Nom et prénom

Alors je cherchais si y’avait d’autres parents qui ont eu l’idée d’appeler leur enfant dragon, avec le même caractère. La réponse est oui, plein d’autres.

Je me suis aussi aperçu que le même caractère peut se prononcer “Tatsu” (pour un nom, les kanji n’ayant pas forcément les mêmes prononciations pour les noms propres que pour les noms communs, comme si c’était pas déjà assez difficile – vous pouvez pas savoir la fréquence à laquelle les Japonais sont incapables de lire le nom de quelqu’un ou d’un restaurant, ayant plusieurs choix quant à la lecture des kanji du nom en question).

Dans la liste des noms/prénoms, l’un d’eux m’a frappé. D’ailleurs je me demande encore comment il a fait pour me sauter aux yeux vu la longue liste que je ne lisais qu’en diagonale.

比嘉 龍

Vous savez comment se lisent ces nom et prénom? Ça se lit “ひが たつ” (Higa Tatsu, pour rappel en Japonais on met toujours le nom de famille en premier).

En phonétique, quand on entend “Higa Tatsu”, on entend “Hi ga tatsu” (un homonyme, hein! C’est pas l’espace au milieu qui rajoute grand chose!).

Et Hi ga tatsu, ben ça veut dire “le jour se lève” (ou “le soleil se lève” si vous préférez, je ne me rappelle plus quelle est l’expression en cours en France).

J’espère pour eux que les parents ont fait exprès, parce que ça me paraît un peu spécial… Mais c’est pas mal. C’est pas moi qui donnerais un tel nom à mon enfant (“Dragon, c’était le maximum pour moi), mais c’est original et pas mal, surtout quand on connait l’importance du soleil ici.

Chat malade, suite

Avec une autre hospitalisation (petite, finalement) à 700 euros pour déterminer le taux d’insuline à lui injecter, puis une visite 3 jours plus tard pour vérifier que ça allait toujours bien, puis une autre 1 semaine plus tard pour voir si ça allait toujours bien, on en est à 1900 €. C’est sûr, ça coûte moins cher de tuer dès les premiers signes de maladie grave (voire même, d’attendre que le chat clamse tout seul comme un errant, c’est carrément gratuit).

Mais je m’en serais voulu sur ce coup. Donc Darma est toujours en vie.

Elle est vraiment (vraiment) diabétique, donc je dois lui faire une pikouse tous les matins (dans le dos, TCHAC!). Les seringues n’étant pas en vente libre et leur inventaire étant carrément controlé, je dois les ramener au véto après. Le truc bien, c’est que les chances de mourir du diabète sont maintenant pratiquement nulles d’après le véto. Du moment qu’on lui injecte son insuline, Darma peut tenir des années sur ce plan-là.

Et puis, le truc gavant, c’est que les chats ont maintenant des bouffes différentes à manger. Si Darma bouffe la pâtée de Jordan, on aura droit à une autre hospitalisation rapidement. Si Jordan ne mange que de la bouffe à Darma, il risque un peu aussi.

La biopsie de la tumeur au pancréas n’a rien donné de bien probant. C’est peut-être bien une tumeur maligne (“p’tet ben qu’oui, p’tet ben qu’non”, me dit le rapport à 100€), mais elle est trop collée au pancréas pour être sûr de pouvoir l’enlever par une opération. Et puis Darma est si faible que de toute façon elle ne survivrait probablement pas à une grosse opération dans ce genre. Donc, on la laisse tel que. Si la tumeur est maligne et que donc c’est un gros méchant cancer, la véto lui donne entre 1 et 3 mois de survie.

L’un dans l’autre, d’après le véto, Darma est en bout de course de toute façon, une roue libre sur du plat, en espérant que ce soit pas du faux-plat. Elle peut bien caner n’importe quand maintenant, ça n’aura rien de surprenant. Et ça prendra entre 1 jour et 2 ans environ.

Prénoms

Dans les copains de Ryu, il y a Ren, il y a Rei, et il y a Ryo. Il y a eu comme une mode des prénoms courts commençant par R ou quoi? Mais au moins, les prénoms Japonais commencent à devenir plus fun, les parents commencent-ils à choisir des prénoms cools et -coïncidence sûrement- faciles à retenir pour les étrangers? J’espère que ça restera comme c’est. Ce qui est étonnant, c’est que ces prénoms (par exemple les 4 que je cite plus haut) sont des prénoms qui existaient déjà et sont bien traditionnels, mais qu’on n’entendait pas souvent. Enfin moi, je ne les avais jamais entendus.

Pour l’anecdote, Ren est un bon copain de Ryu, et son petit frère qui a l’âge d’Akira s’appelle Ryo. Les parents ont appelés leurs enfants Ren et Ryo. Je trouve ça rigolo, et puis ce sont deux prénoms très chouettes.

Alors pour l’année 2008, quels furent les prénoms les plus donnés aux nouveau-nés?

(Pour les Garçons)
1) 大翔 Hiroto    : ah oui, j’en connais de l’âge de Ryu
2) 悠斗蓮 Yutoren    : Je tombe des nues, jamais entendu
3) 陽向 Hinata    : Déjà entendu, mais je croyais que c’était un prénom de fille!
4) 翔太  Shota : Ah bah alors lui, dès qu’on parle d’enfants, il y a forcément l’un des enfants qui va s’appeler Shota. Enfin c’était mon impression…
5) 悠人 Yuto : Connaissais pas (mais je connais un Yuito)!
5) 颯太  Sota : Connaissais pas!
7) 悠太 Yuta ou Haruta : Connaissais pas!
7) 翔 Sho : Connaissais pas! C’est le premier kanji de Shota, donc bon, je connaissais sans connaître…
9) 蓮 Ren : Bah oui, hein, lui je connais bien.
10) 駿 Hayao ou Shun : Ah oui, je connais bien un Shun de l’âge de Ryu.
10) 陸 Riku : Drôle de prénom (mais bien), connaissais pas.

Bon, je vais pas recopier toutes les stats, elles sont dispo en ligne à plein d’endroits, genre http://www.tonsuke.com/nebin.html

Pour 2013, je remarque juste que Ren a pris la 3e place des prénoms les plus donnés aux nouveau-nés. Les stats pour 2014 ne sont pas encore disponibles.

Films 2014

Quelques films qui m’ont marqué positivement en 2014:

Lucy, une Scarlett au top, un film de Luc Besson pas mal
Edge of Tomorrow, excellent Tom Cruise, film SF très fun
Predestination, Ethan Hawke, solide scénario, film captivant
Guardians of the Galaxy, un bon rendu de la BD
Bad words, comédie intelligente
World’s gratest dad, comédie noire saisissante et dérangeante
Black Mirror, mini-série britanique multi-genre, d’une qualité incroyable
Begin Again, avec Keira Knightley et Mark Ruffalo, film qui met du beaume au cœur
Four Lions, comédie dramatique britannique, comme seuls les brits savent faire
Homeland, les 3 premières saisons, histoire prenante, fin pas banale
Game of Thrones, évidemment
Tue Detectives, saison 1, captivant
Prisoners, l’un des meileurs thriller/mystère/enquête policière des dernières années
Don Jon, agréablement surpris vu le thème (sur un porn addict)
The Wolverine, premier film de Wolverine tolérable
The World’s end, bonne comédie quoique goofy
Her, solides histoire, acteurs et réalisateur
Ender’s game, SF fun, fin qui décalque
Moon, SF, un Sam Rockwell au top
Brick, Thriller noir de 2005, avec Gordon-Levitt, scénario et acteur fabuleux

Vu que je n’avais pas pris de notes, la liste est beaucoup de mémoire, et donc j’en ai peut-être oublié quelques-uns…

Chat malade

Après notre petit tour en France fin Décembre (Ryu et moi seulement, on est revenu le 29), je découvre à notre retour un de nos chats (Darma) dans un état pitoyable: aucune force, l’air hagard, et avec 3 kilos en moins (sur 7 initialement).

Une heure après être revenu à la maison, j’étais donc chez le véto. Après une heure d’examens, il m’apprend que Darma est déshydratée, avec une inflamation urinaire (elle pisse du sang d’ailleurs) ainsi qu’au foie, et une tumeur de 2,5 cm près du foie. Ses taux de Sodium, Potassium et Glucose sont anormaux, et le véto opte pour du diabète.

C’est hospitalisation tous les jours de cette semaine, je l’amène le matin et vais la chercher le soir. On en est à 1000 euros de frais pour le moment, Darma semble bien récupérer de l’inflammation et a recommencé à manger mais le plus dur reste à venir.

Le plus dur, c’est de traiter le diabète et la tumeur.

Le diabète, c’est une semaine d’hospitalisation complète pour monitorer le taux de glucose et fixer les doses que je devrais ensuite lui injecter deux fois par jour par piqure jusqu’à sa mort (genre je ne pourrai plus m’absenter de la maison plus de 12 heures). Et il y en a pour des milliers d’euros.

La tumeur, c’est biopsie d’abord et puis possiblement opération chirurgicale pour l’enlever. C’est 2000 euros, avec des chances de succès limitées si la tumeur est maligne.

On sent que la fin est proche.

I’ll be back

L’autre jour, j’ai reçu un mail en interne de Michael Jackson! Passé les quelques secondes de stupeur, j’ai vérifié dans notre address book: on a une demi-douzaine de Michael Jackson dans la compagnie. Woah. En y pensant un peu plus, c’est vrai qu’un tel nom doit être super courant aux US, vu que “Michael” est un prénom super courant, et “Jackson” un nom super courant. La combinaison des deux est donc probablement super courante, duh.

Aujourd’hui j’ai reçu un mail de John Connor! Après vérification, on n’en a qu’un seul, et on n’a pas de Sarah Connor ni de Kyle Reese.

Photos

Akira a grandi.
DSC_000001(1)Il fait 100 cm tout rond. Très pratique pour faire des mesures, la largeur de la pièce, la table, etc.

Sinon, il y a eu la pièce de théâtre de la crèche, une pour la tranche d’âge d’Akira, une pour la tranche d’âge de Ryu.

Pour Akira c’était un conte que je ne connaissais pas et dont d’aillleurs je ne me rappelle plus l’histoire (il faut dire que pour comprendre ce que les enfants de 3 ans racontent, il faut s’accrocher).

Pour Ryu, c’était Peter Pan. Un Peter Pan un peu spécial puisqu’on y croise Momotarō (pour ceux qui connaissent) par exemple. Ryu avait deux rôles, celui du chat perdu (à la place des enfants perdus) et celui du crocodile.
1417234378706
Alors cette année, la directrice de la crèche a interdit les photos et les video prises par les parents. Son explication: les parents devraient voir leurs enfants avec leur yeux, pas au travers d’un écran d’appareil photo ou de caméra. Donc, elle les a interdit.

Eh beh. “Je pense que (…) donc j’interdis (…)”. Les bras m’en tombent. Connasse, va!

Alors oui, ils font chaque année appel à des photographes pro qui filment et prennent plein de photos qu’ils nous revendent après à un prix sympathique (un prix sympathique pour eux, pas pour nous). Les photos sont uniquement en tirage papier, on n’a pas droit au fichier. Et la video, umh umh, on l’achète chaque année, et vu que la caméra balaye toute la scène en permanence, quand notre enfant est sur scène, on ne le voit que la moitié du temps (l’autre moitié du temps, la caméra est sur une autre partie de la scène).

Donc bon, pour Akira j’étais au deuxième rang donc j’ai pas pu prendre de photos, pour Ryu j’étais au premier rang et donc une appli qui prend les photos automatiquement à intervals réguliers et sans aucune action de ma part a fait l’affaire.

Comme je l’ai en travers de la gorge! Il est temps qu’on en finisse avec cette crèche.

Le vent tourne, et encore, et encore…

Il y a 4-5 ans, quand on commençait vraiment à manquer de place dans les bureaux de ma boite, le management commença à dire aux employés que le télé-travail, c’était l’avenir, et qu’en étant une société de telecom, on devrait s’y mettre, bordel de merde! (le “bordel de merde!” était sous-entendu) Quelques enquêtes furent menées pour déceler les employés qui n’avaient vraiment pas besoin de venir tous les jours à la boite, qui pourraient travailler de chez eux et ne venir que quand nécessaire.

Puis en 2010/2011, vlan, scission de la boite, on a perdu les 3/4 des employés en gardant les 2/5 des bureaux. On avait facile assez de place pour tout le monde. D’un coup (sérieux, du jour au lendemain), revirement du management. Par annonce collective, toutes les demandes de télé-travail seraient rejetées, parce que merde, tout le monde sait bien que ça marche pas et que franchement quoi, c’est pas justifié dans notre cas, on est une équipe soudée qui aime travailler ensemble et se voir tous les jours, bordel de merde! (le “bordel de merde!” était sous-entendu)

Là du coup, même les femmes qui avaient jusque-là le droit de télé-travailler quelques jours par semaine ont eu toutes les peines du monde pour continuer d’utiliser ce qui était désormais considéré comme une exception et un privilège (oui, c’est mal vu pour les hommes, mais vu que ce sont tous des sales porcs feignasses, dixit de nombreuses femmes, ils peuvent bien fermer leur gueule). Ils leur fallait parfois 6 mois pour obtenir une autorisation qui jusqu’à présent ne prenait que quelques jours, et à renouveler chaque année sioux plait.

Et puis bien sûr, suite à la scission, ils n’allaient pas s’arrêter en si bon chemin de délestage. 3 ans plus tard, le tiers de nos bureaux sont vides. Personne n’a été viré, mais personne n’est remplacé quand ils partent (sauf les commerciaux).

Un tiers des bureaux vides, merde alors. On paye trop, pour des bureaux qu’on n’utilise pas! que le management se dit.

Alors vlan, maintenant on parle de déménager pour des bureaux tous petits, et tant qu’à faire, on fait une enquête pour déceler les employées qui n’ont vraiment pas besoin de venir tous les jours à la boite, qui pourraient travailler de chez eux et ne venir que quand nécessaire. Parce que bon, commençons-nous à entendre, le télé-travail, tout le monde le fait, et étant une société de telecom, on va bien devoir s’y mettre, bordel de merde! (le “bordel de merde!” est sous-entendu)

Il y a des jours, on est fatigué de se faire prendre pour un con. Le pire dans tout ça, c’est que le management croit qu’on se fait berner par leurs pseudo-techniques de persuasion et de self-justification pitoyables. Ils croient vraiment nous convaincre, et c’est ça qui me vexe, bien plus que le fait de pousser au télé-travail ou non selon ce qui les arrange.

Quand je parle du management, c’est un mixe entre le haut management (genre SVP, un gars important aux US qui décide qu’on va faire des économies sur notre dos), et le management local qui n’a pas son mot à dire et dont la mission est de faire passer la pilule.

2e concours pour Ryu

Ryu a beau avoir été pris dans l’école privée (私立) qu’on visait, Yukiko lui fait passer le concours de l’école publique juste à côté. Alors oui, surprise, il y a des écoles primaires publiques accessibles uniquement sur concours. La raison? La majorité des écoles publiques sont gérées par les villes (市立); ces écoles sont accessibles de plein droit sans examen/concours, du moment qu’on habite dans leur secteur (les enfants d’autres secteurs n’ont, eux, pas le droit d’y aller). Mais il y a des écoles publiques gérées par les régions (県立) ou par le pays (国立), et elles ne sont accessibles que sur concours.

(détail amusant: école privée (私立) et école publique gérée par la ville (市立) sont des homonymes)

Et voilà que le snobisme pointe le bout de son nez. Au Japon, le public a une meilleure image que le privé pour beaucoup de gens. C’est évident pour les universités; les plus cotées/renommées sont publiques (Todai, Kyodai, Handai, Hokudai, etc), à l’exception notable de Keio et Waseda. Oh bien sûr, il y a nombre d’universités privées franchement excellentes et très bien réputées (le seul exemple qui me vient en tête maintenant est Doshisha, mais il y en a plein d’autres du même accabit), mais allez savoir, dans la tête de nombreuses personnes au Japon, le public, c’est mieux (du moment que c’est sur concours hein! Le public accessible de plein droit, c’est comme de la merde, mais en moins bien (/ironie)).

C’est comme ça dans presque tous les domaines. Employé chez Matsushita ou Mitsubishi, formidable! Mais c’est bien en-dessous du statut de fonctionnaire. Fonctionnaire, c’est le top du succès! Gros respect pour les flics (bien qu’ils soient surtout craints – à raison, à mon avis), gros respect pour leurs militaires (du moment qu’ils restent dans leur caserne), gros prestige pour leurs politiciens (même si on sait bien qu’ils sont tous nés avec une cuillère d’argent dans la tronche et qu’ils sont tous pourris), etc.

Et donc Yukiko a un cas de conscience. Elle sort d’une famille pro-public (son père, ancien prof et surtout proviseur de lycée public, préfère les écoles primaires publiques quelles qu’elles soient aux écoles primaires privées), et consciemment ou pas, elle aussi a une meilleure image du public par rapport au privé (sauf les écoles publiques accessibles à tous).

(Vous me suivez toujours?)

Le problème, c’est que cette école publique réputée dont Ryu est en train de passer le concours, est surtout un centre de formation pour les profs. En gros, les profs changent tous les 6 mois, beaucoup viennent pour des stages de formation, et toutes les nouvelles politiques d’éducation du pays sont d’abord testées dans cette école. En gros, dans cette école, les profs expérimentent. (mais ça les gens s’en foutent, tout ce qu’ils voient, c’est le prestige de l’école. Et peut-être aussi voient-ils qu’elle est gratuite en plus.) Et beaucoup de ces profs viennent de ces fameuses écoles publiques de quartier que Yukiko voulait éviter coûte que coûte (ça la fout mal, hein!). Yukiko préfère clairement le programme d’éducation de l’école privée à laquelle Ryu a été reçu. Mais une école publique accessible uniquement sur concours… waoh. Alors, si Ryu est pris, que décidera-t’elle donc? Mystère, et possible surprise à venir.

Androidz, la suite

Depuis mon dernier article sur Android, j’ai pris un Sony Xperia Z Ultra (Sony, les champions des noms longs à la con), en Google Edition. C’est une bête qui fait 6.4 pouces, et elle était bradée de chez bradée (moins de 300€ pour moins d’un an d’ancienneté).

6.4 pouces, le bonheur pour un téléphone! J’ai des grandes paluches, donc je n’ai pas de problèmes pour l’utiliser. L’écran est beau mais c’est le même que le Z1 donc peut mieux faire. Ça commence à devenir possible de regarder des films dessus sans se tuer les yeux, mais la tablette Z2 à 10 pouces est vraiment mieux, j’arrive pas à m’en défaire.

Etant Google Edition, je reçois les updates de Android plus rapidement que la majorité des téléphones (quoique j’ai pas eu Lollipop encore, je l’attendais la semaine dernière, mais non, pas eu!).

Etant Google Edition, les applis Sony sont pas là, et l’appli de visionnage des photos me manque terriblement. J’en ai installé quelques unes, mais celle de Sony est franchement la meilleure que j’aie vue jusqu’à présent.

Etant Google Edition, l’interface est différente de celle des tel purs Sony. En fait, elle est même moins bien. C’est juste une question de design, et puis les icones sont pas les mêmes. Rien de grave, mais c’est moins bon.

Les “bugs” et problèmes d’Android, je ne les remarque plus (sauf pour le clavier). Revenir à Apple? Hors de question pour moi.

A ce propos, Yukiko a explosé son iPhone 5s (écran en miettes). Tous les Apple Stores ont leur réservations pleines pour une semaine. J’ai été dans un magasin approuvé Apple pour prendre les demandes de réparations: j’y suis allé à 19h alors que le magasin ferme à 20h, et on me dit qu’ils sont pleins et qu’il vaut mieux que je vienne avant 15h pour espérer qu’on me prenne avant 20h! Donc, pour donner un iPhone à réparer, c’est pas facile du tout! Prochaine étape, essayer de demander sur le site d’Apple qu’ils envoient un livreur prendre l’iPhone cassé qui leur livrera… C’est pas beau? Ils ont toutes les ressources nécessaires pour vous vendre un téléphone dans l’heure (sauf le dernier sorti), mais pas de ressources avant une semaine pour vous le prendre en réparation. C’est franchement dégueulasse.

Bon et puis moi… Le Z3 m’a l’air formidable, et le Z3 tablet compact encore plus. Le Z3 tablet compact est une tablette de 8 pouces qui fait aussi téléphone; manque plus qu’un tel bluetooth, et là pour le coup, je n’aurais vraiment plus besoin de téléphone, je pourrais tout faire avec cette tablette. A suivre…

Résultat du concours

DSC_0369Ryu a réussi le concours d’entrée à l’école primaire qu’on visait. On a donc le droit de payer une fortune Ryu va donc porter l’uniforme et suivre des cours de Cathé!! il va être entouré de camarades qui auront tous plus de deux neurones (mais pas forcément beaucoup plus).

Bon, je sais que le privé n’a pas super la cote en France et moi-même je n’en suis pas un super fan, mais ne minimisons pas la performance et n’oublions pas que nous sommes au Japon. Ryu a fait un concours et l’a réussi, il a 6 ans, c’est bien. Il a appris plein de choses ces 6 derniers mois dans sa préparation, ça ne pourra que lui servir. En bonus, il a pris le coup de travailler tous les jours, si on maintient le rythme il sera sur de bons rails pour se mettre efficacement au travail dès la rentrée.

Et l’école dans laquelle il a été ces 6 derniers mois et qui m’a vidé mon compte en banque nous propose maintenant de lui apprendre l’intégralité du programme de CP d’ici à Mars, en Japonais et en math. Yukiko va me demander de l’y inscrire, j’en suis sûr. Je me sens un peu comme une vache à lait. Je cherche des raisons de refuser.

Hikawa-Maru

Lundi (pendant que Vongfong, le gros typhon de la semaine que les Japonais ont connu sous le nom peu charmant de “numéro 19″, approchait à vive allure), moi et les enfants sommes allés visiter le Hikawa-maru.
DSC_0361Depuis le temps que j’habite ici, j’ai enfin été visité ce foutu bateau! J’ai toujours eu envie d’aller le voir. Vieux motard que jamais!

Grâce au typhon sans doute, et à la pluie sans doute aussi, tout était désert. Sur le bateau-musée, sur le front de mer, dans les trains, et même au supermarché pas loin de chez nous. Je ne comprends pas bien ce qui pousse les gens à ne pas sortir quand le typhon est encore à mille kilomètres. Ils ont peur qu’il fasse un bond d’un coup?

A 300 yens l’entrée adulte et zéro pour les enfants pas encore en école primaire, et vu ce qu’on peut voir sur ce bateau, je me dis que bizarrement, la société privée qui offre l’accès à ce bateau-musée à tous et à un prix dérisoire, a tout compris de ce que doit être un musée. Il y a des boites qui font un bon boulot du point de vue de la culture par moments.

Bon, le tour du bateau est vite fait (comptez une ou deux heures), surtout avec deux enfants en bas age qui ne tiennent pas en place, et parce qu’on ne peut voir qu’une petite partie du bateau (aucun intérêt de voir toutes les cabines passagers non plus!), mais c’est du dense. Je recommande absolument.

Cerise sur le gâteau, les enfants se sont bien comportés et se sont amusés. Glaçage sur la cerise, j’ai pu prendre une photo avec les enfants l’un contre l’autre et tout sourire.

DSC_0348Une glace après la visite du bateau malgré le temps frisquet et la pluie, une promenade sur le front de mer, un arrêt à la toute petite aire de jeu du Lawson sur le front de mer que Ryu aime beaucoup, retour à la gare sous une pluie battante, et les enfants étaient vidés de leur énergie pour la journée. Moi aussi, mais moi c’est tous les week-ends, quoiqu’on fasse.

DSC_0347 DSC_0349 DSC_0354

Le dragon fait du foot

Ryu s’est mis au foot. Yukiko lui a proposé parce que 3 de ses camarades de crèche y vont. Evidemment, comme à chaque fois qu’on propose un truc à Ryu, il a dit oui. Il dit toujours oui. Ça nous occupe le dimanche matin. Il va continuer à priori, une activité de plus après le dessin, le français, la gym, le juku.

Les petits garçons de 5/6 ans se ressemblent décidemment beaucoup. Ils déconnent tous bien gentiment, et dans une certaine limite n’écoutent pas ce qu’on leur dit. C’est rassurant dans un sens.

Après deux séances, on a lui a donc acheté la panoplie totale, tee-shirt, short, chaussettes, chaussures. On s’est fait plaisir. On en a pris une de l’équipe de France (on lui a proposé Japon ou France, il a choisi France), numéro 12 (Thierry Henry). Lui est toujours content d’essayer de nouveaux trucs, donc il a enfilé son costume de footballeur sans problème. C’est con, mais les photos sont vachement plus belles que sans la panoplie!DSC_0324 DSC_0326 DSC_0336

Bye bye les petits crocs

Ryu a perdu sa première dent!

On était avec lui et Yukiko en train d’en parler, et je demande à Yukiko ce qu’ils font au Japon quand un enfant perd une dent. Réponse: elle avait du mal à s’en rappeler, mais en gros si c’est une dent du bas il faut la lancer en l’air, et si c’est une dent du haut il faut la lancer au sol. Et c’est pour devenir heureux, paraît-il. Ennui mortel, bonnnjouuuur! Je sais pas qui aurait inventé cette tradition à la con (que je n’ai pas vérifiée, si ça se trouve Yukiko s’est foutue de moi), mais il y en a qui ont manqué d’aptitude à l’imagination et de fun. Enfin bon, je ne suis qu’un connard de sale étranger invité, mon avis on s’en tape, je sais.

Et Yukiko me demande ce qu’on fait en France. Alors je réponds qu’on met la dent sous l’oreiller avant de se coucher, et que la petite souris vient échanger la dent contre une pièce pendant la nuit.

Un blanc. On se tourne vers Ryu pour voir sa réaction aux deux traditions. Un autre blanc. Puis Ryu dit:

“Je suis Français!”

Ahahah. Et t’es pas con, mon petit dragon.

Nouveau thème

J’ai tout viré et tout ré-installé. Ça faisait un bout de temps que je collais des rustines partout, j’en avais marre. Le contenu est toujours là, mais le thème est différent (toujours plus épuré), et j’ai décimé le nombre de widgets.

Puis tant qu’à faire, j’ai changé le nom du blog, puisque mon projet baleine est fini (ouais, ça avait un vague rapport avec mon métabo).

Je ferai sûrement encore deux-trois changements dans le futur.