Category Archives: Electronique/IT/AV/Net

Nouveau téléphone

Notre au pair cherchait un smartphone, et vu qu’elle n’en aurait jamais trouvé un aussi peu cher que sur mon contrat, je lui ai proposé de reprendre le mien (iPhone 5) vu qu’il ne reste qu’un an de contrat dessus et que justement elle reste minimum un an. Bonne occasion pour moi de reprendre un nouveau smartphone sans frais: on est gagnants tous les deux.

J’ai été voir le nouveau smartphone Sony (le Z1) en boutique vendredi dernier, et c’est une belle bête, superbe design, bel écran, super plat, interface sympa, et les specs sur le papier sont excellentes.

Mais l’iPhone est tellement bon que finalement j’ai repris un iPhone (le 5s donc).

Les différences entre le 5 et le 5s sont minimes (environ un milliard de sites web les répertorient déjà je suppose), mais outre la qualité de l’appareil photo bien meilleure (f2.2 au lieu de f2.4 en particulier), c’est surtout la compatibilité avec la platinum band (800MHz) qui est énorme pour moi. C’est bien simple, en 4 jours que je l’ai utilisé, le téléphone n’est jamais tombé en 3g, je suis en LTE en permanence. Quand mon précédent téléphone était en 3g, j’arrêtais de l’utiliser parce que c’était juste trop lent d’utilisation (sauf pour les mails, allez). Maintenant, pour le moment et jusqu’à ce que ça me lasse (ça arrive tôt ou tard), c’est le bonheur.

Pour les utilisateurs iPhone de l’opérateur au, je recommande donc fortement de passer au 5s.

Pour référence, le 5s en 64GB était gratuit (normalement c’est environ 20000 JPY [150 €], mais il y avait une promo), contrat de 2 ans (ça j’aime pas du tout), et je paye 5300 JPY (40 €) par mois pour 7 GB mensuels, tethering inclus. Ça m’aurait coûté 3 euros de moins par mois si j’avais pris un 32GB, mais ils sont en rupture de stock permanente (depuis la sortie du 5s il y a un mois et demi) et je ne voulais pas attendre.

Phablets, pas pour les femmelettes

Je me prendrais bien une phablette, moi.

Bon, il n’y a que quelques fabricants qui en font (mais pas Apple), mais j’ai pas envie d’un samsoule (scamsung en anglais), ni d’ailleurs d’aucun téléphone coréen, alors il reste… les produits chinois d’une qualité de merde absolue et garantis 5 secondes, le taiwanais qui est en train de dévaler la pente, et Sony.

Sony, donc. Ça tombe bien, j’aime bien Sony (la putain de coïncidence, hein!). Mais leur phablet n’est pas encore offerte par les opérateurs japonais (un comble!), alors on va attendre un peu. P’tet prendre leur Z1 en attendant, pour voir si Android a fait des progrès en 2 ans.

Nouveaux écouteurs

Les écouteurs Sony que j’utilisais depuis 2009 sont défaillants; c’est dans le câble, il y a un faux contact au niveau du connecteur, scénario classique. Je vais chercher un fer à souder pas trop cher, racheter un connecteur et essayer de réparer ça. J’aimais beaucoup ces écouteurs, confortables, excellent son pour mes oreilles de plomb, câble qui fait pas de nœuds, juste la bonne longueur de cable, pas trop chers…

Mais pour le moment, et puisque j’utilise mes écouteurs 2-3h par jour, j’en ai racheté un en vitesse. Heureusement que je m’étais tenu un peu au courant de ce qui se fait, je n’ai pas eu à hésiter longtemps.

Je voulais un Monster Turbine Pro Copper Edition, mais j’ai un peu de mal à mettre ce prix dans des écouteurs (35800 JPY = 270 € au cours actuel). Je les ai essayés en magasin, ils sont biens, et mieux que mes Sony, mais le portefeuille est réticent à s’ouvrir. Un peu plus tard peut-être.

Et puis, ces derniers temps le câble de mes Sony me prenait un peu la tête dans le train. Il fallait gérer leur entremêlement avec la lanière de mon sac du bureau, faire attention qu’il ne s’accroche au sac de personne quand le train est bourré, toujours garder ma tablette à la main même quand je cherchais un truc dans mon sac, et c’était un peu la galère de le connecter de la tablette au téléphone et vice-versa quand je passais d’écouter de la musique à regarder un film. (d’ailleurs à ce sujet, je songe à prendre une phablette pour mon prochain téléphone).

Alors, j’ai acheté des écouteurs bluetooth. J’ai pris les Jaybird Bluebuds X Bluetooth. Assez chers (16800 JPY = 126 €), mais les critiques à leur égard sont je crois les meilleures pour des écouteurs bluetooth intra-auriculaires.
jbb

Le problème des écouteurs bluetooth sont souvent leur autonomie, la stabilité de la connection avec le lecteur, et la qualité du son (profondeur des basses surtout, mais dans les cas plus graves on a carrément des grésillements ou déformations du son).

Du peu que j’ai utilisé les Jaybird, je n’ai pas pu vérifier l’autonomie de la batterie (le fabricant annonce 8h, et les commentaires utilisateurs sur Amazon semblent le confirmer). Les basses sont surprenantes pour du Bluetooth, mais je les trouve moins bonnes que sur mes anciens Sony pas trop chers, c’est dire comme elles sont limitées. Ça reste excellent pour du Bluetooth, mais voilà: les Bluetooth et les filaires ne jouent pas dans la même catégorie. Quel scoop. Bon, il faudrait aussi que je mette un equalizer sur mon téléphone pour faire des tests, ou plutôt qu j’utilise une appli de lecture de musique qui fournit un equalizer.

L’un dans l’autre, le son est suffisament bon pour que je les utilise en permanence dans le proche futur et ne regrette pas (encore) mon achat.

jb3

 

Leur design est moyen-moyen: ils sont énormes. Leur confort: moyen-moyen aussi, il faut espérer avoir des trous d’oreilles qui correspondent aux différentes tailles fournies.

jb2

 

A noter que les écouteurs sont censés résister à la transpiration et aux éclaboussures d’eau, mais les commentaires sur Amazon à ce sujet divergent. En gros, si on transpire comme Carlos dans un sauna, les écouteurs ne tiendront pas le coup. De toute façon, il est hors de question pour moi d’utiliser ces écouteurs pour du footing ou du vélo, car on n’entend rien d’autre que sa musique avec des écouteurs comme ça, et donc c’est dangereux, genre niveau mortel.

Facebook

Faceboook, c’est très bien pour les news flash du genre “je suis à xxx endroit, voilà une petite photo”. C’est vrai qu’il n’y a pas toujours besoin d’un article de blog pour tout détailler, mais on n’a pas envie que notre petite sortie à 2 balles aille dans les limbes mémorielles, on a envie d’en laisser une petite trace dans les esprits de nos proches. Et encore, je parle de “traces”, mais dans deux semaines la majorité des messages aura disparu des mémoires, et il sera bien difficile d’en retrouver une quelconque… trace.

Je raconte des évidences, on est bien d’accord, tout le monde est déjà au courant.

Mais en dehors de ces news qui au final sont sans substance, perso je me régale plus de ces messages qui font réfléchir, sans trop se fouler, mais à n’importe quoi. Et là sur facebook, c’est le Gobi virtuel des neurones. Même si il est bien pratique pour les news flash ou pour montrer la dernière petite photo de son fils dont on est super fier (je parle pour moi), mes connections qui me laissent vaguement disserter tout seul dans ma tête (sur des trucs bénins tout de même) se montent à… une seule personne (mon ami Nelson, Philippin expatrié aux US, et non-francophone, donc il ne me lit pas. Chose amusante, c’est un fervent chrétien, comme quoi, hein! Bientôt, vous verrez que j’aurai un toubib dans mes relations). Il y a quelques autres de mes contacts qui disent des choses sérieuses pas débiles, mais (désolé) elles ne me bougent pas trop. Il y a ceux qui publient des liens vers des articles plus ou moins intéressant. Il y a bien sûr tous ceux qui, comme moi, publient la dernière photo de leurs vacances ou de leur enfant ou de n’importe quoi qui les a touché, et oui, j’apprécie de regarder leur photo et leur petit commentaire. En gros, je n’ai pas de plainte sur ce que je lis sur facebook de la part de mes connections.

Tout ça pour dire, facebook, je ne vais pas lâcher, je vais continuer de lire ce que racontent mes connections, je vais continuer de poster la dernière photo de mes fils lors de notre dernière sortie… mais l’intérêt de facebook est franchement ultra-limité sur le court/moyen/long terme. L’intérêt de facebook est sur le très-très court terme.

Je raconte toujours des évidences, d’accord, tout le monde sait déjà tout ça. Mon but pour ce court texte est de dire que, vraiment, le blog est ce qui sert mon intérêt véritable, c’est à dire laisser une trace sur le long terme. Il y a des trucs que je souhaite laisser en mémoire pour lesquels je n’ai rien de long à dire; pour ces choses-là, facebook paraît plus pratique, mais c’est une illusion; c’est juste plus pratique de faire un rapide post facebook à partir de son portable, que de faire un article de blog. Je vais donc essayer de poster plus sur le blog, même si les messages seront aussi courts que le message moyen de facebook.

NTT: Not To be Trusted

NTT est  l’opérateur téléphonique historique au Japon, c’est une boite énorme d’environ la taille de France Telecom (un peu plus gros peut-être?).

J’avais mon accès Internet chez eux, fibre optique à 100 Mbps, comme disponible dans la plupart des villes japonaises. J’ai voulu en changer à cause du prix, parce que je trouvais que la différence commençait à être énorme, et c’est vrai que question débit, c’était suffisant 95% du temps, mais de rares fois je trouvais que ça ramait. Après consultation avec un ami qui utilise le seul concurrent à proposer de la fibre optique (KDDI), comme il en était satisfait, j’ai signé chez le concurrent.

Après installation de la nouvelle ligne, c’est vrai qu’il n’y a pas photo. Tant qu’à faire, j’ai même passé le téléphone chez le concurrent.

Pour comparer les prix, on a:

Alors, c’est vrai que j’aurais pu changer la ligne de téléphone en VoIP chez NTT aussi, j’aurais pu faire des économies; comparer une ligne analogique NTT avec une ligne VoIP de KDDI n’est pas très honnête.

C’est vrai que mon ISP était cher, maintenant les ISP chez NTT, c’est plutôt 1000 JPY. La raison est que cet ISP, je l’avais pris il y a très longtemps, et pendant que tous les ISP baissaient leur prix, mon ISP n’a pas descendu le prix de ses clients existants (les gros salauds quand même!). Si j’avais fait l’effort de changer d’ISP, j’aurais gagné environ 1000 JPY. Là, j’ai gagné environ 2100 JPY quand même.

La fibre de KDDI est moins chère que celle de NTT (de 525 JPY), alors même qu’elle a un débit théorique plus élevée, et l’ISP inclus. Bon, les débits théoriques, on sait ce que c’est, ce sont des bêtes indignes de confiance. Alors, j’ai  testé les débits réels avec un outil en ligne (le même pour tous).

Débit NTT, avec connexion directe et filaire (c’est à dire PAS en wifi) PC – ONU (ONU: le terminal de la ligne):


Débit KDDI, avec connexion directe et filaire PC-ONU:


Ah ouais hein… pas le même débit du tout quand même. Genre pas du tout du tout. Pour être bien sûr j’ai refais le test plusieurs fois (sachant qu’à chaque fois le premier test donne toujours des résultats nazes pour les deux services).

Pour l’anecdote, un test avec KDDI en filaire mais avec mon firewall Netscreen entre le PC et le ONU:

Merdoum… le firewall fait pas mal chuter le débit… quand j’aurais un peu plus de thunes à jeter par les fenêtres, je prendrai un meilleur firewall. Pour le moment, je me contenterai de cette performance.

Enfin, un test avec KDDI, avec mon firewall devant le ONU, mais en utilisant le Wifi (802.11n) depuis l’étage de la maison:

Amusant, on retombe sur les performances de la connexion NTT mais en filaire et sans firewall.

Bon, pour l’instant je ne regrette pas mon choix. KDDI m’a même payé quelque chose comme 38000 JPY (380 €) pour signer chez eux.

J’ai appelé NTT pour résilier mon abonnement de fibre optique chez eux (ça faisait combien de temps…7 ans environ?). Et là il me disent “Oh mais on a des forfaits moins chers si vous voulez, restez chez nous”… Ça m’énerve encore plus quand j’entends ce genre de chose… ils arrivent après la guerre, eux…

J’espère que je n’aurai pas de mauvaise surprise chez KDDI; techniquement parlant, je n’en avais pas eu beaucoup avec NTT, en dehors de mon ISP qui m’enquiquinait parfois avec des “Oué, euh, arrêtez de télécharger plus de 50 GB dans une seule journée… là ça fait trois jours de suite, on vous coupe à la fin de la semaine si ça continue”. Alors même que mon téléchargement était tout à fait légal, bien entendu.

(Je viens de m’en rappeler mais ISP (Internet Service Provider) se dit FAI (Fournisseur d’Accès Internet) en français). Désolé, je n’ai pas envie de corriger tout l’article.

Android: fin de l’histoire

Pour dernier téléphone portable, j’ai pris un smartphone comme beaucoup de monde, et j’ai voulu testé Android.

Je ne suis pas du tout satisfait d’Android. C’est un calvaire pour trouver où faire les réglages de trucs et machins (genre les commandes de volume, ou le fond d’écran… des trucs cons, quoi!). Oh, je trouve toujours où se font les réglages, mais c’est pas du tout intuitif, et parfois je dois même faire une recherche Internet.

Il y a des tas d’outils pour vérifier quels process tournent… mais ceux que je voudrais bien arrêter, et ben j’ai pas le droit. Il faut que je cherche comment faire, et non, je n’ai pas envie de prendre 5 minutes pour chercher comment faire. Ça tourne plus ou moins même avec ces process, après tout…

Il y a un tas de crapware qui est venu avec le télephone, et bien entendu, impossible de s’en débarrasser… Il faudrait que je réinstalle une version pure d’Android, mais j’ai pas vraiment envie de prendre du temps pour faire ça, surtout avec les risques qui vont avec (genre transformer le téléphone en brique high-tech)… après tout ça tourne bien avec, enfin plus ou moins…

Le app-market est une horreur visuelle, ils ont embauché un daltonien pour faire le design. On m’a dit que le nouvel app-market était meilleur, mais il faut faire un update pour y avoir accès…ça me semble délirant comme concept de devoir faire un upgrade pour accéder à un nouvel app-market. Et puis j’ai pas envie d’y passer du temps (que je n’ai pas).

Alors oui, je sens bien que Android, c’est plus customizable que par exemple (par exemple, hein!) l’IOS de Apple. J’ai juste personnellement pas les moyens d’y passer du temps. Je comprendrais bien que les gens qui ont du temps (comme les étudiants) et de la volonté soient intéressés par Android, mais moi, ça me motive pas des masses.

Après, il y a les bugs d’Android aussi. Genre, le téléphone se bloque, plus aucun bouton ne répond, il faut enlever la batterie, la remettre, et démarrer le portable pour régler le problème. C’est déjà pas cool quand on a un téléphone qui prend 2 minutes à démarrer comme le mien, mais alors quand le téléphone se bloque juste après que le réveil se soit mis en marche à 6:30 du matin, avec deux bébés qui dorment à côté, ça devient carrément pas sympa, voire même agressif.

Il y a les alarmes qui se déclenchent toutes seules, genre “votre programme email utilise trop de ressources processeur”. Hein?!? Le programme de mail standard fourni par Android? Oui, oui, celui-là. Obligé de rebooter le portable pour que l’alarme arrête de se déclencher. Oh, je pourrais changer les paramètres de l’alarme, pour lever le seuil. Mais ça ne règlerait pas plus le problème, qui est que le programme de mail bouffe trop de ressources. Je pourrais aussi télécharger un autre programme de mail, mais oh! Sur mon iPad (par exemple!), l’idée ne m’a pas traversé l’esprit, voyez-vous. Parce que un programme de mail, c’est quand même l’appli la plus con de la planète, ça me détruit un peu le moral de me dire que bah non, Android m’a fournit l’appli la plus con de la planète… qui ne fonctionne pas bien. Bon, je le ferai si j’ai le temps.

Il y a la batterie qui se vide d’un coup. Genre “Tiens mon portable est éteint! Comme se fait-ce? Serait-ce la batterie? Impossible, elle était à 80% il y a 3 heures!”. Ben tiens. Android sponsorisé par le Crédit Lyonnais: “C’est possible!”. J’ai toujours pas compris pourquoi la batterie se vide d’un coup, une fois tous les quelques semaines.

Des fois, deux problèmes arrivent en même temps, pour rajouter du piquant. Mon téléphone se bloque au réveil (parce que ce putain de téléphone me l’a déjà fait deux fois, vous comprenez, sur une appli peut-être aussi con que celle d’email: l’appli du réveil), alors je vais vite le mettre dans mon bureau avant d’aller prendre mon petit-déj.

Bien sûr, il suffit que les étoiles soient mal alignées, et pof! Quand je redescends me préparer pour aller faire une course, je m’aperçois que ma batterie est vide (elle était à 60% hier soir…). Je ne peux pas attendre pour aller faire ma course, et je ne veux pas sortir sans téléphone parce que je vais devoir coordonner un rendez-vous avec Yukiko, donc je taxe le portable de notre au pair (c’est nous qui lui avons prêté d’abord, hein).

Sur la route du retour de ma course, je me souviens que c’est une merde sans nom de connecter son téléphone au kit main libre bluetooth de la voiture, à chaque fois je dois me référer au guide de la bagnole pour le faire, alors bon, 30s de discussion… et puis je fais du 30 à l’heure depuis 5 kilomètres tellement y’a du monde sur la route… allez hop! je mets le téléphone à l’oreille pour discuter avec ma chère.

Les étoiles étant toujours mal alignées, c’est ce moment précis que je choisis pour rouler devant une saloperie de flicaille qui a appelé ses potes 200 mètres plus loin, et qui m’ont collé une prune pour usage de téléphone pendant la conduite blablabla. Pour l’anecdote, je n’ai dit qu’un mot au flic pendant toute la conversation à sens unique: “oui”, quand il m’a demandé si mon adresse était toujours la même. J’ai même fait bien attention de ne pas regarder sa contravention et la balancer à l’autre bout de la bagnole quand il me l’a tendue. Ça ne l’a pas du tout énervé, tant mieux pour moi, mais après-coup j’étais fier de moi de ne pas l’avoir engueulé: il s’est même excusé d’avoir pris de mon temps et n’a pas tenté une morale à deux balles. Ils ne sont donc pas totalement cons les flics Japonais; pour le coup, mon estime pour eux est passée de plus bas que terre à au ras-des-paquerettes. Toujours pour l’anecdote, conduite avec usage de téléphone, c’est 6000 JPY (60 €) et 1 point. Les 6000 JPY je m’en fous (pas que j’aime jeter l’argent par les fenêtres, mais ça va pas trop gréver mon budget), mais alors le point en moins… au prochain renouvellement de permis, vous allez voir qu’ils vont me convoquer pour un stage de sécurité de merde au fin fond de la campagne Kanagawaïenne, et que je devrai prendre un jour de congé pour ça. Alors là, je morfle.

Mais, vu le thème de l’article, vous aurez compris envers quoi ma rage est la plus forte (les étoiles ne comptent pas). Android, j’en ai marre, d’ailleurs je crois que je vais mettre mon téléphone à vendre (si j’arrive à trouver du temps pour ça…). Mon prochain téléphone, si c’est un smartphone (car ça reste à voir), ce sera un iphone.

Nouvel appareil (bis), qui prend aussi des photos

Mon nouvel appareil photo vient d’Apple, c’est un iPad 2.

J’étais persuadé que je ne l’achèterais pas, et puis finalement vu son prix inférieur à ce que j’attendais(10000 JPY de moins que l’iPad 1 pour un Wifi 64GB, soit environ 60000 JPY [environ 520 €]), son poids plus léger (60g de moins, soit environ 10%) et sa taille plus fine (33% plus fin), j’ai craqué. Après seulement quelques jours d’utilisation, je trouve la différence avec son prédécesseur énorme de chez énorme (bien plus que ce que je m’étais dit en regardant les specs sur papier), et il est hors de question que je revienne sur l’iPad 1 sur le long terme.

Ça peut paraître inutile de me racheter une autre tablette, mais la tablette est quand même la pièce d’équipement électronique que j’utilise le plus chaque jour (entre 2 et 3 heures par jour). Quant aux prix, par rapport à ce que je devais mettre avant dans les PCs de poche pour regarder des films dans le train (et oh! comme c’était pas pratique d’utilisation!!), c’est ridiculement bas. Je me rappelle de mon petit VAIO, à plus de 150000 JPY pour le plus petit modèle avec un processeur de merde et sans mémoire flash…

Les caméras de l’iPad 2 ne me servent à rien (Ryu les aime beaucoup par contre), et ce n’est pas pour elles que j’ai pris l’iPad 2.

Avant de prendre l’iPad, j’ai regardé brievement les tablettes d’autres constructeurs, mais tout comme l’année dernière, je n’en trouve aucune intéressante. A la limite, le Xoom et le Galaxy Tab avaient un bon hardware, mais Android n’est clairement pas prêt pour les tablettes, je ne lis que des critiques négatives à son encontre. Les articles de comparaison iPad/Xoom ou Galaxy Tab que j’ai trouvés donnent tous l’iPad clairement vainqueur, principalement à cause de Android. Les rares articles qui donnent les raisons de préférer une des bonnes tablettes Android ne m’ont donné aucune raison qui me touche; pas de slot mémoire SD? Le non support du multi-tâche? (c’est faux au passage, ou du moins pas complètement vrai au départ) Environnement ouvert/fermé? Manque de customization possible de l’interface visuelle? Pas de Adobe Flash? Rien ne me dérange dans tous ces points (et les autres).

Pensez qu’en 6 mois je n’ai même jamais changé l’image du fond d’écran.

Ces arguments peuvent toucher des gens bien sûr, que certains veuillent par exemple pouvoir utiliser une carte SD, ou ne veuillent pas être dépendant de iTunes sur leur PC, ou bien même vouloir customizer leur interface pour un truc de leur goût perso, rien de plus légitime! (iTunes n’existe pas sur Ubuntu par exemple, ça peut drôlement freiner l’envie de prendre un iPad) Moi, aucun argument pro-Android ne m’a touché. Ceci dit, je n’apprécie toujours pas Apple et ses stratégies commerciales de merde, et le jour où les tablettes Android auront un confort d’utilisation similaire à celui de l’iPad, je suis pratiquement sûr que je passerai chez Android.

Anecdote au passage: mon iPad 1, en 5 mois d’utilisation, je l’ai rebooté UNE seule et unique fois, car il commençait à répondre lentement aux commandes. Bon, je n’utilise pas ma tablette comme un sauvage, et j’utilise trèèèèèèès peu d’applications. Mais quand même, quoi…un seul reboot en 5 mois…

iPad

Alors mon dernier jouet en date, reçu pour Noël bien que ce soit une coïncidence, est un iPad. Je déteste Apple et ses iLemmings dont on a l’impression qu’ils passent leur vie à écumer Internet pour évangéliser les gens sur Steve Jobs et ses super produits de l’enfer de la mort qui tue.

Mais voilà, ça fait longtemps que j’utilise des tablettes, et j’en ai toujours vu l’utilité. Les premières (tablet PCs) d’il y a un peu moins d’une décennie étaient grosses, lourdes, et avec un OS pas adapté (windows, argh). J’ai eu un Vaio U series en 2006, et un Fujitsu à Noël 2009. Je ne me servais de ces tablettes que pour regarder des films, et accessoirement pour Internet de temps en temps, lors de déplacements. Aucune des deux ne m’a satisfait: lourdes, petit écran, lentes, pas pratiques à utiliser (dans un train, debout, heures de pointe: bonjour l’angoisse).

Alors quand iPad est sorti l’année dernière, j’ai espéré que les autres constructeurs suivraient rapidement, avec une machine sous Android. Mais arrivé en décembre, il n’y avait vraiment qu’une tablette android viable: la galaxy tab de Samsung. Et encore; Android n’est toujours pas adapté aux tablettes, android market ne tourne sous la galaxy tab que parce qu’il s’agit d’un téléphone portable avec un grand écran (7 pouces). Hors il se trouve qu’en plus des films, je voulais me mettre aux BDs. J’aime bien les BDs (surtout les Marvel), mais elles sont chères et difficilement trouvables au Japon (sauf les manga, que je n’aime pas trop). Les télécharger et les voir sur une tablette, c’est devenu une envie pressante ces derniers mois (un peu comme quand on a envie d’uriner; on cherche tous les moyens possibles de le faire quand on ne tient plus).

Pour lire les BDs, surtout les occidentales, il n’y a pas photo à mon avis, il faut un grand écran. 10 pouces, ça semblait le minimum. J’étais prêt à acheter la galaxy tab, mais entre ses 7 pouces, le fait que Android ne soit pas officiellement adapté au tablettes, et le fait que la galaxy tab au Japon soit lockée sur Docomo (j’en ai rien à foutre de la 3G, mais sur le principe ça m’énerve d’avoir une machine lockée sur un fournisseur), il ne me restait qu’une tablette viable si j’en voulais une maintenant: l’iPad.

En plus, les critiques étaient franchement excellentes, et les comparaisons avec toutes les autres tablettes (galaxy tab comprise) étaient en faveur de l’iPad. Alors j’ai acheté l’iPad.

Qui eut crû que j’achèterais un produit Apple… A ce rythme, je vais finir par dire du bien de la médecine. Lol, nan je déconne. Faut pas exagérer non plus.

Mais bon voilà, même après des mois, Apple est toujours la seule compagnie à offrir une tablette de 10 pouces ou plus viable (ne venez pas me parler d’Archos, plizz). Les compagnies high tech sont des cancres qui n’ont rien vu passer. Quelle bande de cons incapables. Samsung sort du lot franchement, ils ont été les seuls à pouvoir livrer un bon truc en quelques mois. Dommage que c’était en 7 pouces.

Et alors après une dizaine de jours d’utilisation, franchement, je confirme que l’iPad est une excellente machine. Je fais deux choses avec pour le moment: lire des BDs et voir des films. Dans les deux domaines elle est formidable, y’a pas grand chose à faire non plus, mais ce qui choque vraiment c’est la facilité d’utilisation, la qualité de l’écran (un Samsung je crois), et la qualité de la réponse dans le… comment on appelle ça… le toucher? Elle a une réponse formidable aux commandes. Pas de délai, pas besoin d’appuyer comme un fou ou longtemps, un confort délirant. Je suis super satisfait. En plus, 10 pouces pour les BDs, c’est très bien à mon avis; pas besoin de zoomer (sauf sur les doubles-pages…), pas de problème pour lire les dialogues (les longs dialogues c’est un peu lourd, je lirai pas du Black et Mortimer sur l’iPad). La taille parfaite. Question poids, elle est un brin moins lourde que mon PC fujitsu. Beaucoup plus lourde que la galaxy tab, mais c’est le prix des 10 pouces. Les versions futures seront sans doute plus légères, chez Apple ou les concurrents. La batterie dure plus longtemps que mon Fujitsu, et il n’y a rien que je faisais avec mon fujitsu que je ne peux pas faire avec l’iPad. J’ai des gadgets qui nécessitent d’être en ligne comme la météo ou failbook, mais RIEN de vital, donc je crois que pour le moment je ne serais en ligne avec mon iPad qu’à la maison.

Enfin, je comprends (je me répète je crois) que le marché des tablettes est un petit marché; si je ne passais pas 1h30 dans le train tous les jours, et ne passais pas tous mes repas du midi à regarder des films à mon bureau (pas vraiment envie de parler avec mes collègues tous les midis), je n’aurais aucune utilité pour cette tablette. Mais, là je sais que je vais l’utiliser environ 2h30 tous les jours. Moi je trouve que c’est un bon investissement.

Pour conclure: iPad, super machine, et je suis super content d’en avoir un. Apple est toujours une boite de merde à mon avis, hein. Microsoft est une boite de merde et j’utilise ses produits 10 heures par jour. J’ai des collègues que je peux pas sacker, et pourtant je travaille avec eux tous les jours. Aimer ou pas ce qui fait le produit, c’est vraiment pas le problème.

Et puis j’espère qu’on verra de super machines sous Android voir le jour en 2011, je suis tout à fait ouvert à l’idée de changer de tablette d’ici quelques mois (manquerait plus que je prenne un iPad 2 qui devrait sortir dans quelques mois!), car j’ai déjà une idée de recyclage pour mon iPad. En fait, c’est parce que j’avais cette idée de recyclage que je me suis décidé à en acheter un. Retour sur cette histoire dans quelques mois peut-être.

Nouveau lecteur mp3

Finalement je ne me suis pas habitué aux boutons tactiles de mon précédent lecteur. En fait, en dehors de la bonne qualité de son, rien ne me plaisait vraiment. Mais c’est surtout en achetant un nouveau lecteur que je me suis rendu compte de ce qui ne me plaisait pas dans mon lecteur précédent.

Mon nouveau lecteur est un Sony (un S745 [site Sony JP]). J’en ai ras-le-bol des lecteurs coréens qui me posent des problèmes existentiels. Le i-river que Yukiko utilise a des menus mystérieux pour moi: je n’arrive pas à comprendre leur logique. Le signeo que j’avais eu autrefois était de la pure merde, tant du point de vue de la construction, que de la qualité du son. D’ailleurs il a cassé en moins de 3 ans. Et enfin le Cowon avec ses boutons tactiles impossible à utiliser pour moi a fini de ruiner mon opinion sur les lecteurs mp3 coréens. Lecteurs MP3 coréens: fini pour moi!

s745Le lecteur Sony que j’ai pris est beaucoup plus cher que les équivalents coréens, mais je l’ai trouvé d’occase à bon prix avec garantie 3 mois (pour 10000 JPY, soit environ 90 €). Il fait 16GB, que je ne me vois pas utiliser dans leur intégralité, mais je n’avais pas le choix de la capacité. J’ai pris le lecteur qu’il y avait, et il faisait 16GB.

L’écran est plus grand que celui du Cowon, et c’est un véritable confort d’avoir un écran de cette taille. Sur le Cowon, c’était écrit tout petit, et même il y avait des trucs affichés les uns sur les autres (l’image de l’album recouvrait tout en fait).

Les boutons sont faciles à utiliser, et ils sont mécaniques, eux! Pas besoin de mettre le “hold” en permanence, et les commandes des doigts sont bien interprétées.

Le son est excellent. Là encore, je le trouve meilleur que celui du Cowon, mais je dois rêver; c’est pas possible que je détecte autant de différence de qualité entre tous les lecteurs que j’utilise, et qu’à chaque fois mon dernier achat en date soit le meilleur de tous. C’est pas possible.

Enfin, les menus sont juste formidables (avec plein de choix dans les options, j’adore). Là où sur le Cowon on ne pouvait que lire les albums selon la position des fichiers et dossiers, le Sony propose des playlists par chanteur/album/genre/année/dossier (et playlists manuelles bien sûr). Quand on a bien rentré toutes ces info dans les tags des mp3, c’est très pratique. Pour le moment, je ne me sers que de la lecture par album ou par dossier, mais je m’imagine bien me servir des autres choix aussi.

Il y a aussi les fonctions habituelles radio/enregistreur etc, mais je ne m’en servirai sûrement pas. Pour l’instant, le seul désavantage pratique que je lui trouve est dans le fait qu’il n’y ait pas de bouton “on”. On appuie sur n’importe quel bouton, et il se met en route (tout de suite d’ailleurs). En fait, le bouton “off” met plus l’appareil sur “pause” que sur “hors-tension”. Ce qui explique peut-être que sa batterie tienne beaucoup beaucoup moins lontemps que le Cowon (mais alors, vraiment beaucoup moins longtemps hein!).

J’ai mis mon lecteur Cowon à vendre aux enchères Yahoo à 1000 JPY (je l’ai acheté 8600 JPY il y a un an), en n’étant pas sûr de pouvoir le vendre. Il est parti à 5100 JPY. Incroyable, qui paye ce prix pour lui? J’ai mauvaise conscience.

Nouveau PC

J’ai hésité à titrer cet article “wPad” en réponse à l’iPAD d’Apple. Ça faisait quelque temps que je pensais remplacer mon VAIO, et le fait que la batterie du VAIO ne dure plus que 30 minutes m’a finalement décidé à débourser les quelques dizaines de milliers de Yen durement gagnés pour m’acheter un nouveau PC (vous n’imaginez pas combien on se donne Yukiko et moi comme argent de poche).
loox1
Le truc, c’est que je ne savais pas quoi prendre. J’ai acheté mon nouveau PC fin décembre, et à l’époque je n’avais pas encore parler de l’iPAD (en aurais-je entendu parler que je n’aurais pas voulu attendre pour l’acheter, car l’iPAD ne m’intéresse absolument pas). Evidemment il y a un marché pour les tablettes, mais à mon avis il est restreint, vu le faible nombre de modèles comparables. Ou alors c’est qu’aucun fabricant n’a compris ce que voulaient les clients. Parce que moi, j’ai cherché une tablette (un tablet PC) pendant quelques temps sans en trouver de satisfaisant. Sony n’en faisait plus (d’ailleurs mon VAIO n’est pas vraiment une tablette, vu son épaisseur), et les Tablets PC de toutes les marques qui étaient apparus il y a quelques années n’existent plus.

Et je suis tombé par hasard sur ce PC de Fujitsu [JP] (pas une tablette non plus, d’ailleurs). Jamais je n’aurais imaginé que j’achèterais un Fujitsu un jour. Mais le fait est que j’ai trouvé le design sympa, que la taille écran est supérieure à celle de mon ancien VAIO (4,3 pouces contre 3,5 pouces il me semble), et que le poids est sensiblement similaire (670 g). Le clavier est bien plus pratique d’emploi que celui du VAIO, mais je ne m’en sers jamais; je me sers de ce PC uniquement pour voir des films (c’est pour ça que je cherchais une tablette). En plus, il est sous Windows XP, ouf! Il était hors de question que j’aie un PC sous Vista.
loox2
Là où le bât blesse, c’est sur le processeur (un ATOM Z520 en 1.33 GHz). Il peine un peu pour lire les DVDs. J’ai enlevé plein de merdes de softwares qui ne me servent à rien, mais il y a quand même pas mal de trucs qui tournent en tâche de fond, et qui à mon avis ralentissent la bête. J’ai bien essayé de tuer quelques process qui me semblaient inutiles. Pour certains c’est bien passé, pour d’autres j’ai eu des boutons bien pratiques qui ont cessé de fonctionner. Il faudrait que j’y passe du temps, pour inspecter ce qui tourne sur la machine et éliminer les trucs inutiles. C’est ce que j’avais fait avec le VAIO car au début lui non plus ne pouvait pas lire les DVDs (il saccadait tout le temps au début, mais après un peu de tuning, hop! plus de problèmes!). Mais voilà, là, j’ai pas le temps. Mais alors, pas du tout du tout du tout.

J’apprécie beaucoup mon nouveau PC pour voir des films. Heureusement j’ai suffisament fait le ménage pour que le PC puisse lire les DVDs sans saccades 95% du temps. Cerise sur le gateau, sa batterie (longue durée) tient…longtemps. Je ne peux pas dire combien d’heures car je ne suis jamais allé jusqu’au bout de sa capacité, mais c’est au moins 7h. Fujitsu le vend comme pouvant tenir jusqu’à 11h (nombre d’heures théorique bien sûr, ou du moins lors d’une utilisation optimale). Content.

loox3

Nouvelle montre

Je dois être dans une période “crise d’achat”. Après le lecteur mp3, une montre! Je n’ai jamais dépensé autant cette année en gadgets (c’est dire comme je dépense peu cette année!).

casioC’est ma première G-Shock.  Pourtant j’en ai acheté aux autres par le passé, et surtout, surtout, je me revoie en rêver il y a 20-25 ans. C’était au supermarché pas loin de chez nous, il y avait une boutique qui vendait des accessoires (des gadgets qui servent à rien), et entre autres ils vendaient des montres. Les G-Shock étaient parmi les plus chères de leurs montres (oops), elles devaient coûter environ 200 ou 300 Francs, une fortune pensez… Mais elles étaient grosses et elles étaient cool (10 ans plus tard, je lorgnais plutôt du côté des Breitling mais c’est une autre histoire).

J’ai toujours vaguement suivi les modèles qui sortaient, mais n’en ai jamais acheté. Avec le recul, ça me surprend. Il me manquait une excuse, en fait.

Or, j’essaie de reprendre le jogging en ce moment, et avec une montre à aiguilles, je morflais sévère dans la nuit pour chronométrer ma course et mes repos. Mon excuse était toute trouvée.

Justement, Casio venait de sortir un nouveau modèle (ils en sortent tous les mois des nouveaux modèles) qui m’a tapé dans l’œil immédiatement (je rappelle qu’on n’est pas dans la catégorie “montres de luxe”…à force de n’entendre parler que de marques de luxe à côté de moi et de voir tous les modèles de Rolex, Cartier, Omega ou Bulgari dans le train, on finit par penser qu’il n’y a que ça qui existe!). Elle est toute noire, et l’affichage est inversé, c’est à dire que le fond est noir et que ce sont les chiffres qui sont de couleur claire. Même l’affichage est donc majoritairement noir. Il y a des ninja qui vont être jaloux, je vous le dis!

L’affichage noir, j’avais un peu peur qu’il soit difficile à lire, mais ça se lit bien finalement. Je ne le conseillerais pas aux gens qui ont une mauvaise vue, mais pour moi ça va. C’est pas plus facile à lire, ça n’apporte même concrètement rien par rapport à un affichage classique, si ce n’est que je trouve ça sympa, parce que ça change de l’ordinaire.

En fonctions débiles, il n’y a rien, si ce n’est un calendrier lunaire et un indicateur de marée. Super hein? Si j’allais à la pêche, ce serait pratique peut-être. Mais je déteste la pêche, alors dans le genre fonction inutile…duh! Sinon, j’aime bien la fonction qui permet à la montre de se mettre à l’heure toute seule tous les jours (sinon c’est +/- 15 secondes par jour), quoique ma montre à aiguilles est toujours plus déréglée que 15 secondes, mais ça ne m’a jamais posé de problème. Fonctions inutiles, disais-je? Enfin, j’aime bien le fait de pouvoir afficher en même temps l’heure au Japon et ailleurs sur la planète (en France par exemple). C’est sympa. Pas life-saver, mais sympa.

Et c’est tout en fonctions! (en dehors des habituels chrono et compte à rebours). Je trouve lamentable que Casio n’ait pas développé plus de fonctions débiles (ou utiles même, pourquoi pas, soyons fous!) au bout de toutes ces années. On pourrait penser à des fonctions genre GPS, clé USB, télécommande de je sais pas quoi, ou une réplique du fameux détecteur d’otarie de Batman, mais non! Casio ne se concentre que sur le design de ses montres. C’est dommage.

Enfin, l’appellation G-Shock, il faudrait qu’ils arrêtent, parce que la coque en plastique ne m’a pas du tout l’air résistante. Elle est légère, certes, mais je suis pas sûr qu’elle supporterait un coup de marteau ou une chute en VTT.

Qu’est-ce qu’un bon blog?

Je n’y aurais pas cru, mais mon autre blog a déjà eu une envolée de stats. J’ai une quinzaine de répéteurs, et une bonne centaine de visiteurs uniques par jour (150 hier). C’est du délire, vu le temps que ça m’avais pris pour atteindre un tel “score” sur ce blog-ci. Ah évidemment, les films et leurs stars, c’est plus glamour et intéressant que ma vie de tous les jours que je raconte dans ce blog. Et évidemment, l’immense majorité de mes visiteurs me vient de google avec des recherches genre “blog lemercier”, “mary mcdonnell” ou “bon film japonais”. Il faut dire aussi que je ne fais de pub pour ce blog nulle part; j’attends d’y avoir fait le ménage pour cela (vous savez, couper les articles de 3 films en 3 articles, rentrer les tags des vieux articles, etc).

Mais en fait, ça me surprend toujours qu’un blog de cinéma puisse avoir plus de succès qu’un blog perso (parce que mon nouveau blog cinema est bien parti pour avoir bien plus de visiteurs que mon blog perso), quand ils sont du même auteur. Je l’ai déjà écrit, mes blogs préférés sont souvent ceux de personnes qui racontent leur vie. Même les billets qui ne semblent pas raconter grand chose, mais qui donnent une vision de la vie d’un autre, avec des photos de préférence (pas forcément de personnes), je trouve ça incroyablement intéressant. Ça commence à faire quelque temps que je ne vois plus grand monde en dehors du travail (soyons honnête; ça remonte à bien avant la naissance de Ryu), alors les points de vue anodins de gens qui viennent d’un monde totalement différent du mien, c’est d’un rafraichissement! Evidemment, il faut que le style littéraire me plaise, mais je ne crois pas être difficile. Chose bizarre, je n’arrive pas à trouver de blog canadien (francophone) qui me plaise, alors que dans mon errance perpétuelle sur le net, je tombe souvent par hasard sur l’un d’eux. Bizarre. (euh…j’en lis un régulièrement, c’est Un taxi la nuit).

Je me rappelle aussi avoir vu des articles de blog qui dissertaient sur ce qu’était un bon blog. Alors c’est comme pour tout quand on parle de ce qui est bon et de ce qui n’est pas bon, le premier réflexe pour un Français va sans doute être de dire que c’est “les goûts et les couleurs”, qu’il n’y a pas d’absolu. Mais les articles que j’avais lus étaient américains, et ils avaient une approche complètement statistique de la chose (c’était il y a un ou deux ans, alors je n’ai plus les références de ces articles, désolé! Mais une recherche google donnera sans doute rapidement de bon résultats). Sans dire que tel ou tel critère était LE indicateur, ils donnaient des pistes. Statistiques. Genre…le nombre de visiteurs.

Mais c’est complètement truqué. Il y a moyen de faire gonfler ses stats artificiellement; on recevra des milliers de visiteurs…qui resteront moins de 2 secondes et ne reviendront plus jamais. Il y a des gens qui inscrivent leur blog  à plusieurs répertoires de blog, d’autres un peu, d’autres pas du tout. Il y a des chances pour que celui qui a fait le plus de travail pour faire connaître son blog ait plus de visiteurs, mais je ne vois pas en quoi cela rend son blog meilleur! C’est le contenu qui doit être bon (j’inclus les commentaires des visiteurs dans cette affirmation), pas le nombre de personnes qui viennent le lire. C’est bien différent des livres, dont le succès peut en un sens être mesuré au nombre de lecteurs. Mais même pour les livres; c’est pas l’auteur qui a eu le plus de lecteurs qui va recevoir un prix Nobel de littérature.

Un autre critère donné était le nombre de commentaires moyen par article. La théorie était que plus les gens laissaient de commentaires, plus ça signifiait que le blog avait accroché des gens et les avait assez bougé/choqué/inspiré pour leur faire laisser un commentaire. Ben…c’est vrai pour certains blogs, comme celui d’Eolas par exemple, un blog intellectuel qui va générer des commentaires intellectuels (il y a pas mal de crétins qui laissent des messages aussi évidemment, vu le ton agressif et franc des billets). Mais à côté de ça…combien de blogs ai-je vu qui était d’une pauvreté saisissante dans le contenu mais qui générait des centaines de commentaires par article? Deux exemples.

Le premier, un blog photo. Aucun mot dans le blog, juste des photos. L’auteur du blog n’est pas l’auteur des photos qu’il poste. Ce sont des photos classiques “coucher-de-soleil-en-patagonie-du-sud-avec-une-mouette-qui-se-ballade-et-la-lune-déjà-sortie”. Le lendemain, ce sera une photo d’un désert d’Irak avec un puits de pétrole au fond et des bandes de nuages improbables dans le ciel . Le lendemain, une photo du Chili. 250 commentaires sous chaque photo, chacun y allant de “superbe!” à “tous les matins vous me faites rêver de mon bureau”. Bah…soit, pourquoi pas, hein, je ne critique pas le blog ni même ses lecteurs, évidemment. Mais qu’on ne vienne pas me dire que ce blog est un bon blog. La créativité de l’auteur se résume à savoir se servir de Google images. Y’a aucun talent derrière!

Le deuxième, un skyblog d’une gamine de 15 ans. Entre 300 et 400 commentaires par article. Chaque article fait une phrase, voire deux. Je donne deux exemples de ses billets: 1/ “Lili est une grosse salope” 2/ “Putain, aujourd’hui j’ai envie de gerber”. 400 commentaires pour ces expressions, commentaires majoritairement d’un niveau qui me rappelle des visites au zoo (là oui vous pouvez dire que je critique l’auteur et certains de ses participants). Bon mais, c’est normal qu’elle ait le droit d’écrire ce qu’elle veut, le bon goût n’étant pas encore imposé par la loi. Ce blog m’indiffère et il ne me viendrait pas à l’idée d’aller le critiquer (par contre le genre en entier, si!), son existence même ne me pose pas de problème (heureusement, hein! Je suis pas un nazi, et je n’en suis pas encore à descendre des blogs nominativement). Mais quand je lis que “le nombre de commentaires est un indicateur du succès d’un blog”…euh…bah pas toujours, hein. Et quel est l’intérêt d’un indicateur si il ne fonctionne que pour les bons blogs, alors que c’est justement ce qu’il est censé indiquer!

Alors vraiment, qu’est-ce qu’un bon blog…la quête des stats n’est pas un but, même si consulter ses stats est toujours amusant et peut même nous faire comprendre des choses sur notre propre blog. Le nombre de commentaires, bof…c’est plutôt leur qualité qui me semble importante (et la qualité des commentaires de ce blog que vous lisez est plutôt bonne…oh, j’en ai pas beaucoup certes, mais au moins y’a personne qui vient m’insulter ou raconter des bêtises, et on sent que les gens sont sympathiques et pas bêtes…j’aime bien mes commentateurs!).

Un critère de référence tout de même; les blogs spécialisés me semblent générer beaucoup plus de traffic et beaucoup plus de fans. Par exemple le blog d’un médecin qui parlera de médecine, un avocat qui parlera de la loi, ou un blog qui parle de cinéma (et rien que de cinéma). Ce genre de blog est beaucoup plus à même d’être qualifié de “bon blog”, même par des gens qui ne les lisent pas régulièrement. Amusant, non? Bon, je doute que mon blog cinéma rentrera dans cette catégorie, car mes critiques sont courtes, atypiques et agressives, mais on dirait pourtant que ça va suffir pour dépasser en volume d’audience ce blog-ci. Mince alors.

En dehors de cela, je n’ai aucune idée de ce qu’est un “bon blog”, et évidemment ça ne m’empêche pas de dormir. Pour l’instant, je trouve que la loi des goûts et des couleurs fonctionne plutôt bien en tous cas, même si je n’aime que moyennement ce concept, guère absolu ni philosophique. Ça manque un peu de profondeur, et ça semble un peu trop facile pour être la réponse. Quand j’aime un blog, je sais pourquoi je l’aime. Mais derrière j’ai du mal à généraliser les raisons de mon appréciation.

Nouveau lecteur mp3

Juste avant d’acheter mon nouveau casque, j’ai acheté un nouveau lecteur mp3. Fort de ma mauvaise expérience avec mon précédent lecteur, de bonnes specs sur la papier mais un son moche et une électronique clairement défaillante, je m’étais promis de n’acheter qu’une marque connue.

Alors j’ai acheté un Cowon.

cowon

La taille m’importait peu du moment que ce ne soit pas la taille d’une poêle à frire, mais ils sont tous petits maintenant. Cowon commence à jouir d’une bonne réputation, le design est bon (bien meilleur que les lecteurs de marque japonaise que j’ai pu voir), et les specs étaient bonnes (8600 JPY [66 €], 4GB, radio, micro, + des gadgets). Je l’ai commandé à 1h du matin sur Internet, et l’ai reçu le jour même vers 16h. Terrible.

Alors première remarque, le son est excellent. Pas de grésillements, et c’est juste…beau. Je n’y aurais pas crû, mais on entend la différence entre un lecteur pourri et un bon lecteur (au fait, le casque de Sony est pas mal du tout, là aussi je sens une petite différence comparé avec un casque premier prix).

Il est très bien ce lecteur, mais il a deux inconvénients énormissimes. Le premier est que les boutons de retour (fonction)/ lecture-pause/next/previous sont des boutons tactiles, et ils sont trop sensibles. Un coup il va me sauter 3 morceaux alors que je ne voulais en sauter qu’un, et un autre coup il va sauter un morceau alors que je ne faisais que le prendre dans la main, l’extrêmité de l’ongle de mon petit doigt ayant eu le malheur de frôler un de ces boutons tactiles. Galère. Alors je suis obligé de pousser le bouton “Hold” en permanence.

Ce qui m’amène au deuxième inconvénient. Le bouton “Hold” est couplé avec celui du “Power”. C’est un bouton slider à trois positions, dans cet ordre: Power – Neutre – Hold. Donc quand je veux sortir de la position Hold, je dois pousser le bouton vers la gauche. Et si je le pousse trop fort…le lecteur s’éteint. Et bien ce bouton-là aussi est trop sensible. Une fois sur 10, j’éteins mon lecteur alors que je ne veux que sauter une plage.

Bon……….je suppose (j’espère) que je m’y habituerai. Mais le coup des boutons tactiles, plus jamais pour moi. J’imagine aller faire un jogging avec ce lecteur, ça va être la mort si je veux changer de plage à un moment.

A propos de jogging…le lecteur dont Micky2be a fait de la pub en commentaire (ce casque) m’a tapé dans l’œil. Il est cher pour ce que c’est, mais il faudra que j’aille l’essayer, parce qu’il a l’air ‘achement pratique pour le jogging, SI il reste bien en place.

w202

Jouets

Je suis tombé sur un rêve d’enfant, à vendre sur Amazon. Des hélicoptères télécommandés.

Il y a 20 ans, quand je trouvais déjà ça “super cool”, c’était uniquement des engins énormes qui fonctionnaient avec du carburant, crachaient de la fumée, et coutaient une véritable fortune.

Là, on en vend qui fonctionnent sur piles, à 1500 JPY [11 €] (quoique le prix fluctue; en ce moment le moins cher est à 2000 JPY [15 €]). J’en suis tombé par terre.

Alors évidemment, on ne parle pas des mêmes engins; ceux qui fonctionnent sur piles sont des engins d’intérieur, ils sont tous petits, et ils ne volent que 5 minutes (pour 30 minutes de recharge, oops). J’ai acheté celui-ci [Lien Amazon], parce que ça ne coutait presque rien:

minibee

A ma grande surprise, il ne faisait que monter et descendre! (j’avais pas bien lu toutes les explications avant de commander…). Mais c’était déjà franchement drôle, d’autant plus qu’il est tellement sensible aux courants d’air, que quand on l’utilise alors que la clim est en marche, il va dans tous les sens. Tout un art pour ne pas qu’il s’écrase partout. La notice dit que c’est pour les plus de 15 ans, mais j’en doutais tellement que je l’ai prêter à ma nièce de 5 ans…qui me l’a broyé en 5 minutes. Heureusement qu’il ne coutait que 1500 JPY.

J’en ai racheté un (parce que bah ouais, quand on veut faire une pause de 5 minutes quoi qu’on soit en train de faire, c’est bien pratique), mais à 3 voies, c’est à dire qu’on peut le faire avancer. C’était celui-ci [Lien Amazon]:

honeybee

Vous voyez la différence? Il m’a couté 2200 JPY [17 €]. Il est 80% plus grand (18 cm pour 10 cm). Moins cute. Mais il avance! Enfin c’est un bien grand mot, car c’est tout autant incontrôlable, car tout aussi sensible à la moindre brise. Et on dirait pas comme ça, mais c’est rigolo comme tout à utiliser (5 minutes).

En espérant que j’ai le même état d’esprit d’ici à ce que Ryu ait 10 ou 15 ans. On pourra faire des courses dans la maison.

Qu’achetez-vous avec un bon d’achat de 10000JPY chez Sony?

L’année dernière, en achetant un VAIO, Sony nous avait donné un bon d’achat de 10000JPY (76 €) pour leur site Sony Style. J’avais complètement oublié l’existence de ce chèque-cadeau, et Sony m’a envoyé un mail pour me dire que les points arrivaient à expiration et que je devais les utiliser dans les jours à venir.

J’ai regardé sur leur site. Il y a plein de choses dont j’ai envie en provenance de ce site, surtout des gadgets en fait (i.e. des trucs dont j’ai pas vraiment besoin). Mais rien en dessous de 10000 JPY. Et j’avais pas envie de dépenser de l’argent en plus pour avoir un truc dont j’avais pas vraiment besoin. Qu’auriez-vous pris? J’aurais dû vous demander avant, mais je n’ai pas eu cette présence d’esprit.

J’ai pensé à prendre une PSP pour mes nièces, mais j’avais peur que les PSP soient lockées sur des zones et qu’elles ne puissent pas se servir d’une PSP japonaise avec des jeux français (j’aurais dû vérifié sur le net, mais… pas le temps/la flemme). Si elles veulent une PSP, je leur en achèterai une carrément pour Noël (notez que les PSP valent bien plus de 10000 JPY et que j’aurais dû rajouter de l’argent si j’avais utilisé mes points, bien sûr).

Finalement, je me suis rabattu sur un casque. Les casques avec noise reduction étant bien trop chers, j’en ai un pris un conventionnel, pour walkman (ou plutôt pour mon PC sur lequel je regarde la majorité de mes films dans le train):

casqueCe n’était pas le plus cher loin de là (comment des casques de walkman peuvent coûter aussi chers? Ils coûtent plus chers que certains walkman eux-mêmes), mais il faisait quand même 5000 JPY (38 €). Bien plus cher que ce que j’avais mis dans mon casque actuel (un premier prix de chez Audio-Technica :( ) qui commence à être un peu fatigué et dont j’ai perdu la rallonge, ce qui m’empêche d’éloigner ma tête du PC quand je regarde un film (pas gênant dans le train, mais quand je prends un repas…). Et puis, comme il restait 5000 JPY sur mes points, et bien j’ai racheté un autre casque:

casque2

dont à priori je ne vais pas me servir… Je vais juste faire un test avec le casque deux fois plus cher (le 2e casque coûte 3000JPY [23 €]) ci-dessus pour entendre si il y a une différence. Mais j’en doute. Et puis j’ai acheté un câble de rallonge pour ces casques, et des oreillettes de rechange (le truc qui se paume par excellence et qui nous empêche de nous servir du casque par la suite).

C’est beau cette société de consommation ou on “achète” (sans débourser un sou) des trucs chers dont on ne va pas se servir. On atteint des sommets dans le ridicule et le non-sens.