La pensée du jour

Au travail, pendant une pause, envahi d’un grand sentiment de désespoir dû à l’ennui profond que je ressentais, j’ai pensé “heureusement qu’il y a le travail pour m’occuper”. Quelle pensée ironique! J’ai un vrai problème avec mon travail, il faut vraiment que je change de job. Promis, dès qu’on aura déménagé plus près de la capitale et que les enfants seront plus autonomes, je change.

Ah oui mince, c’est vrai qu’on vient juste de déménager à Kamakura et que les enfants n’ont que 9 et 6 ans. Bon, je changerai de boite quand j’aurai 50 ans alors. Vu le salaire que j’aurai à ce moment, je suis sûr que plein de boites voudront m’embaucher (sarcasme).

Nouvelles en vrac

Je continue de prendre du poids, maintenant à 70kg, soit tout juste 25% de poids en plus dans l’année (en bien moins d’un an en fait). Entre autres conséquences, les pantalons de costumes que j’avais achetés en taille 42 ne ferment plus. Je vais devoir soit en racheter, soit (plutôt) les faire agrandir. Mêmes mes ceintures ne fermant plus, j’ai dû acheter une pince pour faire des trous dans du cuir, pour y rajouter des trous. Ça coûte moins cher d’acheter la pince en question que de racheter des ceintures…

Ryu a pris 9 ans, petit bonhomme devient grand petit à petit. On continue de le faire travailler comme un fanatique, si j’étais lui je nous en voudrais. Ça ne me semble pas être une enfance heureuse de travailler comme ça, mais apparemment c’est le lot de beaucoup d’enfants Japonais (et puis qu’est-ce donc qu’une “enfance heureuse”??). Ses camarades masculins sont tous à travailler comme des fous, ses camarades féminines, elles, ont la vie belle puisque le collège/lycée/université sont tous reliés à l’école primaire, pas besoin de travailler plus que ce que l’école demande.

Quand on lui demande ce qu’il veut faire, c’est “photographe”. C’est bien, photographe. Hélas, quand on lui demande la raison, c’est “parce que c’est facile”. Il n’y a pas de métier “facile” lui ai-je expliqué, mais pas moyen d’avoir un autre métier par lequel il serait intéressé. Autre chose, on voit qu’il jauge déjà les choses par leur difficulté, ce qui me semble étonnant pour un garçon de cet âge; peut-être un effet de bord de tout le travail (difficile) qu’on lui fait faire.

Akira préfère toujours sa mère, quoi que je lui dise/demande, sa réponse est toujours la même: d’abord “non”, puis “je veux maman” ou “je veux le faire avec maman”. Que ce soit devoirs, se brosser les dents, ranger, aller se coucher, etc. A l’école ça a l’air de bien se passer, il réussit plutôt bien les interro, sauf parfois, quand il se rebelle et rend feuille blanche. Genre l’interro sur les katakana: feuille blanche. Qu’il vienne pas me faire croire qu’il ne connait aucun katakana, ça n’a pas de sens. Non, il n’avait juste pas envie de le faire. Parfois il n’a pas envie d’aller à l’école non plus, mais il y va quand même (ouf! Quel cauchemard si il refusait d’y aller!). Sauf une fois, où il n’est pas rentré en classe pendant une demi-heure, temps pour l’école de nous appeler “Akira n’est pas venu ce matin, qu’est-ce qui se passe?” et Yukiko de répondre qu’elle avait bien déposé Akira à l’école une demi-heure plus tôt. Il était toujours au même endroit une demi-heure plus tard, à l’entrée de l’école.

Karaté

Je vais reprendre le karaté. Voir Ryu en faire, ça m’a donné envie. Ça fait environ 20 ans que j’ai arrêté alors évidemment je dois être rouillé, mais on va y aller sans pression et doucement. Je sais pas par quelle ceinture le prof va me faire commencer, mais c’est pas grave si je recommence du début. Le prof est 7e dan, 70 ans… un peu hallucinant. J’espère que ça durera plus longtemps que ma reprise du tennis qui fut finalement éphémère. Je ne désespère pas de reprendre dans le proche futur ceci dit.

Il y a 10 jours ce fut premier tournoi de karaté (tournoi du Shōnan) pour Ryu. Bien entendu, vu qu’il a commencé cette année, ce fut une catastrophe du point de vue de la performance, je me demande d’ailleurs bien pourquoi il fut inscrit. Le prof a dû décidé de ça tout seul. Les arts martiaux, au début on est pire qu’avant de commencer. L’acquis annihile l’inné (disait Virgil, et je ne parle pas du poète romain), du moins en ce qui concerne les arts de combat, mais l’inné disparaît rapidement, bien avant qu’un acquis suffisant s’installe. Du coup on sait moins bien se battre juste après avoir commencé qu’avant.

Cependant, comme pour toute réunion sportive, ce sont les entre-combats qui sont presque le plus appréciables, un pique nique sur le bout d’une bâche, l’ambiance festive et chargée d’électricité, les enfants qui s’amusent, etc. On a passé une bonne journée, et heureusement Ryu ne s’est pas formalisé de sa performance et de ses résultats.

P_20170903_144705_vHDR_Auto

Soldats Japonais restants

Au détour d’internet, une liste de soldats Japonais ayant continué à se battre après la fin de la 2e guerre mondiale. Nombre d’entre eux ont continué à se battre parce qu’ils aimaient ça, mais d’autres ont continué parce qu’ils ignoraient ou ne voulaient pas croire que la guerre était finie.

C’est surtout Hirō Onoda qui est marquant; il a arrêté la guerre en 1974, s’est reconverti dans l’élevage de bétail au Brésil puis l’éducation au Japon, pour mourir en 2014 à 91 ans! Il avait la forme, dommage qu’il ait perdu 29 ans de sa vie pour pas grand chose!

A la recherche des loisirs

Le vide. Le grand vide. C’est comme ça que je vois le futur à moyen terme. Autant dire que je ne vois rien de ce qui va arriver.

Le temps: présent. On est débordé par les devoirs des enfants, les loisirs des enfants, les questions des enfants, les juku des enfants, le travail des enfants, l’éducation des enfants, et le travail. Car oui, on travaille aussi. Ça n’est qu’une petite partie de la vie, mais ça nous prend 8 heures par jour (plutôt 12 heures pour Yukiko). Personnellement, je ne me rappelle même plus comment je m’occupais avant la naissance des enfants. Beaucoup de films, sans doute. Des sorties et visites, assurément. Des fêtes aussi, oui.

Quand les enfants ne sont pas là, pour quelques heures ou une journée, comme quand ils vont en camp 2 jours avec leur école, on se retrouve seuls, ou du moins tout comme. Il nous reste bien un enfant dans le cas du camp de l’école, car ils y vont à tour de rôle. Mais un enfant sur deux qui nous reste, ça n’est pas la moitié du temps qui nous reste, mais 90% du temps. Le temps requis pour s’occuper de 2 enfants n’est pas le double de celui requis pour un enfant, mais 10 fois plus. On compte en binaire en fait.

Et alors, quand les enfants ne sont plus là ou bien qu’on a 90% de notre “temps libre”… libre, et bien c’est le vide. Je ne sais plus quoi faire ni comment m’occuper. En général je dors mais ça a ses limites pour occuper son temps. Yukiko encore, elle peut en profiter pour travailler plus, mais moi? Que dalle, j’ai rien à faire.

Et du coup, je me demande comment je vais bien m’occuper quand les enfants ne seront plus là. Déjà qu’il commence à y avoir des discussions de les mettre en pension dès le collège (pas mal de bonnes écoles sont en pension complète), c’est peut-être pour bientôt, avec Ryu qui rentre au collège dans 3 ans et demi. Du coup, je transpose ce que je fais maintenant quand les enfants ne sont plus là (= rien, du vide) au futur, et je suis mal. Il va falloir que je me trouve des loisirs. Drôle de problème tout de même. Alors que je n’ai le temps de rien faire, il faut que je cherche des loisirs. Heureusement, je me console en me disant qu’on a dèjà vu pire comme problème dans la vie…

Morsure de mille-pattes

Yukiko s’est faite mordre par un mille-pattes hier. Dans les escaliers qui mènent chez nous, de nuit. Elle était en sandales et le mille-pattes était de forte méchante humeur apparemment. Il est venu, il a mordu, il est partu, en courant. Un vrai ninja.

Bilan des courses: une confirmation que la morsure de mille-pattes est extrêmement douloureuse mais que ça passe dans l’heure. Comme recommandé dans les cas de morsure de mille-pattes, on a passé son pied dans l’eau chaude (45 degrés) et mis un peu de pommade contre les morsures/piqures d’insectes, mais allez mesurer l’efficacité de ces mesures… Enfin tout va bien maintenant.

Kumamoto et Kagoshima

Petite escapade pour nos vacances d’été à Kumamoto et Kagoshima. 4 jours bien compacts, départ tôt le matin retour tard le soir avec plein de choses au milieu.

Premier jour, tour dans la caldeira du volcan Aso (qui fait des morts régulièrement), montée à cheval. Après toutes ces années dans la capitale, c’est vrai que les paysages désertiques (mais montagneux) de la province semblent irréels. Le soir logement dans une minuscule Minshuku, trouvée sur Airbnb.
FB_IMG_1503887918686P_20170819_132624_vHDR_AutoP_20170819_132822_vHDR_Auto
Deuxième jour, Takachiho, ses temples et son lac/ses gorges. Le soir logement dans une minshuku moderne trouvée sur Airbnb.
FB_IMG_1503887838901FB_IMG_1503887847053FB_IMG_1503887822568Troisième jour, déplacement vers Kagoshima en train (150km environ). Le premier train fut un train à vapeur, le SL. Les suivants furent de petits trains de 2 wagons, sièges en bois et décorations d’époque lointaine. 10 minutes d’arrêt à chaque gare, qui ne ressemblaient pas à des gares, elles ne ressemblaient à rien du tout. Petites constructions en bois, bien vieux, parfois avec quelques commerçants devant leur étal, qui saluaient les voyageurs avec des signes de la main. Le soir, logement dans un hôtel moderne trouvé sur internet.
FB_IMG_1503887750282FB_IMG_1503887760646FB_IMG_1503887787999FB_IMG_1503887806038FB_IMG_1503887693234FB_IMG_1503887709593
Quatrième jour, tour sur l’île de Sakurajima toute petite īle avec un gros volcan.
FB_IMG_1503887731369FB_IMG_1503887667633
On a bien été dépaysés et le voyage nous a fait du bien.

Dinosaures

Le week-end dernier nous sommes allés à l’exposition de dinosaures de Yokohama. Comme toutes les expositions au Japon où je suis allé par le passé, ce fut décevant. A 1400 JPY l’entrée (plus de 10€), on s’attend à mieux qu’un petit parcours fini en 15 minutes. On pouvait y trouver une demi-douzaine de fossiles, deux ou trois squelettes de dinosaures (dont un énorme), et des répliques grandeur nature d’une demi-douzaine de dinosaures, articulées.

Voilà. Ce qu’il y avait était bien, mais il y en avait peu.

20170815135603

20170815224036

A la sortie, des jeux pour enfants qui ne cassaient pas cinq pattes à un tyranosaure, mais qui coûtaient un bras (400 JPY – 3 € – pour lancer cinq balles sur une cible en forme de dinosaure, euh… comment dirais-je… arnaque?). Mais nos loulous étaient ravis de l’ensemble.

1-00005

Netflix

J’ai le plus grand mal à trouver de bons films depuis quelques mois. 2017 apparaît comme une mauvaise année. Je précise que même si je ne parle plus de films sur le blog, je continue d’en regarder tous les jours, et environ un tous les 2 jours.

Pour accéder à une base de films importante, j’ai franchi le pas et me suis inscrit à Netflix. L’interface est bien. Il y a un mode “offline” sur le téléphone portable, qui permet de télécharger des films en avance (à la maison) et de les regarder ensuite; c’est bien, ça permet de ne pas exploser mon forfait. Il y a beaucoup de films et séries mais les séries sont de faible qualité (hormis quelques unes comme Ozark, House of Cards, Suits, etc), et les films ne sont pas récents.  Et même dans les “vieux” films (vieux = au moins 2 ou 3 ans d’âge), j’ai du mal à en trouver de potables. Mon critère récent de choix est d’avoir une note supérieure à 6 sur IMDB, et mine de rien, il n’y a pas tant que ça de films avec cette note et que je n’ai pas déjà vu…

Par dépit je me suis même inscrit sur Hulu, mais là le choix est encore moindre, et en plus les films sont moins fournis en sous-titres. Je crois que je vais me désinscrire rapidement.

Sur Netflix, je réussis à trouver des films qui m’intéressent (à grand peine) donc je reste pour le moment.

Un autre problème que j’ai avec les films, est que j’en oublie. Genre je commence à regarder un film et après quelques minutes je me rappelle l’avoir vu… Le pire est quand je me rappelle l’avoir vu mais que je ne me rappelle plus de la fin (voire même je ne m’en rappelle plus du tout, ce qui est toujours une preuve de non qualité). Si je pouvais avoir un moyen de garder une trace… Le blog de films était bien pour ça, vais-je le reprendre encore?

Armement anti-mukade

Les mukade (prononcez “moukadet”) sont les mille-pattes au Japon. Super-venimeux, leur morsure est ultra douloureuse et peut provoquer un décès en cas de réaction allergique à leur venin (choc anaphylactique). C’est aussi dangereux qu’une guêpe donc, mais beaucoup plus douloureux. Les mukade attaquent tout ce qui bouge, humains compris.

A noter qu’il existe une 2e variété de mille-pattes au Japon, les geji ou “geji-geji” (prononcez “guédji guédji”) à l’apparence atroce (voir ci-dessous) mais 1/ fuyant la confrontation avec les humains et 2/ à la morsure bénigne. Ce sont de gentilles bêtes, mais détestées de par leur apparence.

geji

On commence par un insecticide spécifique mukade. Les insecticides conventionnels sont trop génériques et les mukade trop résistants; une giclée d’un insecticide de base et le mukade a le temps de faire trois fois le tour de la maison avant que la tête lui tourne. Je plaisante, a priori ça les tue mais quand on les en asperge ils se barrent en mode turbo à chaque fois, donc finalement on leur explose toujours la gueule à coup de tatane parce qu’on n’a pas envie de les voir disparaître dans un creux/trou/fissure. Un mukade qui s’échappe, c’est une nuit où on dort mal. Et la tatane, c’est plus facile de les rater qu’avec un insecticide, et alors là c’est une catastrophe. En plus il faut plusieurs coups pour les tuer, ça gicle de sang/liquide visqueux de partout, c’est immonde.

Donc insecticide. En priant qu’on ait le temps d’aller le chercher quand on en croise un…

mukade2

Les boules puantes anti-mukade. Elles ne sont puantes que pour les mukade (et ne sont pas en boule d’ailleurs). Placées stratégiquement autour du lit, elles nous protègent pendant qu’on dort. Enfin on espère qu’elles nous protègent. Notre au pair s’était faite mordre pendant qu’elle dormait, et celui qui était venu me chatouiller dans le cou, c’était aussi quand je dormais. Donc la nuit, c’est clairement notre moment vulnérable. (on n’employait pas encore les boules puantes à ce moment)

mukade

La poudre shamanique anti-mukade (et anti-fourmis accessoirement). On en verse tout autour de la maison pour en faire un bouclier pour se protéger d’une invasion de mukade (et de fourmis accessoirement). En forme de pentagramme si possible pour carrément les éradiquer de Kamakura.

mukade3

Même avec tout ça, on en a trouvé deux pour le moment dans la maison cette année…

Mort d’un voisin

Un voisin est mort. 79 ans, cancer du poumon. Brrr.

Ancien prof de littérature française à l’université, il parlait couramment français et me tapait la discussion quand on se croisait dans l’escalier. Sa fille que j’ai rencontré par hasard après le décès m’a aussi parlé en français, un bon français.

Sur la fin il manquait de forme et avait vraiment maigri, mais il continuait de monter et descendre les 140+ marches de l’escalier (plus de marches pour aller chez lui que chez moi), jusque dans les derniers jours. Pas de traitement palliatif au Japon? Au moins il est mort chez lui, mais comme il a dû morfler…

J’aurais dû aller prendre un verre avec lui, je suis sûr que ça nous aurait apporté quelque chose à lui et à moi. Il était sympa, je me demande pourquoi je ne lui ai jamais proposé.

Upgrades

J’ai utilisé un (Juniper) Netscreen 5GT comme firewall à la maison depuis je sais pas combien d’années. J’ai adoré son interface utilisateur, et sa stabilité. Mais j’avoue, son débit à 50 Mbps, j’ai tiqué. J’ai mis du temps à réaliser que le firewall était le goulot d’étranglement chez moi, dommage quand on a une ligne internet à 1Gbps.

Alors j’ai cherché une solution de rechange… et ben figurez-vous qu’il y en a peu, des offres de matériel sérieux mais abordable pour un particulier. J’ai finalement opté pour un Yamaha NVR500 avec un débit théorique pas loin des 1Gbps. J’ai mesuré le débit et maintenant j’ai du 150Mbps. Ça change beaucoup, mais pour une utilisation basique d’internet (= le web), on ne voit pas la différence. On ne la voit que lors de téléchargements, mais pour le moment la différence n’est pas flagrante. J’ai eu un mal de chien à configurer le firewall pour 1/ autoriser les connexion VPN et 2/ autoriser le P2P (putain d’interface à laquelle je ne me fais pas). Et encore, j’ai un débit inférieur à ce que j’avais avant, ce que je trouve franchement bizarre: soit la configuration est correcte et je devrais avoir au moins autant qu’avant, soit la confi est incorrecte et ça ne devrait pas marcher du tout. Je ne comprends pas que je puisse avoir une config qui marche, mais qu’un peu.
nvr500
Autre upgrade récente, mon antenne wifi. J’ai pris une antenne de combat, un machin de chez Asus (le AC88U) qui dépote de chez dépote, j’arrive à un débit de… 150 Mbps sur mon portable. Bien. Inutile certes, mais c’est la frime. Mais récemment la réception est devenue assez mauvaise….. Je vais devoir faire des recherches sur la cause.
Ac88u
Autre upgrade, quelques hubs à la maison qui étaient toujours en 100Base-T, que j’ai changés pour du 1000Base. Quelques cables LAN également en cat5 (WTF), que j’ai changé pour du cat6.
qnap
Autre upgrade, un NAS. Pas un gros parce que pas besoin, juste un truc de chez QNAP avec deux disques de 8TB (total 16TB), et une appli de backup qui sauvegarde toutes mes data (photos, films, musique, ebooks!) sur le NAS automatiquement. A noter que j’utilise aussi un fournisseur de backup sur le cloud donc j’ai bien deux backups de mes données, dont un hors site.

Je me suis bien amusé.

Sleepover

Ce week-end ce fut sleepover pour des amis de Ryu (de son école), 5 en tout, que des garçons, chez nous. En rajoutant nos deux loulous ça faisait 7 jeunes garçons. Et bien, 7 garçons (de 8-9 ans, sauf Akira à 6 ans) ça bouge beaucoup et ça fait beaucoup de bruit. Surtout pendant les batailles au sabre laser.
FB_IMG_1502079724511
Les enfants ont aidé Yukiko à préparer le repas du soir.

P_20170806_171738_vHDR_Auto

On a passé un moment dans la soirée à la plage en faisant des feux d’artifices et en explosant une pastèque au shinai (et en ayant les yeux bandés).

Au retour, le bain et film. Grandes discussion entre les enfants pour le choix du film, et finalement ce sera Batman: Dark Knight. Qu’ils avaient déjà vu. Ça me rassure que les autres enfants aient vu Batman et autres films un peu violents: c’est pas que mes enfants qui les ont vus, et donc je ne suis pas un mauvais père de leur avoir montré (ou au moins pas pire que les autres). Ce fut LA bonne nouvelle de la journée, parce que j’avoue, je me posais des questions avant, genre “ai-je bien fait de les laisser regarder”.

Les enfants ont l’air de s’être bien amusés, et j’espère que cela leur fera un bon souvenir des vacances qui leur restera longtemps.
FB_IMG_1502079703995
Ce genre de réunion entre enfants de la même école est rare pour leur école, et peut-être pour toutes les écoles privées. En effet, pour les écoles publiques (de secteur), par définition les enfants habitent tous les uns à côtés des autres et c’est facile pour eux de se voir après l’école ou pendant les vacances. Pour les écoles privées, les enfants n’habitent pas à côté (sauf quelques rares cas) et donc c’est moins facile de se voir: il faut prendre le train ou que les parents accompagnent en voiture.

Sayonara le chef

Mon équipe est composée de 1 Chinois de Hong-Kong, 2 Chinois mainland, 2 Singapouriennes, 1 Indienne, 1 Malaysienne, 2 Japonais et 1 Français (moi). Tous sont dans leur pays respectif, sauf moi bien sûr, qui suis au Japon.

Nous gérons toutes les implémentations faites en Asie du Sud Est, ET Inde ET Océanie.

Notre manager était Australienne, en Australie. J’écris “était”, parce qu’elle s’est faite licenciée pendant mon congé. Le motif? Trop chère, l’Australie étant classifiée comme “High cost center”.

Alors, c’était déjà bizarre parfois d’avoir une bosse non-asiatique et en décalage horaire de 4-5 heures avec l’une de nos collègues (l’Indienne), mais au moins elle faisait partie de la zone qu’on couvrait. Et puis le décalage avec l’Inde, il faut dire que c’est en grande partie parce que l’Inde est elle-même en décalage avec le reste de la zone qu’on couvre.

Ont-ils remplacé notre manager par notre team leader (le Chinois de Hong Kong), un vétéran de la boite de 20 ans qui connait les spécificités de tous les pays de la région, qui connait tout le monde au-dessus et à côté de notre organization, le remplaçant légitime de la manager? Non, à la place ils ont nommé un Slovaque, de Slovaquie.

Pour le coup, c’est maintenant un décalage de 7h ou 8h (selon heure d’été/hiver) avec l’équipe au Japon, 6h ou 7h avec le reste de l’équipe sauf l’Inde. En gros, notre boss arrive au boulot quand nous on le quitte. J’avoue avoir du mal à comprendre comment on est censé travailler en bonne intelligence comme ça, avec un chef qui en gros n’est jamais là quand nous le sommes, dont on reçoit tous les emails le matin en arrivant au boulot en un bloc, et pas au fur et à mesure. Des fois on a des trucs urgents qui requièrent une action du manager. Ben là, les trucs urgents, ils attendent. Tant pis pour le client. Tant pis pour nous qui nous prenons les critiques du client pleine poire. Ah oui, on est en première ligne, hein.

Le fait d’avoir un non-résident asiatique diriger une équipe asiatique m’énerve aussi, personnellement. Je trouve ça insultant. Comme si on n’avait pas de gens capables sur place. Mais en fait ce n’est pas la raison. La raison est purement économique. Et là du coup, c’est insultant pour notre manager.

Notre manager donc, tout nouveau du management, a l’air de se démener dans ses fonctions. Il s’est démené pour avoir le droit d’embaucher quelqu’un (parce qu’il y a trop de travail à faire) et… on lui a répondu positivement. Sauf que, il n’a pu prendre que quelqu’un en Slovaquie. Donc maintenant l’équipe a aussi une Slovaque dans ses membres, et elle va gérer des implementations dans toute la région comme nous. Et elle ne sera pas au travail quand les clients le seront, surtout ceux en Australie et Nouvelle Zélande.

Quand le management nous demande (chaque année) de “relever le niveau de service” et “d’élever la satisfaction des clients”, moi j’aimerais bien répondre que déjà avoir des employés qui travaillent à peu près aux mêmes heures que leurs clients, ça serait une bonne idée. Je ne suis pas sûr pour tout le monde, mais si moi j’étais client, j’aimerais bien que mon responsable client soit joignable par téléphone, ou qu’il réponde dans la journée à des questions faciles.

Mais mon avis on s’en fout évidemment, ma boite est une “top-to-bottom”, c’est à dire que l’information ne va que de haut en bas, jamais le contraire.

Et si je n’avais que ça dont me soucier! Parce que Hong Kong, Singapour et le Japon sont classifiés “High cost centers” (comme l’Australie), les prochains à partir après mon ex-chef, c’est nous! On va tous être remplacés par des Européens de l’Est, au secours!

Barbecue

Samedi dernier, barbecue entre pères de famille de l’école des enfants (et plus précisément de l’année scolaire de Ryu). Il y a d’autres enfants métis dans l’école, mais dans l’année scolaire de Ryu (et d’Akira), je suis le seul père étranger.

FB_IMG_1501347542288

Entre autres discussions intéressantes et/ou amusantes, le point culminant de la rencontre fut la cuite d’un des pères qui lui valut de partir en sieste à mi-route et de se faire enduire de mayonnaise et de se faire asperger d’eau par un autre père.

Autre détail, la mère de famille de la maison où on a fait le BBQ, qui nous a demandé d’utiliser les toilettes… assis. Genre pour être sûre qu’on ne salisse pas. J’ai trouvé ça très castrateur… et d’entendre deux ou trois pères de famille dire que c’était déjà le cas chez eux, j’en suis resté bouche bée. Vous allez voir que dans 30 ans, tous les japonais mâles s’asseyeront aux toilettes pour la petite commission.

Nouveau téléphone

J’en avais marre de me trimballer une tablette en plus de mon téléphone portable. Oh elle me servait beaucoup, à regarder les films dans le train et le midi au travail. Mais à porter, à trouver une place dans le sac pour elle, à recharger (un truc de plus à recharger), c’était un peu la galère.

J’ai donc pris tout naturellement le plus grand téléphone portable que j’ai pu trouver pour y regarder des films. Ce téléphone, c’est le Asus Zenfone 3 Ultra, un monstre de 6,8 pouces.

asus-zenfone-3-ultra-zu680kl-1
Un peu cher neuf pour les specs de la machine (en particulier le processeur qui est vraiment moyenne gamme), mais à un prix acceptable (le tiers du prix d’un iphone) maintenant, vu qu’il est sorti il y a un an.

Première impression, c’est vrai qu’il est grand et difficile à tenir d’une main. Impression une semaine plus tard: pas si grand que ça et pas difficile à tenir d’une main.
Asus-Zenfone-3-Ultra-First-Look-AA-8-of-15-840x560
Première impression, bel écran. Impression une semaine plus tard: écran formidable, un plaisir d’y regarder des films.

Première impression, pas facile de s’en servir d’une main. Impression une semaine plus tard: ouaip, on oublie l’utilisation d’une main sauf dans de rares instances.

Première impression: le proc moyenne gamme ne semble pas poser problème pour mon utilisation. Impression une semaine plus tard: ouaip, no problemo avec ce proc, tout marche nickel sans ralentissement.

J’avais peur que la grande taille pose problème, mais non, le tel rentre dans toutes les poches et ne me pose aucun problème. On s’y habitue vite. Maintenant quand je reprends mon ancien tel de 6 pouces, il semble tout petit tout rikiki. Je crois que je ne reviendrai plus dans la taille de 6 pouces et en-dessous, sauf si TOUS les fabricants décident de ne plus fabriquer de téléphone géants.

Le seul point négatif que j’aurais est une sorte d’instabilité de l’OS, des trucs bizarres qui se passent des fois; des icones qui disparaissent, des appli qui se ferment violemment, des non-réponses aux tap, etc. Pour ça, Huawei c’était vraiment bien; les deux tel Huawei que j’ai eu étaient d’une stabilité à toute épreuve, je ne les rebootais JAMAIS, et il n’y avait pas de comportements bizarres. Le prochain tel Huawei de 6,8 pouces qui sort, je l’achète!