Nouveau téléphone

J’en avais marre de me trimballer une tablette en plus de mon téléphone portable. Oh elle me servait beaucoup, à regarder les films dans le train et le midi au travail. Mais à porter, à trouver une place dans le sac pour elle, à recharger (un truc de plus à recharger), c’était un peu la galère.

J’ai donc pris tout naturellement le plus grand téléphone portable que j’ai pu trouver pour y regarder des films. Ce téléphone, c’est le Asus Zenfone 3 Ultra, un monstre de 6,8 pouces.

asus-zenfone-3-ultra-zu680kl-1
Un peu cher neuf pour les specs de la machine (en particulier le processeur qui est vraiment moyenne gamme), mais à un prix acceptable (le tiers du prix d’un iphone) maintenant, vu qu’il est sorti il y a un an.

Première impression, c’est vrai qu’il est grand et difficile à tenir d’une main. Impression une semaine plus tard: pas si grand que ça et pas difficile à tenir d’une main.
Asus-Zenfone-3-Ultra-First-Look-AA-8-of-15-840x560
Première impression, bel écran. Impression une semaine plus tard: écran formidable, un plaisir d’y regarder des films.

Première impression, pas facile de s’en servir d’une main. Impression une semaine plus tard: ouaip, on oublie l’utilisation d’une main sauf dans de rares instances.

Première impression: le proc moyenne gamme ne semble pas poser problème pour mon utilisation. Impression une semaine plus tard: ouaip, no problemo avec ce proc, tout marche nickel sans ralentissement.

J’avais peur que la grande taille pose problème, mais non, le tel rentre dans toutes les poches et ne me pose aucun problème. On s’y habitue vite. Maintenant quand je reprends mon ancien tel de 6 pouces, il semble tout petit tout rikiki. Je crois que je ne reviendrai plus dans la taille de 6 pouces et en-dessous, sauf si TOUS les fabricants décident de ne plus fabriquer de téléphone géants.

Le seul point négatif que j’aurais est une sorte d’instabilité de l’OS, des trucs bizarres qui se passent des fois; des icones qui disparaissent, des appli qui se ferment violemment, des non-réponses aux tap, etc. Pour ça, Huawei c’était vraiment bien; les deux tel Huawei que j’ai eu étaient d’une stabilité à toute épreuve, je ne les rebootais JAMAIS, et il n’y avait pas de comportements bizarres. Le prochain tel Huawei de 6,8 pouces qui sort, je l’achète!

Des nouvelles

Cela va faire deux mois que j’ai repris le travail. Pour l’instant, je flotte. C’est l’impression que j’ai. Ça a du bon, parce que le stress des projets ne m’atteint pas. Ça a du mauvais, parce que je n’arrive pas à me motiver. Le travail sans motivation, c’est une forme élaborée de torture. Tout ça me passe bien au-dessus de la tête… en un sens, je ferais bien de changer de travail pour en trouver un qui me plait (j’aimerais bien retourner dans l’administration système/réseau). Mais je perdrais les avantages de mon travail actuel, et ils sont bien… bon salaire qui augmente chaque année, travail de chez soi, liberté de ses horaires, pas mal de congés payés…

Je prends toujours une tonne de médicaments, 14 pilules par jour. Le médecin du travail a un peu halluciné: 3 anti-dépresseurs, 1 anti-psychotique, 2 stabilisateurs. Quand je lui ai dit que je me sentais un peu mou et que j’aimerais bien un truc pour me donner un peu plus la pêche, il me dit que c’est ce à quoi servent les anti-dépresseurs, et que bah, je suis déjà au max de max. Ah bon. Bah qu’est-ce que ce serait sans alors!

Autre effet des medocs, quand j’oublie de les prendre, je ne dors pas de la nuit. Umh, j’ai développé une petite dépendance a priori. D’habitude je dors comme un loir, alors maintenant quand je me réveille la nuit, je me rappelle des medocs oubliés, je me lève et vais les prendre. Du coup je les prends vraiment tous les jours.
funny-quotes-i-stopped-fighting-my-inner-demons-we-are-on-the-same-side-now
Au travail, ils me ménagent. J’ai une bonne dizaine de projets à gérer, contre une petite quarantaine pour mes collègues. D’après ma toubs c’est une bonne boite dans laquelle je travaille, et que ce qu’il y a de mieux c’est d’avoir une dose de travail telle qu’on s’ennuie pendant 3 à 6 mois. Je n’ai pas particulièrement l’impression de m’ennuyer, mais c’est vrai que quand je suis à la maison et que je n’ai pas de travail à faire, je m’occupe différamment… Dans ces conditions, je ne trouve pas honnête de changer de travail, et même je trouve ça dangereux. On va attendre que je revienne à un rythme normal et je ré-évaluerai.

Sinon, la santé ça va. Après avoir atteint les 69 kilos, je crois que je suis en train de tout perdre hélas. “Je crois” parce que je ne vérifie pas avec la balance. Pas de sport. J’ai arrêté le tennis parce que Yukiko ne pouvait pas rentrer tôt en semaine et le samedi impossible pour moi de me motiver à quitter la maison. Maintenant qu’on a une au pair, peut-être que je pourrais reprendre le tennis le jeudi soir… Je vais y penser. Sinon, je devrais aller courir mais dur dur de se motiver pour un truc que je n’aime pas. Déjà que pour le tennis c’est dur.

Premier cours de Juku

Yukiko a inscrit Ryu dans une Juku, une boite de préparation aux concours d’entrée au collège. Ça faisait deux ans qu’elle en parlait, voilà c’est fait maintenant. Les 4 prochaines années Ryu va donc passer ses samedi après-midi à travailler dur. C’est de 13h à 17h, sans pause. Particularité du Juku en question, les mères assistent aux cours et font les mêmes exercices que les élèves. Le but supposé: que l’enfant et la mère s’entraident.

Bon, bon, bon. soit. 400 euros de plus qui partent tous les mois.

Premier cours, ils ont vu la moyenne. La moyenne, qu’est-ce c’est, comment on la calcule, etc. Sauf que Ryu n’a pas encore appris les divisions. “ouais c’est normal t’es arrivé en cours de route”. Effectivement les cours commençaient en Avril, mais bon… dur. On va lui apprendre les divisions vite fait alors.

Puis arrivent les exercices. Le premier:

Un élève a une moyenne de 76 points (sur 100) dans les tests qu’il a passés jusqu’à présent. Le dernier test, il a eu 100 points et la moyenne est passée à 82 points. Question: Le dernier test était le test numéro combien.

Ahahah. C’est amusant comme petit problème, mais je vois mal des élèves de CE2 le résoudre. Yukiko me dit que les autres y arrivent pourtant…

Je vous donne les autres problèmes abordés:

2/ Une classe de 50 élèves passe un test. La moyenne des notes est de 70 points. La moyenne de ceux qui ont eu plus de 70 points est de 76 points, la moyenne de ceux qui ont eu moins de 70 points est de 61 points. Question: Combien ont eu moins de 70 points.

3/ On pèse le poids de 5 personnes A, B, C, D, E. La moyenne du poids de A et B est 6Kg plus élevée que celle des 5 personnes. C, D et E font un poids total de 120 Kg. Question: Quelle est la moyenne du poids des 5 personnes?

4/ Un produit coûte 100 yen quand on en achète entre 1 et 10. A partir du 11e il coûte 90 yen, et à partir du 21e il coûte 60 yen. Question: Combien faut-il en acheter pour que le coût total moyen du produit coûte 70 yen?

5/ Il y a une classe avec 25 garçons et 20 filles. Sur un test, la moyenne de la classe est de 60 points. La moyenne des garçons est 9 points supérieure à celle des filles. Question: quelle est la moyenne respective des garçons et des filles?

Des nouvelles du Projet Baleine

Comme quoi il suffit de dormir beaucoup et d’avoir les médicaments avec probablement les bons effets secondaires. Je suis monté à 66 kilos (pour 1m76) en ne faisant rien de spécial, mon record de toute ma vie. C’est peut-être la quarantaine qui fait son effet. J’hésite à retourner à la salle de gym pour faire monter le poids un peu plus.

En attendant, je ne rentre plus dans 4 de mes costumes (sur 5). Et toutes mes chemises ne ferment plus non plus (j’ai dû en acheter une d’urgence pour la cérémonie d’entrée en école primaire d’Akira). La reprise du travail étant pour bientôt, il va falloir réinvestir.

Des nouvelles de Jordan

Jordan se porte comme un cha(t) rme. Il prend 14 ans dans quelques jours et est donc plus âgé que ne l’était Darma quand elle nous a quitté. Et il est en forme! En fait, on ne lui voit aucun signe de vieillesse, il saute toujours haut, il grimpe les escaliers sans peine, etc. On l’autorise même à aller dehors maintenant. Il est toujours incapable d’attraper quoi que ce soit (sauf des puces) mais maintenant il retrouve son chemin tout seul. Incroyable pour notre Jordan.

Il n’a pas fait de crise d’épilepsie depuis… je sais plus quand mais c’est vieux, genre ça doit faire plus de 2 ans. Genre depuis que Darma n’est plus là il n’a plus de crise. Je savais qu’ils ne s’entendaient pas bien, mais était-ce à ce point-là?

bty

Barbecue

Petit barbecue entre familles de l’école des enfants (toutes avec un enfant de l’année scolaire de Ryu), un peu plus de 140 personnes, pas toutes sur la photo.

17973600_763722393789631_4489389793632874873_o

17862385_1313299198757434_6753680869273549412_n

17862717_1313299072090780_1441887491240953616_n

Juku

Les enfants ont repris l’école, mais pas sans bien travailler pendant leurs trois semaines de vacances. Yukiko a même inscrit Ryu dans un Juku, 4 jours, un court séjour pour tâter le terrain des juku.

Les juku sont les écoles du soir (ou des vacances, ou des week-ends), des boites de préparation aux concours d’entrée en collège, ou lycée, ou université. Ça va entre 40 et 70% des élèves qui fréquentent les juku, c’est un truc bien implanté culturellement.

Les 4 jours n’ont pas plu à Ryu. Normal, les juku ne font que faire travailler les enfants, c’est pas très amusant. Cependant, j’ai trouvé leurs exercices intéressants. C’est d’ailleurs quelque chose que j’ai remarqué dans les cours de Ryu tout au long de l’année; c’est rarement du par-cœur, et beaucoup plus d’application de ce qu’ils ont appris, ou au moins des exercices qui les font réfléchir plus que de débiter un truc appris par-cœur. Par exemple, leurs devoirs ne leur demanderont jamais de réciter une table de multiplication.

Par exemple:

cof

où il s’agit de mettre un seul chiffre dans chaque case, compris entre 1 et 9.

Ci-dessous, il s’agit de relier A à A, B à B, C à C, sans que les 3 courbes ne se croisent.

cof

Ci-dessous, il faut rajouter une barre (verticale, horizontale ou oblique) et une seule, à chaque équation, pour que celles-ci deviennent correctes. Il y a un exemple dans le cadre du début.

cof

Et ça, c’est à la fin du CE1. J’avais lu une annale de concours d’entrée à un collège (réputé), c’était d’une difficulté que je n’avais jamais imaginée. Aurai-je la force un jour d’en faire un article, mystère… mais ça en vaudrait le coup.

Inscription tennis

Je me suis inscrit au “club” de tennis que j’ai essayé la semaine dernière! Je serais bien allé au cours cette semaine, mais avec Yukiko partie en Corée pour le travail (et donc avec les enfants à garder pour moi), ainsi que des poumons qui se remettent lentement d’une infection due à mon allergie au pollen, ce sera pour la semaine prochaine.

En plus, les courbatures commencent juste à disparaître… ça fait que 9 jours après tout. La preuve que quand j’y vais, je me donne à fond, hein! Ça et puis aussi un peu (une toute petite preuve) le manque de forme. Peut-être, que je manque de forme. Peut-être, hein.

Prix: environ 100€ par mois, prix classique pour le Japon. Quand même, on a de la chance d’avoir un club de bon niveau pas loin de la maison, 10km, donc à environ 1h15 de porte à porte (dont 15 minutes de marche de chez nous à la voiture).

bv000042

Shichi-Go-San d’Akira

Nous avons “fêté” le 7-5-3 (Shichi-go-san) pour Akira le week-end dernier, puisqu’il a 5 ans cette année. Ce fut donc l’occasion de le faire revêtir un kimono et de l’emmener au sanctuaire le plus proche pour une petite cérémonie officielle.

aki753_3

Le sanctuaire le plus proche étant énorme, on n’était pas les seuls. Le santuaire tournait comme une usine, faisant une cérémonie toute les 15 minutes pour 40 personnes à la fois…

Ryu était lui habillé de son uniforme d’école. A lui et Akira, tout cela passait bien au-dessus de leur tête, et les 3 heures qu’ont duré tout le processus (aller chez le photographe, se changer en kimono, prendre les photos, aller au sanctuaire, faire les formalités pour la cérémonie, attendre notre tour, faire la cérémonie, retourner chez le photographe pour se changer) leur ont semblé bien longues (et par ricochet, à moi aussi). J’ai même dû me facher contre Ryu tellement il freinait des deux pieds à tout ce qu’on faisait. Dommage pour une journée censée être gaie. Je ne lui demandais même pas de sourire ou d’être gai, mais de ne pas prendre de notre temps et énergie, en gros de suivre la marche quoi! Mais c’était trop demander apparemment.

aki753_4

Akira fut de façon inattendue plus coopératif, s’amusant même à faire des figures avec son kimono, allant de la grue de Karate Kid à un kata de Kung Fu.

aki753_1aki753_2

Je suis rentré épuisé, lessivé, et ai dormi tout l’après-midi…avant de comprendre que je faisais un rhume des foins (ENCORE!), avec yeux rouges qui démangent, nez qui coule, gorge sèche et irritée…depuis je suis cloitré à la maison avec un masque sur la face en attendant que ça passe et en priant que ça ne dégénère pas en crise d’asthme. Ryu a l’air atteint aussi, dans une moindre mesure.

Tennis

Moi et Ryu avons été faire une leçon de tennis d’essai, comme prévu (j’en avais pas parlé pour Ryu mais lui aussi voulait essayer). Je n’en ai pas encore parlé aussi, mais j’ai commencé à donner des cours à Ryu et Akira. Akira est trop petit et joue plus avec les balles que suivre mon entrainement, mais Ryu reste concentré.

Quel fut mon plaisir en voyant le cours de Ryu avec un prof du club et d’autres enfants; le contenu du cours était une copie conforme de ce que je lui fais faire dans nos cours personnels. Quand un enfant ne sait pas encore renvoyer la balle, c’est sûr qu’il n’y a pas 36000 choses possibles à lui faire faire (il n’empêche que j’avais été pris au dépourvu la première fois, n’ayant jamais enseigné à des enfants qui ne sachaient pas renvoyer la balle). On va sans doute continuer les cours particuliers pour lui, au moins il tape plus souvent la balle que dans un cours avec 7 autres enfants. Je me rappelle de mes cours de formation d’éducateur: un enfant doit taper la balle au moins 40 fois pendant le cours pour progresser. En gros, plus il tape la balle, plus il progresse. Donc en cours particulier il devrait logiquement progresser plus vite (en même temps c’est un peu évident!).

Pour moi, ce fut un cours de niveau 4,5 (sur 7, chaque cran étant de 0,5), le maximum donné par le club. 7 est le niveau numéroté international, 6,5 est le niveau numéroté national.

J’estime le niveau des autres élèves à environ entre 30 et 15/5. J’ai été classé 15 dans ma jeunesse, mais je n’ai pas pu faire le fier vu que mon corps m’a traîtrement lâché en 10 minutes chrono, me rendant totalement incapable d’aller chercher les balles ou de faire des mouvements corrects, ce qui me faisait faire beaucoup de fautes. Du coup j’étais à peu près au niveau des autres. Pour le coup, ils ont eu du mal à croire que cela fait 17 ans que je n’ai pas joué, et du coup ils m’ont demandé si j’avais joué en international à l’époque, ahahah…

J’ai souffert pendant l’heure et demi de cours, transpirant comme un phoque, souffle coupé en permanence, muscles tiraillés de fatigue, etc. Lendemain courbatures évidemment, et trois jours plus tard j’ai toujours des courbatures aux quad pour les jambes, et pour le haut c’est abdos et tout ce qui touche au bras droit et son articulation: avant-bras, biceps, triceps, deltoïde, grand dorsal, pectoral, trapèze…

Bref, c’était rigolo. En plus on n’était que 5 sur le cours. Je crois que je vais m’inscrire pour suivre le cours de façon régulière.

20160107220006

Ventes du domaine

J’avais évoqué les ventes du domaine dans un précédent article, voici quelques détails en plus.

Quelques sites les répertorient, comme celui de Yahoo dont j’avais fait un article. J’ai trouvé que d’autres sites étaient plus exhaustifs, comme par exemple 981.jp (dispo en anglais en plus).

On pleure devant les affaires à y faire. Des maisons et des apparts à une fraction de leur valeur, genre une maison de 140m2 à Hachioji à 10M de Yen (un peu plus de 80k€?) ou un appart de 50m2 à Setagaya au même prix. On parcourt les listings avec de l’écume aux lèvres et les yeux grands ouverts.

Puis en se documentant à gauche et à droite, on découvre le revers de la médaille…

D’abord il faut se rappeler que ce sont des enchères; tout le monde donne un nombre et le plus grand de tous l’emporte, pas de surenchère possible. Il paraît que les agents immobiliers sont sur le coup et donnent presque toujours un nombre pas loin de leur vraie valeur: ces cons joueraient sur la quantité, avec une petite marge sur plein de biens immobiliers. Du coup, il serait difficile de vraiment faire une grosse affaire en tant que particulier.

Ensuite, si on arrive à remporter un bien, il faut savoir que les papiers du bien sont bien mis à notre nom (frais de notaire pour notre boule), mais le travail du tribunal s’arrête là. Pas de visite préalable possible, pas d’info sur quoi que ce soit (sauf les info du cadastre, le lieu et souvent quelques photos), et on ne nous donne même pas les clés du bien. Débrouillez-vous pour rentrer chez vous.

Accessoirement, il est fréquent que le bien soit toujours habité. Il faut engager une procédure d’éviction, passer devant le tribunal qui ordonnera aux flics d’aller virer les gens qui y habitent.

dom1

Puis dans 99% des cas les affaires des précédent occupants sont toujours là et on a interdiction d’y toucher, encore moins de les jeter. Il faut repasser devant le tribunal qui injonctera les proprio des dites affaires à venir les chercher (si ils ne viennent pas on a alors le droit de tout jeter).

dom3

Enfin, les biens sont souvent dans un état pitoyable, dégueu et/ou cassé de partout. Prévoir de se retrousser les manches pour un bon bout de temps, ou de débourser pour avoir une société faire les réparations et/ou ménage pour soi.

dom2

A la finale, ça ne donne une affaire pas si bonne que ça. Si on a du temps et un budget conséquent on peut tenter l’aventure (il y a des success stories), mais faut être prêt à se brûler. Accessoirement, il y a des agents immobilier qui pour 3% du prix du bien vous feront toutes les démarches au tribunal pour l’éviction ou autres.

5 mois

J’arrive à la fin de mon 5e mois de congé, les jours passent et se ressemblent. En un sens c’est préférable pour les enfants, c’est mieux qu’ils aient un rythme régulier. Et comme c’est moi qui les encadre 90% du temps en semaine, et ben moi aussi j’ai un rythme régulier. Au moins je dors beaucoup, de ce point de vue là, j’en profite.

Je me rappelle quand je travaillais, je me disais “Ah si j’avais des congés longue durée, qu’est-ce que je pourrais étaler comme boulot pour la maison”. Ouais… ça marche que les premières semaines, ça. Après on n’en fout pas plus que quand on travaillait. Ceux qui veulent/peuvent en faire beaucoup feront beaucoup, les autres non. Ça tient pas à avoir un travail qui prend “tout son temps” ou toute autre excuse. Bon j’en fais un peu tout de même, mais bien loin de ce que je m’imaginais. Le temps s’est rafraichit, l’humidité de l’été a disparu, les bestioles aussi, c’est le bon moment pour aller dehors. On va voir ce qu’on peut faire pour le jardin… on va voir.

Sinon j’essaie de reprendre le tennis. J’ai trouvé un bon club (bien loin de ce qu’on appelle un “club” en France) avec 40 courts, et des cours pas bondés. Vu qu’il n’ont aucun système de classement au Japon (sauf les… 1000 (?) [EDIT: 1700] meilleurs nationaux qui ont un numéro entre 1 et 1700, de ce que j’ai compris), on doit s’évaluer avec un classement maison du club, sur une échelle entre 1 et 14. J’ai lu les descriptions des niveaux. A 14, c’est numéroté international. A 13 c’est numéroté national. J’ai dis “bah niveau 12 alors”, d’après la description de leur fiche c’était à peu près ça. Enfin mon niveau d’il y a presque 20 ans. Leur réponse: “on a personne de ce niveau, donc pas de cours”, ahahah. Ça commence mal. Finalement je vais essayer un cours de niveau 8, on va voir…

J’ai aussi trouvé des tournois, y compris avec des niveaux vétérans. Il n’y en a pas des masses, ils sont chers (80 €) et ils se jouent sur un seul week-end (avec à priori des matches en un seul set sauf la finale). Je vais essayer d’aller m’y frotter, gonflé d’espoir de faire un carton. On va voir…

Le job ne me manque pas. Je confirme qu’on vit très bien sans travailler. C’est surtout les à-côtés qui manquent, la bouffe un peu, les collègues (sympas) pas mal, et aussi le rythme un peu soutenu qui entretient une illusion de dynamisme et de but dans la vie (mais c’est une connerie d’illusion, hein! Il n’y a rien de tel en fait). C’est un peu Matrix en fait. Un peu beaucoup même, on se demande si Matrix n’était pas une allégorie du travail, avec des machines sans âme qui nous suce notre énergie tout en nous maintenant dans une illusion débilitante.

Ma date de retour n’est pas définie, mais je vais devoir prendre une décision bientôt. Soit je reviens dans les prochains mois, soit je prolonge de beaucoup (pour des raisons techniques et bassement concrètes). Mon toubs me conseille de prolonger… Au Japon c’est généralement une bonne idée de suivre l’avis d’un toubs qui vous demande de vous arrêter, vu que c’est rare qu’ils le demandent… on va voir…

Concours d’entrée

Akira a brillamment passé le concours d’entrée de l’école (primaire) de son grand frère. Bravo. On savait qu’il avait les capacités, mais on avait un peu peur qu’il refuse de participer au concours le jour J; c’est quelque chose qu’il lui arive de faire: il dit “non” et on n’en tire rien jusqu’à ce que ce soit fini.

Donc on recommence l’école primaire de zéro pour notre deuxième; plein de thunes qui partent et des tonnes de devoirs à n’en plus finir, mais une école et un environnement sympathique. Est-ce que l’un vaut l’autre, le temps le dira.

Ci-dessous le courrier qui nous informa de la réussite du concours (les smileys et bande noire sont de nous évidemment).

14610961_1135362966551059_601660835982727243_n

Nouveau portable… pour Ryu

On a acheté un téléphone portable à Ryu. Son premier, à 8 ans et 1 mois donc.

Il y a longtemps, on m’aurait dit “acheter un portable à un enfant de 8 ans”, j’aurais pensé “trop tôt”. Mais dans les faits, comme pour beaucoup de choses en ce qui concerne les enfants, mis devant la situation, le portable s’imposait comme un éléphant dans un couloir. On avait bien tenté la solution cabine téléphonique, mais avec le fait de devoir mettre une pièce toutes les 10 secondes (ce à quoi Ryu ne pensait jamais), les communications étaient courtes et frustrantes. Moins cher et plus pratique qu’une cabine téléphonique, il n’y avait pas de raison de ne pas acheter un portable. Notre fournisseur de SIM (Rakuten Mobile) a un plan “850 Yen (un peu moins de 8€) pour communications de moins de 5 minutes illimitées”, c’est formidable et tout à fait adapté. Quand Ryu appelle, c’est pas pour raconter sa vie mais bien pour faire passer une info; Il n’y a pas de bla-bla et c’est du court. Bon, les infos sont parfois dérisoires, mais elles ne prennent pas 5 minutes à faire passer.

L’école de Ryu interdit les smartphones donc la question ne s’est pas posée sur le type de téléphone. J’ai même trouvé un téléphone pour enfants de chez Huawei (800 Yen sur les enchères Yahoo). Très économique tout ça.

hw02c