ah ! 😀 ). Si je devais en reprendre aussitôt, je crois que je tournerais en rond. Mais même si je suis pressé de passer à autre chose maintenant, je suis également pressé d’en reprendre l’année prochaine. De jour cette fois-ci.

Momiji (1)

J’ai mis (1), parce qu’il y aura un (2).

Y. profita de mon intérêt récent pour la photo pour me soumettre un voyage au fin fond de la campagne pour “découvrir de superbes paysages de momiji qui feront de belles photos”. Passé mon accord, Y. s’entreprit à feuilleter le prospectus reçu de je ne sais où, et choisit le tour organisé le plus cher (qui n’était pas si cher que ça). Peut être le fait que le repas du soir (dont je n’ai rien pu manger, vu que c’était de la nourriture traditionelle japonaise) était compris monta la note. Soit, je n’en ai rien à sacrer. Là où j’ai été surpris, c’est qu’en fait de momiji, il s’agissait plus d’un tour dans la campagne pour voir les couleurs de l’automne, le ishidatami de Nagatoro, et le soir un “light-up” de quelques momiji (vraiment quelques arbres par-ci par là).

Donc, les momiji, c’était le soir seulement (en pleine nuit, illuminés).

Donc, en fait de fin fond de la campagne, c’était au fond de Saitama-ken.

Donc, ce n’était pas ce que j’attendais. Et allez prendre des photos de nuit sans trépied…J’avais pas l’air d’un andouille avec tout mon matos, mais sans trépied (et sans speed-light, quoique d’extérieur, ça ne sert pas à grand chose si on ne prend pas d’êtres humains en photo) !

Le seul bon point, c’est que des photos de momiji de nuit, c’est rare.

La première, c’est pour faire plaisir; du rouge, du rouge, du rouge.

Pour les français de France sans expérience momiji: couleur réelle, pas retouchée ni exagérée.

La deuxième, c’est aussi pour se faire plaisir; du rouge, du rouge-orange, et de l’orange. Les feuilles sont bien rouges, mais avec l’éclairage puissant, elles prennent une teinte orangée. On dirait un grand feu.

Mais je me demande si je n’aurais pas mieux fait de prendre cette photo avec un fond d’une couleur différente (noir ou marron ou vert), car vers le haut de la photo, ça fait un peu fouillis. Qu’en pensez-vous ?

La troisième, que j’ai pris de jour. Je suis tombé dessus par hasard, pendant que le reste du groupe était dans le onsen (je n’aime pas les onsen ! Mais j’aimerais bien en prendre en photo). Mais là, deux problèmes.

  1. Je n’ai pas su exploiter le superbe paysage. J’hésite encore sur comment j’aurais pu faire. Peut être aurais-dû le prendre au téléobjectif pour créer un fond flou ?
  2. Le foutu ciel blanc !! Je ne me suis pas rendu compte de la luminosité ambiante (il pleuvait des averses tout de même !), et de plus, je ne me suis rendu compte que la nuit venu que l’ISO était réglé sur 400 (beaucoup trop élevé) ! La nuit, je l’ai mis sur 1000, mais en pleine journée, j’aurais dû être à 100, voire en automatique…

Enfin la dernière photo pour aujourd’hui, une photo prise sur l’ishidatami de Nagatoro. Le roc sur lequel on était était de la même couleur que celle du roc qu’on peut voir sur cette photo. D’un matériau qui se trouve généralement à 20km sous terre, ce roc s’étend sur un kilomètre, et est fait d’un seul bloc.

Je pense qu’on voit bien ce que j’ai essayé de faire, mais comme d’habitude, ce qui saute aux yeux, c’est ce qui est raté; la végétation au premier plan fout la photo en l’air. Et puis la photo est surexposée. Enfin, les gens en train de contempler le paysage n’ont pas une posture parfaite (j’aurais bien voulu qu’il y en ait un qui tende le bras pour montrer quelque chose).

Au moins les couleurs d’arrière-plan sont sympas.

Semaine prochaine: volume 2, avec encore du rouge (et du vert et du jaune).

Sanctuaire et Autre

Toujours dans ma phase d’apprentissage, j’essaie de mettre en pratique quelques règles basiques. Mais le problème des règles basiques, c’est que si on ne les utilise pas toutes sur les photos, il y a forcément un truc qui cloche à la fin. Mais j’y arriverai bien à un moment.

Pour cette série, je suis parti pas loin de chez moi, au sanctuaire qui se trouve à côté de la gare que j’utilise la moitié du temps. Beaucoup de photos ratées comme d’hab (en plus il s’est mis à pleuvoir quand je suis arrivé à destination, et je n’étais pas équipé pour les photos de pluie…), mais j’ai fait le tri (comme d’hab).

Première photo, sur le chemin. J’ai mis en pratique une technique basique qui consiste à prendre un sujet avec son reflet. Ça donne (“ça peut donner”) un effet cool, c’est vrai. Mais il faudrait que le sujet lui-même soit un minimum intéressant…

Accessoirement, le foutu poteau électrique au premier plan est d’une gêne…mais impossible de le contourner du côté où j’ai pris la photo.

Photo suivante, au sanctuaire. La photo est divisée en 3 parties: le ciel, les arbres, le toit du sanctuaire. Moi je trouve ça pas trop mal, mais il y a comme un effet trouble sur l’arbre. Peut être à cause de la luminosité générale (il y a le ciel sur la photo quand même)…et c’était impossible de s’en rendre compte sur le minuscule écran LCD 2.5 pouces…

Photo suivante, l’enceinte du sanctuaire. Prise au grand-angle. C’était un petit mur d’enceinte (dommage). Cette photo est la première que j’ai retouchée avec Photoshop (je n’ai rien modifié qui ne pouvait l’être lors de la prise de photo, donc les couleurs sont les vraies). C’est assez sympa, non ? Il y a bien quelque chose qui me dérange, mais je ne vois pas c’est quoi. Critiques bienvenues (sur toutes les photos d’ailleurs).

PS: j’ai vu les photos des Momies Gee sur un grand écran, et il y en a des pas mal du tout. Plus que trois (le chiffre habituel des photos que je publie).